Panna cotta à la fraise et à la verveine (avec ou sans gélatine) : la recette

Panna cotta à la fraise et à la verveine (avec ou sans gélatine) : la recette

La panna cotta à la fraise et à la verveine, un accord étonnant mais délicieux à découvrir !

Ahhh ça faisait longtemps qu’on avait pas partagé avec vous nos petites douceurs sucrées ! Je crois bien que la dernière fois c’était notre recette de crêpes ultra moelleuses pour la Chandeleur, pour dire à quel point ça remonte. Mais ces derniers mois, avec le Printemps et l’Été, vous vous doutez bien qu’on s’est fait plaisir avec des petits gâteaux et autres gourmandises, notamment aux fruits. Aujourd’hui, on vous présente donc notre panna cotta aux fraises et à la verveine.

La panna cotta, vous savez c’est ce dessert typiquement italien (panna cotta veut dire « crème cuite » en Italien), qui ressemble un peu à un blanc manger. Le principe c’est de faire une crème sucrée et parfumée, prise à la gélatine ou à l’aide d’oeuf, et de l’accompagner de fruits frais, de chocolat ou de caramel. Généralement c’est un dessert très frais et plutôt léger, surtout si on compare à la recette du trianon par exemple, ou à la recette du framboisier au chocolat blanc.

Recettes de la panna cotta fraise – verveine (avec gélatine)

Pour notre recette de panna cotta à la fraise, l’alliance entre la fraise et la verveine donne encore plus de légèreté au dessert, un léger parfum citronné qui se marie super bien avec le crémeux de la panna cotta ! Miam ! Bon allez, sans plus attendre la recette ou plutôt les recettes, car je vais vous la donner en deux versions, avec gélatine, ou sans gélatine (avec du blanc d’oeuf).

Panna cotta à la fraise et à la verveine
Panna cotta à la fraise et à la verveine

Ingrédients pour la panna cotta à la fraise et verveine

Pour 4 personnes environ (tout dépend de la taille de vos bocaux)

Pour la panna cotta infusée à la verveine

500 g de crème liquide entière
60 g de mascarpone
80 g de sucre semoule
6 g de gélatine (3 feuilles environ)
2 gousses de vanille
3-4 feuilles de verveine fraîche

Pour le jus / coulis de fraises

350 g de fraises
55 g de sucre semoule
un peu d’eau
2 feuilles de verveine fraîche
le jus de deux citrons jaunes

fraises fraîches à volonté, framboises et autres fruits rouges

Préparation de la panna cotta à la fraise et à la verveine

En gros, il y a trois étapes dans la préparation de cette recette. Il y a bien sûr la crème, un petit jus ou coulis de fraises avec des fraises macérées, et des fraises fraîches.

Le jus / coulis de fraises

On commence par le jus / coulis car ça nécessite un peu de temps. En effet, on va faire macérer nos fraises afin d’en faire sortir le jus. Pour cela on va couper nos fraises en 2 dans le sens de la longueur, et les faire tremper dans un mélange de 55 g de sucre, un peu d’eau et de deux jus de citrons. Cette mixture va permettre de faire ressortir le jus des fraises. Laisser macérer 1 h avec les feuilles de verveine. Une fois que le jus est bien sorti, égoutter les fraises, récupérer le jus, et mixer ce jus avec quelques fraises pour obtenir un coulis légèrement épais. Plus vous mettez de fraises, plus on se rapproche du coulis, moins vous en mettez, plus votre jus sera liquide. Gardez le reste des fraises macérées pour le dressage.

La panna cotta à la verveine

Commencez par faire tremper votre gélatine dans un grand volume d’eau froide. Pendant ce temps faites chauffer doucement la crème avec le mascarpone, la verveine, le sucre et les graines de 2 gousses de vanille (laissez aussi infuser les gousses dans la crème pour la parfumer). Oui, je mets du mascarpone. Dans la recette traditionnelle il n’y en a pas vraiment, mais je trouve que ça ajoute un vrai crémeux hyper agréable. Et on reste en Italie en plus !

