L’incroyable sauce bolognaise, le Ragù Alla Bolognese

L’incroyable sauce bolognaise, le Ragù Alla Bolognese

La sauce bolognaise : la vraie recette, l’unique recette italienne pour les pasta alla bolognese.

Ahhh la sauce bolognaise ! Le fameux Ragù alla Bolognese ! A elle toute seule, elle est le symbole vibrant et mijotant de l’Italie toute entière. Rien qu’à évoquer la sauce bolognaise, on pense à ces mama italiennes qui font doucement revenir leur soffritto de petits oignons dans une huile d’olive bien chaude. On pense aux volutes et aux parfums de basilic, à la tomate qui bloblote presque sensuellement dans la cocotte… pendant des heures… On pense aux pâtes fumantes sur la table et au parmesan fraîchement râpé qui se dépose comme de la neige…

Oui bon là je divague. Tout ça pour dire que la bolognaise c’est tout un poème, mais un poème, quand on le déclame dans une langue étrangère, il est tout de suite un peu moins beau. Et le problème avec la bolognaise c’est un peu ça : ça fait bien longtemps que plus personne ne la fait comme en Italie… Ça fait bien longtemps qu’on ne laisse plus aux ingrédients de se mélanger, de se faire des gros calinous dans la cocotte chaude… de mijoter… d’exalter les saveurs. Bref qu’on ne fait plus de sauce bolognaise VRAIMENT italienne ! Parce que quoi qu’on en dise, et même si les pubs veulent vous faire croire le contraire, la bonne cuisine, ça prend du temps ! Surtout la cuisine italienne et les recettes italiennes ! Mais attention, ce que je dis vaut aussi pour la cuisine française ! Il faut prendre le temps, comme dans notre recette d’épaule d’agneau confite ultra fondante cuite 7 heures !

Bref, c’est pour remédier à ce problème fondamental que j’ai décidé de vous refiler, cette fois bien en détail la vraie recette italienne de la sauce bolognaise, le Ragù alla Bolognese, la recette des pâtes à la bolognaise, l’institution de la cuisine italienne par excellence. Cette recette, c’est la recette officielle, distribuée par l’Académie Italienne de Cuisine, rien que ça. Et je vous garantis qu’après avoir essayé cette recette, vous ne ferez plus jamais les pâtes, que dis-je, les pasta alla bolognaise de la même façon !

Allez, on passe à la pratique.

La vraie recette de la sauce bolognaise faite maison

Attention, pour faire une vraie bolognaise, il va falloir oublier vos mauvaises habitudes et vos « steak haché – sauce tomate ». Une vraie bolognaise, c’est avant tout du temps et des bons ingrédients. Il vous faut de la viande hachée (un mélange porc et bœuf), que vous allez faire revenir avec une garniture aromatique (oignon, ail, carotte, céleri). Vous ajoutez ensuite un peu de vin, un peu de lait, et surtout de la pulpe de tomates italiennes. Quelques herbes aromatiques et vous laissez mijoter au moins 2 heures ! C’est ça le secret !

Ingrédients de la sauce à la bolognaise

Pour 8 à 10 personnes

500 g de boeuf haché 5%

200 g de porc haché ou de chair à saucisse

50 g de pancetta ou de lardons (optionnel)

700 g de tomates émondées, ou de puple de tomate en conserve

1 carotte

2 gousses d’ail rose

1 branche de céleri (en option)

1 oignon jaune

1 échalotte

1 verre de vin rouge

1 pincée de sucre

Un peu de lait

Sel, Poivre, Laurier, Basilic

Préparation de la sauce à la bolognaise maison :

Le soffritto de la sauce bolognaise italienne

Commencez par préparer ce qu’on appelle soffritto. Le soffritto c’est la base de toutes les sauces italiennes à base de tomate ou presque. C’est un mélange de légumes et d’herbes coupés très finement, qu’on fait revenir dans de l’huile d’olive avant d’ajouter la tomate, et c’est ce qui parfume la sauce. Commencez donc par hacher très fin, le plus fin possible votre ail, l’oignon, votre échalote, votre céleri et votre carotte. En tout petits dés ! Faites revenir doucement dans une grande cocotte avec un peu d’huile d’olive quelques minutes, le temps que les parfums commencent à se dégager.

