Epaule d’agneau de 7 heures et ses pommes de terre fondantes – la recette facile

Epaule d’agneau de 7 heures et ses pommes de terre fondantes – la recette facile

Épaule d’agneau de 7 heures, confite, fondante, magique et délicieuse. Ai-je besoin d’en dire plus ?

Attention les copains ! Là on entre dans une recette mythique de la gastronomie de grand-mère française ! Un classique pour Pâques et pour les autres jours, un délice ultra simple et ultra gourmand… L’épaule d’agneau confite de 7 heures ! Mais attention ! Ne commencez pas à vous imaginer coincés 7 heures derrière les fourneaux, suffoquant dans la fumée âcre et les graisses, la sueur coulant le long de vos joues dans la chaleur de votre cuisine ! Non ! Rien de tout ça : l’épaule d’agneau de 7 heures, c’est plutôt la douce odeur de l’agneau qui confit lentement dans son jus, pendant que vous lisez un bon bouquin sur la terrasse, voire même pendant que vous dormez.

Le concept de l’épaule d’agneau de 7 heures est simple : une belle épaule d’agneau, qui confit tout doucement avec des aromates dans une cocotte au four. Le résultat ? Une viande tellement fondante que la notion même de couteau paraît obsolète, un confit tellement goûteux et parfumé qu’on en a l’eau à la bouche rien que de la sentir. C’est la quintessence de ce qu’on peut faire de plus gourmand avec de la viande d’agneau !

Alors oui, je sais, il y a ceux qui aiment l’agneau rosé, qui aiment le moelleux d’une viande juste cuite… je suis de ceux-là aussi ! D’ailleurs on a une super recette de gigot d’agneau rosé au four ici. Mais l’agneau de 7 heures c’est le genre de plat qui te ferait presque oublier que tu as milité toute ta vie pour la viande saignante.

Epaule d’agneau confite de 7 heures : la recette

Alors comment on le fait à la maison, ce petit miracle ? D’un côté, c’est simple, il suffit de laisser cuire 7 heures. Mais d’un autre côté, y’a quand même quelques règles à respecter, on balance pas simplement sa viande au four comme ça ! Pour cette recette il vous faudra, pour 5-6 personnes :

1 épaule d’agneau d’1kg – 1kg5
4 oignons jaunes
15 gousses d’ail rose
Beaucoup de thym frais et de romarin frais
2 feuilles de laurier
2 carottes
Du fond de veau (maison ou en poudre)
15 cl de vin blanc sec
un peu de sel (ou de sel fumé)
150 g de pomme de terre rattes par personne
quelques feuilles de roquette
Une très bonne huile d’olive
Un peu de beurre


 

Epaule d'agneau confite 7 heures

La marinade (optionnelle) de l’épaule d’agneau de 7 heures

Pour commencer, ce que j’aime bien faire avec ce genre de plat, c’est une bonne marinade. L’agneau de 7 heures, c’est un plat familial, qu’on déguste le Lundi de Pâques. C’est un truc pour lequel on prend le temps de faire les choses ! Après tout, Jesus a bien fait l’effort de revenir d’entre les morts pour nous donner une excuse pour faire la teuf à Pâques, on peut bien faire un effort nous aussi ! Donc on prend le temps et on va commencer cette recette dès le dimanche matin !

Ingrédients

Huile d’olive
Thym frais
Romarin frais

Préparation de la marinade pour votre épaule d’agneau de 7 heures

C’est tout simple. Si vous dégustez cet agneau de Lundi de Pâques, vous prenez votre épaule d’agneau le dimanche matin. Vous commencez par enlever les parties trop grasses de la viande et la peau qui a été marquée. Ensuite, vous badigeonnez toute la viande avec une très bonne huile d’olive, genre l’huile d’olive Kalios. Et puis vous recouvrez tout ça d’une bonne quantité de thym et de romarin frais ! Laissez mariner toute la journée !

 

Bon évidemment, vous pouvez sauter cette étape ! Elle sert à parfumer encore un peu plus la viande, mais rassurez-vous, comme l’agneau va cuire 7 heures dans une cocotte avec plein d’aromates, elle sera quand même ultra parfumée ! Place à la recette !

