Linguine au speck, roquette et parmesan, la recette des pasta au jambon à l’italienne

Linguine au speck, roquette et parmesan, la recette des pasta au jambon à l’italienne

Découvrez la cuisine italienne grâce à cette délicieuse recette de linguine, speck et parmesan. Pour changer des traditionnelles bolognaises !

Y’a quelque chose de très bizarre avec la cuisine italienne.

D’un côté, tout le monde connait et tout le monde aime ça… Ça évoque des parfums estivaux, les vacances sous le soleil de la Toscane, la cuisine qui chante et qui mijote… Mais d’un autre côté… est-ce qu’on connait vraiment la cuisine italienne ? Je sais pas si vous avez remarqué, mais on fait toujours les mêmes plats, et dès lors qu’on sort des classiques pizza, lasagnes italiennes, pâtes à la bolognaise et tagliatelles à la carbonara… on est paumés. Pourtant, il existe des tas de trucs délicieux et plein de façons d’accommoder simplement les pasta.

Et personnellement ça me gave de faire toujours les mêmes trucs italiens, a base de tomate, mozza et basilic, donc j’ai décidé de changer et je me suis lancé dans une recette à base de speck. Le speck, ou Speck dell’Alto Adige, c’est un jambon italien qui est  produit dans la région du Bolzano Sud-Tyrol, dans le Nord de l’Italie, presque à la frontière avec l’Autriche. C’est un jambon cru, fumé à froid, parfumé aux herbes et au genièvre, et qui a une saveur vraiment merveilleuse. J’ai longtemps cherché une manière de faire quelque chose de cool avec ce jambon et, évidemment, de bonnes pasta pour rester dans le thème italien ! Et j’ai fini par trouver, en faisant un truc tout simple ! Linguine au Speck, Parmesan avec un peu de roquette.

C’est vraiment un plat facile à faire en 15 minutes, et ça déchire trop. La seule contrainte, c’est la qualité des produits ! Ben ouai… quand on fait un plat aussi simple, il faut des ingrédients de qualité, avec du goût, de la texture, des trucs exceptionnels ! Sinon c’est fade et sans panache. Et on sait que les italiens, ils aiment le panache ! Alors vous me suivez ?

Linguine au speck, roquette et parmesan : la recette

Linguine Speck et parmesan, pasta italienne
Linguine Speck et Parmesan à l’italienne

La recette est vraiment ultra simple. Il s’agit de faire une petite sauce tomate à l’italienne, à l’ail et à l’oignon frais, parfumé au thym. on y mélange délicatement les linguine, et on ajoute par dessus des lamelles de speck grillées, quelques feuilles de roquette, en option des pousses d’épinards, et une bonne dose de parmesan. Suivez le guide pour les linguine au speck ! Pour la sauce je vous propose deux solutions : si c’est la saison des tomates vous achetez de délicieuses tomates fraîches et vous faites votre sauce maison. Si ce n’est pas la saison et que vous avez envie d’un peu de soleil dans l’assiette, c’est pas grave on prendra de la polpa en conserve ! Faut juste choisir la bonne.

Ingrédients :

Pour la sauce tomate à l’italienne

800 g de tomates fraîches bien mûres (ou 600 g de pulpe de tomates italiennes)
3 gousses d’ail hachées
4 oignons frais hachés
poivre noir
huile d’olive
fleur de thym
1 feuille de laurier

Pour le speck et les garnitures

275 – 375 g de speck dell’Alto Adige
1 gousse d’ail
160 g de vieux parmesan
80 g de roquette fraîche
puelques pousses de basilic ou d’épinards
poivre noir
huile d’olive

Les pâtes

500 g linguine italiennes de bonne qualité
sel

Préparation :

La préparation des linguine au speck est très simple. On commence par faire la sauce tomate à l’italienne.

Sauce tomate à l’italienne : la recette

Si vous avez choisi la tomate fraîche, commencez par retirer la peau des tomates. Pour cela, faites une petite entaille dans la peau au couteau sur chaque tomate, puis plongez les dans de l’eau bouillante pendant 10 secondes. Sortez les rapidement et placez les dans un bac d’eau glacée. La peau devrait se retirer toute seule. Retirez au maximum les pépins, puis coupez vos tomates en petits dès.

Dans une casserole, faites un soffritto : c’est-à-dire faites revenir dans de l’huile d’olive bien chaude l’ail et l’oignon hachés en petits dés. Faites les colorer légèrement, puis ajoutez vos dés de tomate (ou votre pulpe de tomate en conserve). Ajoutez immédiatement un peu de fleur de thym et la feuille de laurierpour parfumer la sauce, puis du poivre noir. Laissez réduire à frémissements pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que votre sauce ait une consistance homogène, un peu épaisse, et qu’elle soit devenue légèrement plus foncée. Laissez reposer hors du feu.

Le speck grillé

Pendant que votre sauce se prépare doucement et mijote dans un coin, occupez vous de votre speck. Prenez vos belles tranches de speck, et enroulez les sur elles-mêmes pour former de petits cigares. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez ces cigares perpendiculairement, de façon à former de jolis filaments. Dans un peu d’huile d’olive chaude, faites revenir votre gousse d’ail, puis ajoutez vos filaments de speck. Dans l’huile, ils vont griller, se parfumer, devenir bien croustillants et leurs saveurs vont être décuplées.