La cuisson de la viande pour la bolognaise

Ensuite, on va ajouter les viandes pour les faire dorer légèrement. On monte un poil le feu, puis on ajoute la pancetta coupée en très petits dès, pour la faire colorer. Faites la même chose avec votre chair à saucisse, puis le bœuf haché et laissez la viande cuire quelques instants. A ce moment là, vous pouvez laisser le feu assez fort (pas trop non plus) pour caraméliser les sucs de cuisson. Ensuite déglacez avec le vin rouge, et laissez réduire : le vin va décoller les sucs de cuisson et donner encore plus de saveurs à la sauce bolognaise. Ajoutez un petit peu de lait : cela va casser l’acidité de la tomate et donner de la douceur à la sauce.

Le mijotage de la sauce bolognaise

Ensuite, c’est le moment d’ajouter la pulpe de tomate. Là vous avez deux choix : soit vous faites votre pulpe vous même. Il suffit de prendre des tomates, d’en retirer la peau, et de concasser la chair en enlevant les pépins. Deuxième solution, vous prenez de la pulpe de tomate toute faite : bien pratique quand ce n’est pas la saison des tomates. Personnellement, j’aime bien la marque Mutti, qui est de bonne qualité, pas trop acide et bien parfumée. Un conseil : évitez les sauces de grandes marques un peu industrielles qui sont souvent bourrées d’additifs inutiles et choisissez les vraies conserves (boîte en métal) qui contiennent 100% de tomate fraîche. Ajoutez donc cette pulpe, mélangez bien et terminez avec une feuille de laurier.

Et là… là c’est le moment fatidique, celui où tout se joue : le mijotage. Il faut laisser la sauce revenir à feu doux, blolobter, pendant au moins 2 heures. Le liquide va réduire et se concentrer, et tout le gras des aliments va se fondre dans le jus pour donner une sauce magnifique, onctueuse, et surtout une viande moelleuse à souhait. Si vous arrivez à ne pas tout manger à la spatule pendant ce temps, il restera juste une étape : l’assaisonnement. Sel, poivre, un peu de sucre si c’est trop acide…

Avec cette bonne sauce bolognaise, vous pouvez servir des pâtes alla bolognese toutes simples… mais vous pouvez aussi confectionner des lasagnes ! Et oui, c’est exactement la même recette ! Il y a juste deux trois choses à savoir, mais vous les trouverez sur notre recette de lasagnes à la bolognaise à l’italienne ici.

 

Pates sauce bolognaise
Pâtes à la sauce bolognaise italienne

La cuisson des pâtes à la sauce bolognaise

Bon, une dernière chose. Maintenant que vous avez la sauce, il reste quand même une étape cruciale avant de déguster : la cuisson des pâtes ! Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer comment cuire des pâtes, mais voilà quelques conseils qu’il est toujours bon de rappeler.

Il faut un grand volume d’eau : dans l’idéal 1 litre pour 100 g de pâtes. Une pincée de sel et c’est tout. Pas d’huile ! Mettre de l’huile dans les pâtes c’est un sacrilège ! En fait non seulement ça sert à rien, mais en plus c’est contreproductif surtout dans le cas des pâtes à la bolognaise. Comme l’huile va se déposer sur les pâtes, il va les recouvrir et empêcher la sauce de bien pénétrer les pasta ! La sauce va glisser des pâtes au lieu d’être bien mélangée… bref l’erreur absolue si l’on veut de bonnes pâtes à la bolognaise !

Pour les pasta ensuite ! Je ne saurais que vous conseiller d’acheter des pâtes de bonne qualité. Parmi les marques qu’on trouve en grande surface, mes marques chéries sont Garofalo et De Cecco, marques italiennes un peu chères, mais quand on prend le temps de faire une bonne sauce bolognaise c’est pas pour les manger avec de la merde ! Les pâtes de grandes marques qu’on trouve généralement en supermarché ont un défaut : elles ne tiennent pas la cuisson. Impossible de les faire vraiment al dente, c’est soit trop, soit pas assez. Et ça se transforme vite en charpie dans l’assiette. Donc choisissez la qualité ! Et si vous avez le budget et la possibilité : choisissez même des pâtes artisanales italiennes. C’est encore mieux.