Epaule d'Agneau de 7 heures
Epaule d’Agneau de 7 heures

La cuisson de l’épaule d’agneau de 7 heures

Ingrédients

Votre épaule d’agneau (marinée)
4 oignons jaunes
10 gousses d’ail rose
Thym, romarin,
2 feuilles de laurier
2 carottes
15 cl de vin blanc
Fond de veau (en poudre ou maison)
Sel (fumé)

Préparation :

Préchauffez votre four à 110 degrés.

Si vous avez fait mariner votre épaule, égouttez la et récupérez l’huile et les aromates. Dans une cocotte allant au four (genre en fonte) verser un peu de cette huile, et faites dorer votre épaule sur toutes les faces, de façon à obtenir une jolie croûte.

Sortez votre viande de la cocotte, puis ajoutez un oignon jaune émincé, et deux carottes en rondelles. Faites revenir 2 minutes, puis déglacez au vin blanc. Laissez réduire 1 minute. Remettez votre viande dans la cocotte, salez, et ajoutez le fond de veau à mi hauteur.

Ajoutez par dessus vos 3 oignons jaunes épluchés et coupés en quartiers, vos gousses d’ail, ainsi que le thym et le romarin et les feuilles de laurier. Refermer votre cocotte et enfournez à 110 degrés pendant 6 h 30 / 7 h. L’idéal est de mettre à cuire avant d’aller se coucher. Le lendemain matin, l’agneau sera cuit et aura un peu refroidit. Vous pourrez alors le sortir de la cocotte délicatement (pour ne pas le casser).

Récupérez ensuite les gousses d’ail et les oignons d’un côté, le jus de l’autre. S’il est trop liquide, faites réduire le jus il aura un merveilleux goût d’agneau, de thym et de romarin, un vrai délice. Il ne reste qu’à servir, avec quelques pomme de terre rattes fondantes (recette ci-dessous), et un peu de roquette pour la fraicheur.

 

Lutter la cocotte ?

Pour cette recette, généralement on conseille de lutter la cocotte avant la cuisson, c’est à dire de sceller hermétiquement la cocotte avec une pâte morte (un genre de pâte à pain). C’est supposé éviter que l’air ne sorte, éviter l’évaporation du liquide et éviter que les aliments ne se dessèchent. En fait, plus je fais cette recette, plus je me dis que ce n’est pas nécessaire. Comme il y a pas mal de liquide dans la cocotte, l’évaporation n’est pas un problème au contraire ! Elle va permettre à la sauce de se concentrer en goût en réduisant un petit peu. Et comme la cocotte est quand même fermée, l’évaporation est faible de toute façon. Personnellement, je m’évite donc cette étape !

Epaule d'Agneau de 7 heures assiette
Epaule d’Agneau confite de 7 heures

Avec quoi servir l’agneau de 7 heures ? Recette des pommes de terres fondantes

Bon, j’avoue que quand on a un plat aussi bon, on est tentés de le manger tout seul… Ou alors on se demande ce qui va le mieux aller avec ce délice. Des frites ? Du gratin dauphinois ? Non ! Une viande aussi fondante et aussi goûteuse mérite les garnitures les plus simples. Je trouve que le mieux pour servir ce plat, ce sont des petites pomme de terres rattes, ou grenailles, cuites doucement en cocotte.

Ingrédients

150 g de pomme de terre rattes par personne
un peu de beurre
un trait d’huile d’olive
5 gousses d’ail
1 branche de thym et de romarin
un peu de sel

Préparation

Lavez vos pommes de terre sans les éplucher.

Dans une cocotte ou une casserole à fond épais, versez un trait d’huile d’olive. Faites revenir à feu vif vos pommes de terres avec la peau dans l’huile pour les faire dorer légèrement. Salez, puis baissez le feu. Ajoutez les gousses d’ail en chemise, les branches de thym et de romarin, et une grosse noix de beurre. Laissez confire à feu doux pendant 30 minutes environ, jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.

 

Et voilà ! Pour le dressage, mettez simplement votre épaule d’agneau de 7 heures un grand plat ou sur une grande ardoise, entourées de pommes de terres et de gousses d’ail confites, ainsi que d’oignons. Servez le jus réduit (au besoin filtré) dans une coupelle. Au moment de dresser les assiettes, découpez votre épaule en veillant à ne pas en faire trop de la charpie. Déposez un morceau dans chaque assiette avec vos garnitures, et arrosez de bon jus !

