« Orzotto », risotto d’orge perlé au poulet grillé et girolles

« Orzotto », risotto d’orge perlé au poulet grillé et girolles

Découvrez l' »orzotto », ou risotto d’orge perlé, avec ses délicieuses girolles poêlées et son poulet grillé. Une alternative tendance au risotto !

Si vous êtes amateurs de bonne cuisine, vous connaissez forcément le risotto. Mieux, vous en avez même sûrement déjà fait. Peut-être même que vous avez testé notre recette de risotto aux cèpes et poulet ! Aujourd’hui, je vous présente un plat un peu dans le même style, mais radicalement différent en fait ! Un « orzotto » (orzo, c’est le mot italien pour orge), ou pour le dire autrement, un risotto d’orge perlé !

L’orge est une céréale qu’on utilise pas assez en France, mais elle est délicieuse et hyper connue dans la cuisine italienne notamment. On l’utilise fréquemment en remplacement du riz ou du blé dans de nombreux plats. Ici, l’objectif est de le cuire comme un risotto, accompagné de poulet grillé et de girolles sautées. Simple, mais efficace ! En plus l’orge est hyper nutritif, plein de minéraux et de nutriments hyper cool, donc c’est toujours bien de trouver des manières de l’utiliser dans des recettes originales.

Recette de l’orzotto, ou risotto d’orge au poulet et girolles sautées

Risotto d'orge "orzotto" au poulet et girolles
Risotto d’orge « orzotto » au poulet et girolles

L’orge est une céréale plus complexe que le riz, elle nécessite plus de cuisson, et qui garde une texture plus ferme à la cuisson. Au niveau des saveurs, c’est assez proche du blé avec une petite saveur torréfiée, presque de noisette. Parfois ça me fait un peu penser au sarrasin… Avec quelques techniques on peut en faire des plats hyper intéressants, et je trouve que la cuisson « façon risotto » s’y prête super bien ! Ca apporte à l’orge un côté crémeux et une douceur hyper agréable. Et surtout, l’orge se marie super bien avec les champignons.

Ingrédients de l’orzotto (risotto d’orge), poulet et girolles

Pour 4 personnes

600 g d’orge perlé
2 grosses poitrines de volaille (400 g environ)
300-400 g de girolles (ou d’autres champignons selon la saison)
100 g de petits champignons de paris
600 ml de fond de volaille
70 ml de vin blanc sec
1 oignon blanc
5 gousses d’ail
parmesan à volonté
50 g de beurre
un peu d’huile d’arachide
quelques branches de thym frais
quelques branches de cerfeuil ou de pousses de radis

Préparation de l’orzotto (risotto d’orge), poulet et girolles

La cuisson du poulet grillé

On commence par la cuisson du poulet, qui prend un peu de temps car on va le aire un peu à basse température pour qu’il soit hyper moelleux. Commencez donc par préchauffer le four à 110 degrés.

Dans une grande poêle, faites chauffer un peu d’huile d’arachide. Quand elle est bien chaude, ajoutez vos poitrines de volaille (l’extérieur en contact avec la poêle). Au bout de 2 minutes, ajoutez une ou deux branches de thym et 2 gousses d’ail entières avec leur peau sur la viande. Laissez cuire encore 2-3 minutes jusqu’à ce que la viande soir bien dorée sur sa face en contact avec la poêle. Retirez ensuite du feu, débarrassez la viande avec les garnitures aromatiques dans un plat. Placez au four à 110 degrés pour terminer la cuisson, pendant 30-35 minutes environ. Une fois cuit, laissez reposer 5 minutes avant de couper en deux dans le sens de la longueur et ajouter sur votre orzotto. Sinon vous pouvez aussi cuire votre poulet comme vous avez l’habitude, entier ou en morceaux.

Cuisson du risotto d’orge ou « orzotto »

On passe à l’orzotto, ou risotto d’orge.

Si vous avez du fond de volaille maison, préparez-le proche de votre plan de travail (tiède de préférence). Si vous n’en avez pas, préparez 600 ml de fond de volaille avec votre fond de volaille en poudre préféré.

Faites chauffer votre beurre dans une poêle (au besoin, utilisez la même que le poulet sans la laver, comme ça votre orzotto prendra les saveurs du poulet). Gardez un peu de beurre pour les girolles (voir plus tard). Ajoutez l’oignon haché finement puis l’ail haché (2 gousses). Quand l’oignon commence à devenir translucide, ajoutez l’orge. Laissez cuire à feu moyen 2 minutes puis déglacez avec le vin blanc. Laissez cuire jusqu’à ce que le vin blanc soit quasiment évaporé, puis ajoutez 2 louches de bouillon de volaille. Laissez cuire à feu doux, puis quand c’est quasiment évaporé, ajoutez encore 2-3 louches. Répétez l’opération pendant environ 25 minutes au total. Arrêtez dès que l’orge est al dente et ajoutez du parmesan à volonté.

La cuisson des champignons

Pendant que l’orzotto cuit, vous pouvez lancer la cuisson de vos champignons. Dans une poêle faites chauffer un peu de beurre. Ajoutez la dernière gousse d’ail hachée, puis les girolles bien lavées, et les petits champignons de paris coupés en 2 dans le sens de la longueur. Faites sauter les champignons à la poêle pendant 6-7 minutes (ou plus si vos champignons sont gros). Lorsqu’ils sont cuits, arrêtez le feu et versez l’eau de végétation de vos champignons dans l’orzotto pour finir de le parfumer.

Dressage du risotto d’orge, ou « orzotto »

Dans une assiette légèrement creuse, déposez une louche d’orge façon risotto. Par dessus ajoutez le poulet (1/2 filet par personne, tranché dans le sens de la longueur). Déposez vos girolles harmonieusement autour de votre poulet, et ajoutez l’ail qui a cuit et confit avec votre poulet (1/2 gousse par personne). Assaisonnez avec quelques feuilles de thym, des feuilles de cerfeuil ou des pousses de radis. Râpez du parmesan à volonté par dessus, et servez !

Ah, et si votre poulet a rendu du jus à la cuisson, n’oubliez pas de le verser sur vos assiettes… encore meilleur !

 

Risotto d'orge "orzotto" au poulet et girolles
Risotto d’orge « orzotto » au poulet et girolles

Bon, vous voyez c’est pas très compliqué ! C’est vraiment une super recette pour changer un peu du risotto avec une saveur et une texture plus prononcées. On peut aussi utiliser de l’orge mondé pour cette recette. La différence entre l’orge mondé et l’orge perlé, c’est le degré de polissage de la graine. Pour l’orge mondé, on enlève simplement l’enveloppe externe de la graine, alors que pour l’orge perlé, on polit en plus l’orge pour lui enlever le son. Donc l’orge mondé sera plus « brut », résistera un peu plus sous la dent et il faudra aussi le cuire plus longtemps pour qu’il soit tendre. Mais il aura aussi plus de texture et plus de goût.

Et évidemment, on peut faire la même recette avec d’autres champignons selon les saisons : girolles en été, cèpes en automne, morilles au printemps, et encore d’autres : shiitakes, chanterelles, mousserons… A votre guise ! En tout cas, gardez précieusement cette recette d’orzotto, car le risotto d’orge c’est vraiment cool !

 

Laissez un commentaire