Enfin, ne dépassez jamais le temps de cuisson, enlevez 2 minutes au temps prévu sur la boîte. Ensuite, n’hésitez pas à faire revenir légèrement vos pasta égouttées dans la sauce… Ça leur permettra d’assimiler toutes les saveurs et de terminer leur cuisson dans le jus… Et ça vous laissera le temps de saliver un peu plus.

Les vraies pâtes à la sauce bolognaise maison

Et voilà, avec tout ça vous avez la recette des vraies pasta alla bolognese, les vraies pâtes à la bolognaise. C’est un pur délice ! Reste plus qu’à dresser les assiettes, en mettant les pasta mélangées à la sauce bolognaise, et en ajoutant encore un peu de basilic, et du parmesan râpé.

Et là on peut chanter la traviata !

Et au fait… Je sais que je vous l’ai déjà dit, mais si vous voulez aller encore plus loin dans la gourmandise, vous pouvez vous faire bien plaisir avec notre recette de lasagnes à la bolognaise traditionnelles, dont la recette est disponible ici.

Lasagnes bolognaise traditionnelles italiennes

Les variantes de la sauce bolognaise

Maintenant que vous savez tout sur la bolognaise, la sauce bolognaise de Bologne, il faut que je vous dise un secret : il existe d’autres sauces très proches de la sauce bolognaise, mais un peu différentes et tout aussi délicieuses. L’Italie regorge de recettes incroyables de ce genre !

Par exemple, en Sardaigne, on trouve le Ragù Sarde aux saucisses à la Campidanaise, une sorte de sauce qui ressemble à une bolognaise si ce n’est qu’à la place du boeuf on met de la saucisse sarde au fenouil. C’est délicieux, encore plus gourmand que la sauce bolognaise et aussi très original avec le petit côté anisé du fenouil.

Dans les Abruzzes, une région du centre-est de l’Italie, on fait un ragù qui ressemble beaucoup à la bolognaise, sauf qu’on utilise de l’agneau : c’est le Ragù d’Agnello, ou sauce bolognaise à l’agneau. Plus corsé, plus savoureux, plus rustique, il permet de changer un peu du bœuf !


Consultez nos autres recettes phares : le chapon sauce au foie gras Albufera, la recette de l’épaule d’agneau confite 7 heure, le poulet thaï au curry rouge et lait de coco ou encore la recette des crêpes ultra moelleuses.

L’incroyable sauce bolognaise, le Ragù Alla Bolognese
4.5

64 Responses

  1. Léonard Colombo

    Je confirme. C’est le ragu classique, tel que ma maman et la nonna me l’ont appris. Néanmoins la tendance aujourd’hui est de cuire moins et de varier en ajoutant des ingrédients.

    • Bonjour je voudrais savoir avec quoi je pourrais remplacer le porc haché merci

    • Couteaux

      Eh bien par du boeuf, ou du veau peut être !

  2. Bonjour,
    J’ai suivi votre recette à la lettre et c’est un régal, tout le monde aime à la maison.
    Merci pour ce partage.

  3. Adelaide Betty

    Bonjour,

    J’ai fait les pâtes Ragu Alla Bolognese ainsi que les canelés… une tuerie !!!
    J’ai eu un peu de mal avec la cuisson des canelés qui n’étaient pas de la couleur requise (légèrement noircis),mais très bons. Démoulage nickel..; (beurre + un soupçon de farine!!).
    Je dois recommencer les canelés pour essayer d’avoir un fini un peu meilleur…
    Je m’attaque cette semaine à l’entrecôte + frites maison…
    Merci à vous pour toutes ces recettes délicieuses.

    • Couteaux

      Ah c’est super !!! Trop content de vous avoir parmi nos fans 🙂

      Pour les canelés la cuisson est super galère ! En fonction des fours, de la taille des moules tout change ! On en a refait récemment avec des nouveaux moules en cuivre et il nous a fallu 30 minutes de cuisson à 240 degrés pour arriver à la bonne cuisson c’est dire ! On postera les photos bientôt !

      Et si vous avez des questions sur vos recettes n’hésitez pas à venir nous les poser sur Facebook on répond toujours aux messages ! https://www.facebook.com/couteaux.tirebouchons/?fref=ts

      Merci de nous suivre !!!

  4. Fan de bolognese

    Rien quen lisant la recette j’en ai l’eau à la bouche !
    Aussi, je me demandais si le vin rouge est vraiment indispensable ? Ne peut-on pas la remplacer ?
    Merci pour cette recette que je vais m’empresser d’essayer !!