Epaule d'Agneau de 7 heures accompagnement
Epaule d’Agneau confite de 7 heures

 

Et voilà, vous avez une recette parfaite avec quasiment 0 effort. La viande est fondante, elle s’effiloche sans problème au point qu’on appelle ce plat « l’agneau à la cuillère ». Le jus est concentré, plein de saveurs, un vrai délice. Et vous ajoutez à ça des pommes de terre crousti-fondantes. C’est juste le kiff intersidéral. Et quand on pense que tout ça s’est fait tout seul pendant qu’on était au pieu, c’est encore plus jouissif.

Et si par hasard vous manquez encore d’idées pour préparer de l’agneau, je vous suggère de jeter un oeil aux recette suivantes :

Notre très parfumée recette de curry vert d’agneau façon thaïe,
Notre recette de « tajine » d’agneau aux abricots et aux amandes 

47 Responses

  1. que ça a l’air bon!!!!! je vais faire cette recette pour l’anniversaire de ma petite fille. Pourriez-vous me dire la quantité de fond de veau en poudre et quantité d’eau que je dois mettre?
    Merci de partager vos recettes avec nous

    • Couteaux

      Bonjour ! Désolé d’avoir mis si longtemps à répondre mais j’étais en congés loin de chez moi et je n’avais pas trop accès à Internet !

      Alors pour le fond de veau et l’eau… tout dépend en fait de ce que vous allez avoir à la sortie du four ! Car en fait ça ne donne pas toujours le même résultat : parfois on a beaucoup de sauce, parfois moins, parfois très concentrée, parfois moins. Donc vous rajoutez à ce jus un peu de fond de veau pour le concentrer en goût.

      Généralement, moi je mets 2 c.a.c de fond de veau et un demi verre d’eau quand j’utilise du fond de veau en poudre. Mais si vous voulez plus de sauce il faut augmenter les quantités ! L’idéal c’est de commencer par mettre 2 c.a.c et de voir si ça vous fait assez de sauce ! Et ne pas oublier de bien faire réduire la sauce pour qu’elle soit bien épaisse et concentrée !

      Dites moi si c’était bon !

  2. Bonjour,

    Et merci pour cette recette que je suis en train de faire pour demain midi.
    Je pense interrompre, pour un très court moment la cuisson, à 3h30… juste
    histoire de remuer un peu, de vérifier qu’il y a encore suffisamment de liquide
    et pour retourner.

    J’ai mis la cuisson en chaleur standard : serait-il préférable de mettre en chaleur tournante ?

    Dernière question : peut-on envisager de rajouter le PdT en fin de cuisson plutôt que de les faire à part ? Genre une heure avant la fin de cuisson ?
    Elles n’auront certes pas l’aspect de celles émanant de votre recette, mais je me dis
    que cela ne pourra pas être mauvais 😉

    Olivier

    • Couteaux

      J’imagine que j’arrive trop tard pour répondre pour ce repas, j’espère donc que c’était bon ! Normalement pas de problème, au contraire les pommes de terres doivent être encore meilleures quand elles cuisent dans la sauce !

      Dites moi comment ça s’est passé !

  3. Bonjour,
    merci pour cette recette si bien détaillée. J’ai cependant une question : je fais cuire la viande la nuit précédant le repas, ce qui m’arrange et ensuite cela veut dire qu’il faut la faire réchauffer, au moment de servir. Si oui à quelle t° pour ne pas faire dépêcher la viande ?
    Merci
    Valérie

  4. Rebonjour,
    j’ai fait un oubli !
    je n’ai pas de cocotte assez grande pour l’épaule de 3 kgs que je compte cuisiner. Pensez-vous qu’il est possible de la faire cuire dans un plat allant au four que je recouvrirai de plusieurs feuilles d’aluminum ?
    Merci encore
    Valrie

    • Couteaux

      Bonjour Valérie !

      Alors d’abord pour la question du plat : oui c’est possible ! Je l’ai déjà fait, et ça n’a pas posé de soucis. Le seul truc auquel il faut faire attention c’est que comme votre plat n’est pas fermé, le liquide risque de s’évaporer un peu plus vite. Donc peut-être qu’il faut en mettre un peu plus dans le plat pour éviter que cela ne brûle. Parce que sans liquide, à 110 degrés, votre viande risque de cramer un peu. Moi je l’avais faite cuire en journée donc je surveillais de temps en temps et je pouvais rajouter de l’eau, donc ça ne posait pas de problème. Si par hasard vous avez mis trop d’eau et que votre jus est trop clair à la fin de la cuisson, il suffit de le mettre dans une casserole et de le faire réduire à feu moyen jusqu’à ce qu’il soit comme désiré !

