La recette traditionnelle du poulet basquaise

La recette traditionnelle du poulet basquaise

Une recette chaleureuse et typique du Pays-Basque : le poulet basquaise ! Traditionnel et délicieux.

Le Sud-Ouest, ce n’est pas seulement le foie gras, Arcachon, Chaban Delmas et le bon vin. Et non ! Pour les incultes qui n’ont pas la chance de suivre le rugby, sachez qu’il existe une province dans le Sud du Sud-Ouest (je sais ça parait loin) qui s’appelle le Pays Basque. Outre le fait que c’est une des plus belles région de France (même s’il pleut tout le temps et que c’est plein de basques) et l’une des seules où l’on a compris qu’un ballon ça doit être ovale, le Pays-Basque est aussi connu pour sa gastronomie.

On ne présente plus le piment d’Espelette, ni le fameux gateau basque… Mais il y a aussi l’axoa, les bons fromages comme l’ardi gasna ou la piperade. Mais le plat qui est peut-être le plus emblématique de la gastronomie du pays basque c’est le célèbre poulet basquaise !

Le poulet basquaise traditionnel

Basquaise poulet

La recette authentique du poulet basquaise c’est simplement du poulet grillé que l’on fait cuire doucement avec de la piperade, une sauce à base de tomates, poivrons, ail et oignons, un peu de jambon de Bayonne et du piments doux. On parfume le tout avec du piment d’Espelette… et servi avec du riz c’est un délice.

Alors bien sûr, comme toutes les recettes « de terroir », c’est impossible de donner vraiment « UNE SEULE recette ». Ben ouai tu crois quoi ? Que toutes les mamies du Pays-Basque ont la même recette depuis 12 générations ? FAUX ! Déjà je connais 3 basques, 3 vrais basques (le genre qui parlent basque), et leurs mamies ont tous des recettes différents ! Et puis en plus, la recette évolue avec le temps, comme pour la quiche lorraine quoi !

Donc je sais que certains ne mettent pas de vin blanc, que certains ne mettent pas de poivrons mais que du piment doux. Je sais que je vais me prendre 2 ou 3 taquets en disant que cette recette est traditionnelle mais elle respecte quand même bien les basiques : poulet, poivrons et piments d’Espelette, tomate, et jambon de Bayonne.

La recette facile et traditionnelle du poulet basquaise

Poulet basquaise traditionnel

Ingrédients du poulet basquaise traditionnel

Pour 6 personnes

1 poulet coupé en 6 morceaux

Pour la sauce du poulet basquaise traditionnel (piperade)

800 g de tomates coeur de boeuf
350 g de poivrons rouges et verts corne de boeuf (ou de piments doux)
4 gousses d’ail
2 oignons
2 feuilles de laurier
200 g de talon de jambon de Bayonne
2 piments d’Espelette séchés
15 cl de vin blanc
Piment d’espelette en poudre

Pour les garnitures du poulet basquaise

600 g de riz blanc

Huile d’olive,
Fleur de sel

Préparation du poulet basquaise traditionnel

Commencez par préparer les tomates. Lavez-les et faites une entaille en forme de croix dans la peau de chaque tomate. Passez-les ensuite à l’eau bouillante 20 secondes, puis plongez les dans l’eau glacée pour les émonder (retirer la peau). Coupez les en quartiers, retirez les pépins, et écrasez à la fourchette (ça devrait former une purée si les tomates sont assez mûres, sinon, mixez légèrement).

Dans une grande cocotte, faites revenir à feu fort vos morceaux de poulet pour les colorer. Ajoutez le jambon de Bayonne en grosses tranches, puis l’oignon et l’ail et laissez les les sucs se former. Quand votre viande est colorée, retirez le poulet et le jambon. Déglacez avec le vin blanc et laissez réduire. Ajoutez la purée de tomate puis les feuilles de laurier. Coupez vos poivrons en lamelles et versez les dans la sauce avec les piments séchés. Remettez le poulet dans la cocotte dans la sauce, et laissez mijoter jusqu’à ce que la sauce ait bien épaissi et que la viande soit cuite.

Récupérez vos tranches de jambon et faites les sécher au four à 170 degrés pendant 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes.

Faites cuire votre riz à l’eau bouillante.

Dressage du poulet basquaise :

Mettez du riz au centre d’une assiette. Ajoutez autour de la sauce. Déposez votre viande sur la sauce et le riz, puis ajoutez les poivrons et les piments par dessus. Cassez vos chips de jambon et déposez en quelques unes sur l’assiette.

 

Et voilà vous pouvez kiffer votre voyage en terre basque. L’avantage de ce plat c’est qu’il peut se faire en grandes quantités, et même se congeler éventuellement !

Bien sûr, ne lésinez pas sur la sauce, sur le piment d’Espelette et sur le jambon de Bayonne ! Une recette de poulet basquaise vraiment traditionnelle, ça se mérite, et c’est avant tout une recette gourmande. Donc si vous êtes radins, ça ne sera pas un vrai bon poulet basquaise ! Soyez généreux !

Tiens, et tant que j’y suis, faites un tour sur notre recette de poularde aux morilles et au vin jaune : c’est pas du Pays-Basque, mais c’est aussi une recette du terroir français (plus au nord-est cette fois). Avec ces deux recettes, vous aurez de quoi faire des poulets bien délicieux !

Consultez aussi d’autres recettes de volaille stylées :

5 Responses

  1. LEBEAUPIN

    Je ne vais pas me faire des amis non plus en répondant à votre recette, mais tant pis! Elle est parfaite….et correspond à une bonne analyse faite, il me semble, par un très bon amateur de Cuisine. Je suis Bayonnais de naissance, ma mère faisait le Poulet Basquaise comme ça….parfait. Après, le vrai Basque à le cœur ouvert, a-t-il toujours l’esprit???? En tout cas merci pour avoir fait chauffer vos fourneaux.

  2. Elle me plait bien votre recette et je vais la faire Dimanche.
    Bien amicalement.

  3. Bravo pour cette recette! Mais je trouve qu’elle manque de détails, par exemple pour les oignons et ail, faut il les émincer finement, grossièrement ou les hacher ? Il en est de même pour les poivrons ? et lorsque je fait cuire le poulet dans la sauce, faut-il mettre la cocotte sous pression ? et de combien est le temps de cuisson ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    • Couteaux

      Merci ! Alors honnêtement, on peut faire un peu comme on veut ! Mais quand même une explication : les oignons et l’ail servent surtout à parfumer la sauce, donc on peut les couper relativement finement. Mais si on aime avoir de la « mâche » avec les oignons, si on aime les sentir dans la sauce, on peut les faire un peu plus gros. L’ail par contre, j’ai tendance à le faire très finement pour qu’il parfume au mieux. Les poivrons, là aussi c’est comme on préfère ! Plus on coupe finement les poivrons, plus ils se « fondront » dans la sauce. Plus ils seront gros, plus ils vont se tenir.

      Pour la cuisson du poulet, quand je parle de cocotte, je parle d’un cocotte en fonte ou d’un faitout. Pas d’une cocotte minute, donc pas de pression à mettre ! Et pour le temps de cuisson, en général 20 30 minutes suffisent ! Mais il faut faire en fonction de la sauce et de la viande ! Dès qu’elle est cuite, et que la sauce est bien épaisse et caramélisée c’est bon !!

Laissez un commentaire