    • Couteaux

      On peut le remplacer par un autre vin (rouge ou blanc) ou alors tout simplement l’enlever. J’imagine que ça aura un peu moins de saveurs mais ça ne doit pas être un drame !!

      Vous me direz si vous avez aimé !

  5. Merci pour cette excellente recette je l’ai faite pour ce midi et on c’est régaler. Pour la tomate j’ai mis des tomates pelé en dès et pour les pâtes des spaghetti « Panzani qualité or » et ça été nickel al dente et pas en charpie.

    • Couteaux

      yeah super ! J’essaierai cette marque une fois pour voir ! Merci du conseil 🙂

    • Bruno V

      Oh le mythe des spaghetti bolognaise… Ou comment entrer en guerre avec les bolonais.

  6. VALERIANI URBANO

    BRAVO UNE VRAIE RECETTE DE BOLOGNAISE NOTRE REGION NATALE

  7. Super recette

  8. Merci pour cette recette succulente, j’ai fait avec des tomates du jardin, un délice.

  9. Bonjour, je suis une grande amoureuse des spaghetti bolognaise votre recette me met les papilles en émoi lol cela dit je suis tombé amoureuse d’un charmant qui n’aime pas le boeuf …. par quoi pourrais je le remplacer ??

    • Couteaux

      Quelqu’un qui n’aime pas le boeuf ?! mais c’est fou ça ! En première option je dirais : lui faire au boeuf quand même sans le lui dire, et voir s’il aime. On ne sait jamais, le goût est quand même très différent d’une pièce de boeuf grillée !

      Sinon, je vous propose de le faire au porc ou au veau haché à la place du boeuf, je pense que c’est la meilleure solution. D’ailleurs, certains ragù en Italie se font à base de porc (de saucisse de porc pour être précis), notamment le ragù sarde qui ressemble fortement au ragù à la bolognaise. Je vous laisse jeter un oeil à la recette ici : http://couteaux-et-tirebouchons.com/pates-ragu-sarde-saucisse-fenouil-campidanese/

      Sinon, il me semble qu’on peut faire le ragù avec toutes les viandes imaginables. Dans son dernier livre, Denny Imbroisy le fait avec du cerf, je sais que le ragù al anatra se fait avec des cuisses de canard… Essayez ce qui vous paraît le mieux, ça serait délicieux j’en suis sûr !

      Tenez moi au courant !

  10. Je fais des pâtes bolo depuis des années mais pour essayer de prouver à ma fille que le céleri fait effectivement parti des ingrédients je suis tombé sur votre recette qui m’a interpellé, du coup j’ai tenté de faire exactement la même, au delà du fait qu’elle est parfaitement délicieuse 🙂 !!! Je trouve que votre manière de l’expliquer la rend super facile, j’adore notamment les trucs genre … un peu de lait et pas… 15,77 ml de lait 😉 !!! Merci c’est génial

    • Couteaux

      Oh vous êtes trop sympaaaa ! J’espère que vous vous êtes régalés ! Oui c’est vrai la cuisine c’est très instinctif surtout au niveau des quantités ! Si on a des tomates plus acides on va mettre plus de lait pour adoucir ! C’est pas comme la pâtisserie où là il faut être précis au gramme près !

      J’espère que vous testerez d’autres recettes héhé ! <3

  11. Bonjour
    je viens de faire votre recette,superbe sauce.
    Cependant une interrogation votre recette pour 8 à 10 personnes, vous n’indiquer pas le poids des pâtes ?
    Pour ce soir je pars sur 500 grammes
    Merci de votre retour.
    Cordialement
    PRI

    • Couteaux

      Merci du compliment c’est gentil ! En effet il faudrait que je regarde ça ! J’espère que vous en avez eu assez ! Moi je mets généralement entre 120 et 150 g de pâtes (pesées crues) par personne… Mais tout dépend de ce que vous mangez avec (y’a-t-il une entrée ? un dessert ? etc…).

      Tenez nous au courant !

  12. Bonjour
    SUPER sauce bolognaise facile à faire moi qui ne suis pas cuisinier . Mes amis italiens l’ont trouvée comme chez eux
    Tanon

    • Couteaux

      Génial ! Merci beaucoup pour votre compliment ça fait trop plaisir :). Et merci à vos amis italiens !