      Ensuite, pour la cuisson en deux fois, moi ce que je vous conseille c’est de faire cuire par exemple 5h30 (pour votre première cuisson de nuit), et de terminer par 1 h de cuisson juste avant de servir (toujours à 110 degrés). Normalement, ça doit être pas mal ! Ca permet de réchauffer la viande doucement sans l’agresser. Et puis pendant ce temps vous pouvez faire réduire votre jus pour faire la sauce :).

      N’hésitez pas à me demander si vous avez d’autres questions ! On est aussi sur Facebook pour répondre à toutes vos questions 🙂 https://www.facebook.com/couteaux.tirebouchons/

      Tenez nous au courant !

  5. pierre thobie

    excellente recette!
    je rajoute des navets (idem carottes) et une heure avant la fin (suivant la qualité) je mets les patates et des fèves;
    du coup les légumes en deviennent presque plus goûteux que la viande mais ça reste un délice.
    merci pour la recette

    • Couteaux

      Merci du compliment 🙂

      Je testerai avec les fèves ça doit être sympa aussi !

  6. Ça a l’air d’être une très bonne recette. je voudrais la faire pour environ 20 personnes.
    j’aimerais conseil sur le nombre ou le poids qu’il me faut pour les gigots
    Avez vous une astuce de cuisson pour les cocotte d’on j’aurais besoin?
    merci

    Laura

    • Couteaux

      Bonjour Laura ! Alors là j’avoue que pour 20 personnes je n’ai jamais fait ! Généralement quand je prends une épaule d’1kg-1kg3, ça marche pour 5-6 personnes.

      Pour 20 personnes du coup je dirais qu’il faut au moins 3 voire 4 grosses épaules, ou mieux, 3 gros gigots (les gigots sont généralement plus gros que les épaules, et la recette marche parfaitement avec). Après pour la logistique, évidemment c’est un peu plus compliqué… Si vous avez un four professionnel j’imagine que ça ne vous posera pas de problème. Par contre si c’est à la maison je ne vois pas 36 solutions : à mon avis il faudra faire cuire vos épaules ou vos gigots en plusieurs fois. Si vous avez une très grande cocotte peut-être que vous pouvez mettre 2 épaules par cocotte ?

      Sinon une solution possible est de mettre vos épaules côtes à côtes dans un très grand plat, et de tout cuire ensemble. Le problème c’est que comme votre plat ne sera pas fermé, vous risquez d’avoir une évaporation plus rapide et il se peut que la viande attache, donc il faut surveiller régulièrement !

      J’espère que vous trouverez une solution !

  7. DEFRASNE Benoît

    Bonjour,
    Je vais faire cette recette pour demain pour les 1 an de mon petit Paul.
    Quel vin conseillé vous avec cette recette ?
    J’hésites entre un Bordeaux Médoc cru bourgeois ou alors sur un vin du Rhone type Gigondas ou Saint Joseph

    merci par avance pour votre retour.

    Benoît

  8. Bonjour, merci votre retour.
    J’ai prévu de faire la recette avec des gigots avec 2 grosses cocottes en fonte (chaque cocotte rentrent tout juste dans le four). Au début je n’aurai qu’un four, je pense faire cuire chaque cocotte environ 5h à 5h30 l’une après l’autre pour la préparation. Le repas n’est pas chez moi, la bonne nouvelle c’est que j’aurais 2 fours à ma disposition pour la suite… La fin de cuisson pourra se faire pendant l’apéro et l’entrée. Et oui en Bourgogne l’apéro prend un certain temps !
    Je vous dirais comment ça c’est passée …

    • Couteaux

      Haha génial ! Ça va faire un bon gros repas alors 🙂 ! Oui racontez moi comment ça s’est passé ! Comme ça je saurais comment faire si je dois faire pour autant de personnes !

  9. Véronique Mignot

    Comme accompagnement, je confectionne une purée de patates douces. Je fais cuire mes patates douces dans de l’eau. Quand elles sont cuites, je les égoutte, les sèche à feu doux, et je les écrase en ajoutant du lait de coco, comme une purée. J’épice avec du piment de Cayenne, et j’ajoute quelques feuilles de coriandre au moment de servir!

    • Couteaux

      Hmmmm ça doit être bien bon, avec un petit côté exotique en plus, j’adore !