Les pasta :

Dans un grand volume d’eau salée, faites cuire vos pâtes (des linguine, des spaghettis.. choisissez). Enlevez au moins 2 minutes au temps de cuisson indiqué sur la boîte. Egouttez vos pâtes, puis remettez les dans votre casserole. Ajoutez 2/3 cuillères de sauce pour donner du goût aux pâtes et les colorer.

Dressage :

Dans une assiette creuse, déposez au fond un peu de sauce tomate à l’italienne bien chaude. Ajoutez par dessus un peu de roquette. Par dessus, disposez élégamment vos pâtes comme un dôme. Ajoutez vos filaments croustillants de speck avec l’ail grillé. Puis râpez une bonne dose de parmesan. Ajoutez quelques pousses de roquette, d’épinards, de basilic (à votre goût).

Ajoutez enfin pour terminer 2 tours de moulin à poivre noir… Et dégustez, avec du parmesan à volonté bien sûr !

Linguine au speck parmesan et roquette
Linguine au speck parmesan et roquette

Quelques conseils pour réussir ces pâtes au speck

Comme je vous le disais au départ, le premier conseil pour réussir ce plat, c’est de choisir des ingrédients de qualité. Ca ne sert à rien d’essayer de faire de la cuisine italienne sans ingrédients de qualité ! La bouffe italienne, c’est une cuisine de pauvre, c’est pas très raffiné, c’est pas très élaboré, c’est simple. Donc si vous voulez avoir quelque chose qui a du goût il faut choisir les bons ingrédients. Si vous faites ce plat avec de la mauvaise sauce tomate, ou des tomates fraîches achetées en supermarché au moins de janvier, non seulement le dieu des écolos va vous tomber dessus véner, mais en plus vous allez tuer une deuxième fois vos ancêtres italiens, et cerise sur le gâteau, ça sera pas bon !

Donc je résume : une bonne pulpe de tomate, un bon speck, du bon parmesan, et de la bonne roquette. That’s it. Je sais qu’à la base les plats de pâte c’est pas supposé être cher, mais bon là faut y mettre le prix !

Choisir les bons ingrédients pour ses linguine au speck

Donc maintenant la question c’est comment on fait ? Bah pour les tomates c’est simple : on attend que ça soit de saison, et on les achète (bio de préférence) dans un primeur de qualité, et bien mûres. Moi à la base j’aime les tomates pas trop mûres, mais pour faire une sauce on hésite pas, mûres de chez mûres. Si vous optez pour la pulpe en conserve, pitié ne prenez pas les marques moisies qui font leur pub à la télé en chantant faux. Prenez des trucs italiens, de préférence sans les 150 000 additifs qu’on trouve dans les grandes marques. Moi ce que je conseille c’est de choisir la Polpa Mutti (je jure que je n’ai pas d’action chez eux), mais on peut aussi prendre la marque Cirio, ou De Cecco (la même que les pâtes). Et par pitié évitez les trucs tout faits avec basilic intégré, petits oignons machin, c’est dégueu : faites vous-même ça prend 15 minutes. Si vous voulez des linguine au speck aussi bonnes que ça y’a pas le choix :

Linguine speck parmesan roquette
Linguine au speck parmesan et roquette

Le speck : bon là c’est plus chaud. Soit vous allez en épicerie italienne, soit vous prenez ce que vous trouvez en supermarché et là c’est quitte ou double. Moi j’ai la chance d’en trouver du relativement bon près de chez moi. Mais je vous conseille quand même l’épicerie italienne si vous avez envie de marquer le coup. Tant que vous y êtes, demandez à la vendeuse un bon parmesan, affiné depuis plusieurs années, un truc qui a du caractère.

Enfin pour les pâtes, on reste dans le classique : De Cecco, Garofalo, ou Barilla sont de bonnes marques d’après mon expérience. C’est des pâtes qui se tiennent bien, qui gardent leur côté « al dente » à la cuisson. Faut juste enlever 1-2 minutes de cuisson. C’est important d’avoir des pâtes qui se tiennent et qui gardent une texture quasi-croquante. Les italiens sont un peu maboules avec ça : pour eux un type qui mange ses pâtes trop cuites c’est un peu comme un gars qui a oublié que l’entrecôte de boeuf ça se mange saignant, un scandale. (j’en profite pour caser discretos ma recette d’entrecôte bordelaise, pour ceux que ça intéresse).

Et pour le reste, je vous fait confiance : vous savez déjà que le basilic ça s’achète de préférence frais, idem pour la roquette et le thym. On oublie le congelé et les trucs séchés hein ! Vous le saviez déjà ? Ça fait pas de mal de rappeler.

Bon sur ce, je crois que vous avez tout ce qu’il faut pour réussir un plat de ouf. Je vous laisse saliver 2 minutes avant de vous lancer !

4 Responses

  1. ce plat de pâtes a l’air délicieux !

  2. Un vrai délice !
    Mille merci pour cette super recette à faire et refaire et refaire encore.

    • Couteaux

      Merci du compliment c’est sympa !! héhé ! tellement simple ce plat mais tellement bon !

Laissez un commentaire