      Alors quelle recette allez-vous tester maintenant ?!

  13. Quel régal cette sauce, je la fais pour la 2 ème fois mais là en grand je vais congeler. Pour la cuisson douce, je mets dans le four thermostat 160 ° 2 à 3 heures, un délice! J’ajoute une pincée de piment d’Espelette et de curcuma et un peu de concentré de tomates.

    • Couteaux

      Bonne idée les épices ! J’essaierai le piment pour relever la sauce la prochaine fois !! Content que ça vous plaise en tout cas !

  14. Je tiens à vous remercier pour cette recette je l ai découverte il y a déjà quelques mois et je ne m en lasse pas du tout c est devenue la recette de la bolognaise parfaite à la maison.encore merci

    • Couteaux

      Mais de rien c’est normal hihi ! Je suis content que vous aimiez la recette ! N’hésitez pas à faire votre marché dans les autres recettes du blog peut-être que vous trouverez votre bonheur ! <3

      Et sachez que si jamais vous avez Facebook, vous pouvez suivre nos nouvelles recettes sur notre page https://www.facebook.com/couteaux.tirebouchons/

      Merci à vous et bon appétit !

  15. Bonjour!

    Je suis venue sur votre site pour une autre recette et par curiosité suis venue regarder le détail de cette recette! Pas un doute c’est la bonne sauf que ma nonna rajoutait toujours une poignée de chanterelles à l’automne! Une tuerie que je conseille vraiment….ça fait ressortir tous les arômes….et bien entendu, comme tous les plats mijotés, c’est encore meilleur recuit avec le côté caramélisé!!

    • Ha oui, j’oubliais le plus important!! Un grand merci pour vos recettes merveilleuses et perfectionnistes !

    • Couteaux

      Merciii ! Très sympa 🙂

      Ah ça doit être génial avec les champignons, j’essaierai dès que j’ai de quoi me faire un bon ragù, promis !!

      Merci de nous lire !

  16. bonjour, je n suis pas cuisinier, mais plutôt un gourmand. Ma Grand Mère (pas italienne mais cuisinière dans « une famille bourgeoise ») ne hachait pas la viande hachée mais émincée au couteau. J’ai adopté cette méthode et je pense que cela est plus « goutu » ( bjr à mes amis Normands)!!!!! qu’en pensez vous?

    • Couteaux

      Ahhh j’imagine que ça doit être un délice ! Après, il faut avoir le temps ! Je sais que c’est ce que je prêche dans cet article (prendre le temps de cuisiner), et j’avoue que ça doit être un délice !!!

  17. Bonjour à tous,

    Débutante en cuisine qui adore apprendre et qui raffolle des plats italiens, j’ai deux petites questions pour la sauce bolognaise :
    Intolérante au lactose, puis je remplacer le lait de vache par celui de soja ou ne pas en mettre du tout est une meilleure option ?

    Pour le mijotage, laissez vous le couvert sur la casserole ou pas ?

    En vous remerciant

    • Couteaux

      Alors là vous me posez une colle ! J’en ai aucune idée ! J’imagine que vu que le lait de soja est plutôt neutre en goût vous pouvez tester ! En fait le lait a surtout pour objectif d’adoucir l’acidité de la tomate et de rendre la sauce encore plus onctueuse. De ce point de vue, le lait de soja peut parfaitement être utilisé ! Mais comme je n’ai jamais testé je peux pas vous affirmer.

      Pour le mijotage je fais un peu au feeling parce que ça dépend des fois. Quand je vois que la sauce est trop liquide j’enlève le couvercle pour que ça réduise un peu, sinon je le laisse, ou parfois je l’enlève pour que ça réduise et je le mets à la fin pour éviter que ça ne s’évapore trop ! Donc en fait, tout dépend ! (Je sais ça vous aide pas franchement hein ?!)

      J’espère que vous allez aimer 🙂

    • musios42

      Bonsoir
      Tout d’abord un grand merci à Couteaux pour cette recette que j’ai essayée récemment, (tout en gardant certains éléments de la recette que j’utilisais habituellement, assez proche il est vrai)… et le résultat est carrément super !