Une fois que c’est chaud, laissez infuser 30 minutes feu éteint. Au bout de 30 minutes, retirez les gousses et les feuilles de verveine, remettez à feu doux. Quand la crème frémit, ajoutez la gélatine essorée. Mélangez bien puis laissez refroidir. Quand la crème commence légèrement à épaissir en refroidissant, vous pourrez la verser dans vos bocaux. L’astuce pour que tous les grains de vanille ne tombent pas au fond de votre bocal c’est ça : attendez bien que votre crème refroidisse et juste avant qu’elle ne fige, versez la dans vos bocaux doucement. Laissez refroidir au réfrigérateur environ 1 h 30 – 2 h.

Le dressage des panna cotta fraise / verveine

Lorsque la panna cotta à la verveine est bien figée, ajoutez doucement votre jus / coulis de fraises par dessus. Puis ajoutez les fraises macérées, et des fraises fraîches (et d’autres fruits comme vous aimez, nous on a mis des framboises), ainsi que quelques feuilles de verveine. Et le tour est joué ! Il ne reste qu’à déguster !

 

Voilà, ça c’est la recette de base, la recette la plus simple et la plus pratique, la plus rapide aussi. Mais il faut savoir qu’à l’origine, la panna cotta italienne se fait sans gélatine ! En effet, c’est un vieux dessert italien, et vous imaginez bien que quand les mama préparaient la panna cotta il y a plus d’un siècle, elles ne disposaient pas de feuilles de gélatine industrielles pour faire prendre leur panna cotta. A la place, on utilisait… des blancs d’oeuf ! Et on cuisait la crème au four au bain marie. D’où le nom « panna cotta » (crème cuite). Bon, c’est vrai que maintenant, tout le monde fait ça avec de la gélatine, même les puristes de la panna cotta piémontaise. Mais c’est toujours utile de savoir faire sans, si jamais on a pas ce qu’il faut !

Alors ne vous affolez pas, c’est très simple !

Recette de la panna cotta à la fraise et verveine, sans gélatine, avec des blancs d’oeufs

Panna cotta à la fraise et à la verveine
Panna cotta à la fraise et à la verveine

Ingrédients pour la panna cotta aux oeufs à la fraise et verveine (sans gélatine)

Pour 4 personnes environ

500 g de crème liquide entière
70 g de mascarpone
80 g de sucre semoule
6 blancs d’oeufs (environ 180 g)
2 gousses de vanille
3-4 feuilles de verveine fraîche

Préparation de la panna cotta à la fraise et à la verveine sans gélatine

Il faut d’abord préchauffer son four (chaleur tournante à 110 degrés). Au moment de le préchauffer, mettez un l’intérieur un grand plat rempli à moitié d’eau. C’est dans ce plat que l’on mettra les bocaux avec la crème pour les cuire au bain marie. Assurez vous qu’il y ait assez d’eau, mais pas trop pour éviter que cela ne déborde.

Ensuite, c’est tout simple, c’est quasiment la même recette qu’avant, sauf qu’on ne met pas de gélatine.On fait infuser la crème avec le mascarpone, la verveine et la vanille. La seule différence c’est qu’on garde le sucre pour mélanger avec les oeufs. Quand c’est bien infusé, on retire les feuilles et les gousses. On laisse refroidir. Pendant ce temps on mélange les oeufs et le sucre au fouet légèrement, et on y ajoute la crème infusée.

Ensuite, sortez votre plat du four préchauffé et ajoutez votre crème dans vos bocaux. Replacez au four et laissez cuire à 110 degrés pendant 40 minutes environ.

Les crèmes doivent être légèrement prises, mais pas trop. Ce n’est pas le genre de panna cotta qu’on peut démouler et servir dans une assiette je vous préviens, c’est beaucoup moins ferme qu’une panna cotta à la gélatine !

Une fois bien refroidies, vous pourrez rajouter votre jus et vos fraises et le tour est joué !

 

Et voilà, vous connaissez tous les secrets de notre panna cotta à la fraise et à la verveine ! Promis, vous allez vous régaler !

Panna cotta à la fraise et à la verveine (avec ou sans gélatine) : la recette
Notez recette recette !

2 Responses

  1. Accorder la fraise et la verveine, plutôt étonnant à première vue mais au goût je pense que c’est assez intéressant à découvrir 🙂 Merci pour l’idée !

    • Couteaux

      Oui c’est très bon ! ça apporte un petit côté citronné très agréable 🙂

Laissez un commentaire