  10. Bonjour ,je suis en train d effectuer la r cette avec un gros gigot .dans une petite heure ca fera 7h .il ya beaucoup de jus concentré il est excellent ,mais j ai l impression que le gigot n est pas fondant!!! Je l ai mis dans un grand plat en fonte et j ai recouvert avec de l aluminium …

    • Couteaux

      Alors ça a donné quoi ? Généralement, de l’extérieur la viande ne paraît pas forcément très très fondante, mais quand on la coupe ça fond sous la fourchette ! Dites moi si c’était bien finalement ou non !

  11. Bonjour,

    je n’ai pas de cocotte en fonte. Une fois la viande saisie, pour la cuisson au four, pensez vous que je peux me servir d’un plat en terre style tajine?
    Merci de votre réponse

    • Couteaux

      Je pense que ça sera parfait ! L’essentiel est de bien surveiller de temps en temps la cuisson si possible pour qu’il y ait toujours du liquide et que ça ne brûle pas… ! Mais je pense que ça devrait le faire !

  12. Miam!!!
    Je viens de vérifier mon plat au bout de 5 heures de cuisson et ca à l’air pas mal du tout…j’ai hâte d’y goûter !
    Merci pour cette recette

    • Couteaux

      Génial ! alors c’était bon ? Ou c’est pour demain midi ? 🙂

    • Sylvie P

      C’était succulent !!!
      Mes invités ont apprécié

  13. Bonjour,
    Est-ce que c’est bien en chaleur tournante qu’il faut mettre le four à 110 degrés?
    Merci beaucoup pour votre réponse!

    • Couteaux

      Bonjour !

      Alors à mon avis ça n’a pas énormément d’importance ! La chaleur tournante permettra une chaleur plus homogène mais si vous n’avez pas c’est pas super grave !

  14. Merci beaucoup, je vous tiendrai au courant du resultat!!

  15. Bonjour,
    J’ai réalisé cette recette hier avec succès, tous les convives étaient ravis.
    Merci à vous,
    Bonne fin de dimanche,
    Alain

    • Couteaux

      Génial !

      C’est vraiment une recette géniale pour les grandes tablées familiales 🙂 j’espère que vous la referez haha !

      Bonne semaine !

  16. absolument divin !! merci pour le partage de cette recette.

    • Couteaux

      De rien !!! C’est top que vous ayez aimé 🙂 N’hésitez pas à tester d’autres recettes de notre blog héhé

  17. Levert valerie

    Bonjour à tous moi je fais gigot de 9 heures !, cuisson à 90 °C , après avoir dorer les gigots je prépare mes légumes carottes, oignons,ail,céleri branche et quartiers de tomates, le tout revenu dans l’ huile d olive avec Romain, coriandre, persil plat et mélange d épicé italienne , arrosé de cognac et calva flambé ,puis je verse le tout sur les gigots et hop , 9 heures de four …. pour info je suis chef de cuisine (femme) et pour le soir du réveillon du 31 je fais 8 gigots avec des panzeroti de pdt et salsifis , c est 1 carton tous les ans…

    • Couteaux

      Très bonne idée les épices et le cognac ! J’essaierai !!! Joyeux Noël !

  18. Merci pour cette recette tout est au four ! 2 épaules une dans une cocotte et une dans un plat en terre recouvert d Alu car Je N avais qu’une seule cocotte alors on s’adapte … Jai hate de voir le resultat je suis impatiente !! Je vous ferais part du resultat ! Bon réveillon à vous

    • Couteaux

      Oui dites nous si vous avez aimé ! Normalement c’est un succès !

  19. Bonjour
    J’ en ai l’eau à la bouche avant même d’avoir fait la recette,
    Il est certain que mes convives s’ en pourlécheront les babines et
    que grâce à vous, j’en tirerai que des compliments.
    merci à vous

  20. Marie France Perquin

    Bonjour,
    J’ai un gigot de 4 kg à faire pour demain,je pense pouvoir le mettre en cocotte (car désossé)
    combien de temps je dois le faire cuire ? et à quelle température
    j’ai chaleur tournante et traditionnelle … laquelle donne le meilleur résultat,
    je pense le préparer ce soir et le mettre en programmation en fin de nuit,
    car c’est pour midi. Merci beaucoup

    • Couteaux

      Désolé de ne pas avoir répondu à temps !