      Si je peux me permettre d’apporter ma pierre à l’édifice concernant la question de Thomas :

      Pour le lait de soja, je me suis posé la question, et tout ce que je peux répondre, c’est… essayez et vous nous direz :). Couteaux a raison, ça doit le faire.
      Pour le mijotage, tout dépend du temps dont vous disposez. Quand je fais une bolonaise, elle cuit très, très longtemps (4, 5, voire 6 h à feu très, très doux). Donc là, c’est sûr on couvre, (comme tout plat mijoté) en n’oubliant pas de remuer de temps à autres et si besoin, il peut arriver qu’on rajoute un peu de liquide (bouillon ou autre). Si vous avez le temps, essayez parce que je trouve que ça vaut la peine ! Mais si vous disposez de peu de temps, genre pas plus d’une heure il me semble qu’il vaut mieux finir à découvert (je ne parle pas du compte en banque !) et à feu assez vif, jusqu’à absorption du temps disponible et/ou du liquide.
      Mais franchement, le mieux, quand on a pas trop le temps, c’est de ne pas faire de bolognaise, d’autant que ça se congèle très bien et qu’on peut en faire de grandes quantités à l’avance, un jour où l’on est pas pressé…

    • Couteaux

      100% d’accord ! Plus on prend le temps, meilleur c’est ! Les sucs se concentrent, caramélisent… c’est ça qui donne tout le goût !

      Et après, il faut juste savoir ajuster le temps à la quantité de liquide !

  18. BELARDINELLI

    Bonjour, peut-on faire une bolo sans porc?..aura t-elle autant de goût?..comment puis-je le remplacer?..merci beaucoup

    • Couteaux

      Dans l’absolu oui on peut faire un ragù alla bolognese sans porc ! C’est une recette du quotidien donc il y a beaucoup de façons de le faire je pense ! Mais le porc apporte quand même beaucoup de goût et une onctuosité qui est importante ! Vous pouvez très bien choisir de ne le faire qu’avec du boeuf, mais dans ce cas choisissez des morceaux pas trop maigres. Demandez à votre boucher éventuellement il vous préparera de la viande hachée avec des morceaux sympa 🙂 !

      Sinon ça peut se faire avec du veau je pense… et je sais que Denny Imbroisi a une recette de ragù au cerf, donc j’imagine que ça peut aussi se faire avec du gibier ! Voilà !

      N’hésitez pas à me tenir au courant de ce que ça a donné !

  19. Bravo pour cette recette excellente. Sa mijote et la maison est envahie d’un fumet qui donne l’eau a la bouche. Cher couteaux vous êtes une fine lame de la cuisine! Encore 1h avant le festin j’ai hâte! Le pecorino et le basilic sont déjà près. Encore merci

    • Couteaux

      Trop bien 🙂 J’espère que vous avez autant apprécié le goût que l’odeur ! En tout cas merci de nous faire confiance pour vos festins ! <3

  20. Merci, ça me donne l’eau à la bouche 🙂

    • Couteaux

      Haha merci beaucoup ! Et attendez de sentir l’odeur monter dans la maison c’est encore plus horrible ! Impossible de se retenir de grignotter la sauce à la cuillère dans la casserole !

  21. schneider matthieu

    J’ai quasiment la même recette à quelques différences prêt. Je précise que la recette de ragù vient de la grand mère d’un bon ami à moi habitant à Bologne même.
    Les différences sont :
    Pas de vin rouge (sacrilège selon elle)
    Pas de lait, contre l’acidité un 1/2 navet (petit le navet, sinon 1/4 finement coupé) marche à merveille et surtout, surtout pas de sucre ! Il faut connaitre ses produits pour bien doser le navet, ça a été pour moi la première difficulté.

    Je laisse mijoter pendant environ 4 heures, j’arrête la cuisson selon la consistance de la sauce.

    Bon après j’imagine que c’est comme pour la recette de la choucroute ou du baeckeoffe, chaque famille a ses petites astuces et forcément pour chaque famille sa recette est la meilleure 🙂

    • Couteaux

      Haha sûrement oui ! C’est comme la recette des canelés pour nous bordelais… y’en a 100 000 recettes.

      Bon cela dit je prends le conseil avec plaisir, parce que quand je peux virer du sucre de mes recettes c’est toujours bien. Et puis comme j’adore le navet… !

      Je tente la prochaine fois ! Merci beaucoup 🙂

  22. Lors d’une précédente vie, j’ai eu la joie de partager la table de Giussepina, belle sicilienne qui m’a tant appris…et moi en retour, voilà comment elle faisait « sa bolognese ».
    Recette pour 3 personnes;
    350gr de chair à saucisse
    1/2 poivron vert
    1/2 oignon(gros rouge)
    1/2 carotte…les 3 en petite julienne
    4 cas d’huile d’olive
    2 éclats d’ail
    400 gr de tomates pelées
    1/2 cube de bouillon de poulet
    2 cas de crème (c’est selon!!)
    épices: persil, thym, capres(1 cac) réduites, 2 feuille laurier, pointe de curry et piment rouge doux, sel poivre et « Le truc!! »

    Faire dorer le mirepoix d’oignons dans 3 cas d’huile d’olive,
    Ensuite lorsque qu’ils sont transparents, ajouter la viande en l’égrainant et à feu vif la mélanger avec le bouillon jusqu’à obtenir une viande crémeuse, rajouter un peu d’eau pour ne pas que la viande sèche.
    Ensuite ajouter le poivron et attendre qu’il fonde dans la viande, ajouter à ce moment l’ail pressé et bien mélanger le tout, laisser 15 min à feu vif et contrôler si trop vif.
    A ce moment, ma belle sicilienne toujours très attentive ajoutait le curry et le piment rouge( juste pour voir la couleur de la sauce qui virait au jaune orangé!!).
    Les tomates entières ou concassées venaient se joindre à la sauce ainsi que la carotte en mirepoix et ce jusqu’à ébullition.
    A feu alors réduit, on écrase la sauce nouvelle avec un pressoir à purée et l’on ajoute le reste des épices ainsi que la crème, laisser mijoter durant au minimum 1 heure.
    En permanence, Guissepina venait vérifier l’assaisonnement et sa magie faisait le reste.
    A ce moment la sauce bolognese avait atteint sa presque perfection…mais!
    Après 1h30 et quand les pâtes arrivaient en fin de cuisson, ma belle sortait son arme secrête .
    Nous faisions de l’anchoïade pour les toast d’été, et une cac du précieux pâté bien conservé au frais venait terminer l’assaisonnement de cette superbe sauce bolognese.
    Servir dans une assiette creuse à « pâtes » et à chacun d’apprécier mais je crois que c’était et reste la meilleure au monde. Bon appétit

    • Couteaux

      Hmmm ! Ca donne envie ! Je ne doute pas qu’elle soit délicieuse ! Par contre recette originale pour une bolognaise ! 🙂

  23. Je viens de la faire, et je dois dire qu’elle offre une base et un final vraiment sympa. Merci pour le partage.

    • Couteaux

      Merci 😉 !

      Ce qui est bien avec cette recette c’est qu’on peut en faire plein de choses ! Par exemple ça passe aussi très bien dans une moussaka ou un « faux » hachis parmentier ! Donc comme vous dites, une bonne base !

  24. ROUX Valerie

    Bonsoir,
    Je n’ai pas encore testé la recette, mais je voulais poser une question : pourquoi ajouter le lait à ce moment de la recette, alors qu’on n’a pas encore mis les tomates ou la pulpe de tomates ? Et doit-on couvrir lorsqu’on laisse mijoter, blobloter 2h ?. Ah zut, ça fait 2 questions . Merci

    • Couteaux

      Bonjour !

      En fait le moment où on ajoute le lait n’a pas une importance cruciale. Moi j’aime l’ajouter en même temps que le vin car comme ça on met les deux liquides en même temps (pour deglacer les sucs de cuisson de la cocotte !!). Mais on peut très bien l’ajouter après si besoin, ça ne changera pas grand chose à mon avis.

      En ce qui concerne le « bloblotage »… Ca dépend ! Parfois je couvre, parfois non. Ca dépend de la texture de la sauce : si elle est très liquide je ne couvre pas, comme ça elle réduit plus facilement. Mais généralement je couvre et je vérifie de temps en temps que tout va bien, et si c’est un peu trop liquide je découvre un petit quart d’heure !