      Alors première chose : moi je préfère ne pas désosser les gigot pour cette recette car je trouve que l’os nourrit et donne du goût à la viande ! Ensuite pour la cuisson, je pense que ça ne pose pas de problème de garder le même temps et la même température que pour un gigot de 2 kg. En effet, au bout de 2 h (max 3) à cette température, la cuisson à coeur est atteinte. Les 5 heures supplémentaires servent à détendre les chairs et le collagène afin de donner du moelleux. Donc à 2 ou 4 kg on devrait avoir un résultat similaire. Mais par sécurité vous pouvez aussi rajouter 1 h de cuisson à basse température !

      Dites moi ce que ça a donné !

  21. Marie France Perquin

    Bonjour,

    Je vous remercie pour vos conseils, désossé cela me permettait de le mettre en cocotte, sinon je n’avais rien d’assez grand, et il était ainsi au congélateur, donc plus le choix. Oui, nous avons nous-mêmes quelques moutons
    donc je suis obligée de congeler. Résultat, j’ai mis 15/20 cl de vin blanc, autant de fond de veau, thym et romarin frais du jardin en quantité etc…et je l’ai cuit 5 heures la nuit, et une bonne heure dans la matinée. La viande super moelleuse, on sentait bien les herbes mais le problème c’est le jus de cuisson pour la sauce, il y en avait vraiment beaucoup, même réduite à part (une partie seulement), je pense que cela est dû au fait que la viande était congelée ? (mais totalement dégelée avant)
    Vu la quantité qui a été consommée, cela a plu, même sans la sauce, il ne m’en reste qu’un quart, et tout le monde a apprécié, mais perso, bien sûr, j’aurai aimé le réussir à 100 % Y a t’il des techniques spéciales à connaître quand on cuisine de la viande congelé pour éviter cela.
    Un grand merci à vous.

  22. Gourmet du 12

    Bonjour….il reste encore deux heures de cuisson et vu qu’on va le manger chez des amis pour le reveilllon je terminerais la cuisson sur place ….merci pour cette recette je suis sur qu on va se régaler, avec de l’agneau de l’Aveyron…(3,5kg…)(forcément c’est notre département…). J’ai juste rajouté des herbes du jardin et les pommes de terre finiront de cuire dans la cocote ….ça sent bon ….

    • Couteaux

      Trop cool j’espère que vous vous êtes régalés !!!!

  23. laurence campels

    bonjour, pas de cocotte, pas de plat en terre … pfff ais trop tentée pour Noël que nous fêtons demain … je vais essayer dans un plat en verre recouvert d’alu et surveiller … j’en ai l’eau à la bouche !

    • Couteaux

      Désolé de pas avoir répondu plus tôt j’étais un peu absent ces derniers jours ! Alors ça a donné quoi ? Je l’ai déjà fait sans le recouvrir normalement ça marche bien, il faut juste veiller à ce que le jus ne s’évapore pas trop !

  24. Christel 38

    Merci!!!!
    Voilà des années que je ne mangeais plus d’agneau et grâce à votre recette, j’ai goûté à nouveau.
    N’ayant pas de fond de veau, j’ai ajouté deux portions de bouillon de boeuf et un cube de bouillon de légumes.
    Mis au four à 23h30, il était prêt à notre lever. La maison embaumait les aromates.
    Du coup j’ai retiré la viande de la cocotte (le gigot avait réduit d’un tiers environ) et j’ai fait cuire les patates rates tout doucement ce qui a reduit le jus de cuisson en même temps.
    Tout le monde s’est régalé grands parents comme enfants et petits enfants.
    Vin associé : un bourgogne givry 2011….
    MIAM.

    • Couteaux

      Trop bien ! Il faut se réconcilier avec l’agneau c’est tellement bon :). Mais bon avec modération hein !

      C’était quel domaine votre givry ?!

  25. Sébastien CACHELOU

    Bonsoir
    Gigot au four depuis 11h30 ça sent bon partout dans la maison. Mon père est boucher et c’est une surprise pour lui !

    Pomme de terre a part et beaucoup de jus de cuisson je vais en retirer un peu pour le faire réduire dans une casserole.

    Merci pour la recette.

    • Couteaux

      Oui généralement à la fin de la cuisson on se retrouve avec trop de jus et surtout trop liquide ! Mais il suffit de le faire réduire pour avoir une sauce bien concentrée et délicieuse. Une fois je n’avais pas mis assez d’eau et ça avait fini par brûler au fond de la cocotte alors maintenant je me méfie.

Laissez un commentaire