  25. Bonjour, Bravo pour cette recette très goûteuse que j’ai refaite il ya 2 jours ! Cela fait la 3ème fois… Toujours aussi réussie… Juste une précision que j’ai constaté : la sauce est vraiment meilleure avec des tomates concassées en gros morceaux plutôt que concassées finement car le goût de la viande est dans ce cas trop diluée et masquée par la tomate… Pour ma part, ce qui est le meilleur c’est le goût des sucs de la viande. Encore merci pour votre amour de la cuisine. Vous faîtes des heureux… j’ai hâte de faire d’autres recettes de votre site internet…! 😉

    • Couteaux

      Trop sympa merci !!! Merci du conseil j’essaierai avec des tomates en morceaux la prochaine fois ! Ca tombe bien je crois que j’ai ce qu’il faut dans le frigo 🙂

  26. Zenner Patrick

    Bonjour
    Excellente sauce, je rajoute une escalope de veau coupée en petits cubes sinon pour le reste RAS.
    Ma Nona originaire du Trento Alto Adige ajoute un peu de zeste de citron á sa viande hachée, c’est pas mal non plus !!
    Bonne journee
    Patrick

    • Couteaux

      Génial l’idée du veau ! J’essaierai !

  27. Superbe. Merci pour la recette.

    https://www.instagram.com/p/BToVMChlJ4z/

    Maureen

    • Couteaux

      Superbe photo ! J’espère que c’était délicieux !

  28. Evelyne PAUL

    Bonjour je viens de finir la sauce Bolognaise .. et comme diraient mes petits enfants « c’est une tuerie » Hormis le fait de charger sur les oignons, ail et échalote (car nous aimons bien relevé) j’ai changé un peu vos directives..Après avoir faire revenir les légumes, je les ai mis à part et fait revenir la viande (boeuf, porc+++ et pancéta) dans le suc des légumes, de façon que ces viandes prennent une belle couleur sans noircir les légumes..(je fais toujours de la sorte pour d’autres plats) ..Ne trouvant plus de bonne chair à saucisse, j’ai pris des Toulouse….j’ai pris de la pulpe de tomates toutes faite, et le résultat est excellent..
    Merci

    • Couteaux

      Ah génial ! Oui c’est une bonne idée de faire revenir la viande à part, comme ça on évite de griller trop fort les oignons. J’espère que c’était bon !

  29. Buratta Antonio

    La vraie recette, déposée le 14 octobre 1982 par « Accademia italiana della cucina ».
    La viande de boeuf doit être issue d’un morceau qui supporte une longue cuisson, sinon on risque de manger du plastic. Choisissez un morceau type paleron ou simplement de la viande à bourguignon.
    La pancetta, coupée très, très finement est obligatoire. Le céleri aussi. En revanche, pas d’ail, pas d’échalote ni de laurier et basilic. Le vin doit être blanc sec.
    Le lait sert, en fin de cuisson pour corriger l’acidité de la tomate, donc pas de sucre.
    Pour la crème fraîche, on s’en servira exclusivement pour des pâtes sèches (maccheroni, fusilli, garganelli, etc.)
    Pour des pâtes fraîches ( tagliatelle, linguine, fettuccine), elle est déconseillée.

  30. Eric Chaumont

    Belle recette mais ce n’est pas celle qui fait l’objet d’un brevet déposé à la mairie de Bologne… Pas de vin rouge, mais du vin blanc. Pas d’ail. Moins de tomates (la recette est plus ancienne que l’introduction de la tomate en Italie…) Uniquement de la viande de bœuf et quelques lardons de guanciale (ou, à défaut, de pancetta). Beaucoup plus longue cuisson à feu très doux (7 ou 8 heures, au plus cela cuit, au meilleur c’est) en ajoutant régulièrement du bouillon de poule. Seul aromate : le laurier. Le lait, on l’ajoute à la fin. Quand on est puriste…

    • Couteaux

      Quand on est puriste, on dit que les pâtes sont chinoises et ne sont arrivées en Italie qu’après Marco Polo. Les pâtes ne seraient donc pas italiennes ?

      Pas obligé de remonter au 15ème siècle pour trouver l’essence d’une recette ! Le ragù sans tomates ça ferait hurler n’importe quel italien !

  31. L’ajout de poivrons peut-il être intéressant selon vous?

    • Couteaux

      Pourquoi pas ?! Ca ne sera plus une sauce bolognaise mais ça peut être très bon ! Surtout que le combo poivrons et tomates ça marche toujours… 🙂

Laissez un commentaire