Accords mets et vins dinde

Quel vin avec la dinde de Noël ?

La dinde est bien sûr LE plat emblématique de Noël. A la crème, aux champignons, farcie, aux morilles et au vin jaune… On vous dit tout pour réussir au mieux vos accords mets et vins des fêtes de fin d’année.

Pour réussir son repas de Noël, il y a plein de choses importantes : la cuisine, la déco, la bûche de Noël, mais aussi évidemment le choix des vins. Du champagne pour l’apéritif, aux entrées, en passant par le dessert, il faut le vin parfait pour tout.

Et évidemment, quand vient le moment de la dinde, il faut aussi assurer avec le vin idéal ! Et ça tombe bien parce que c’est pour ça qu’on est là : vous dire quel vin servir pour accompagner votre dinde de Noël ! Et bien-sûr, sachez que tous ces conseils s’appliquent aussi pour les autres volailles de Noël : le chapon, le chapon de pintade, la poularde…

Quels vins pour la dinde : les bases

Commençons par les bases, les règles quelle que soit votre recette. La dinde, qui est généralement rôtie, offre un beau contraste entre la chaire fondante et délicate et la peau craquante. Comme la plupart des volailles, elle peut s’accorder aussi bien avec des vins blancs que des rouges, du moment qu’ils respectent certains critères.

Les vins blancs et la dinde de Noël

Pour les vins blancs, il faut choisir quelque chose de bien équilibré et plutôt dans l’ampleur et l’onctuosité que la vivacité, même si une légère acidité peut être la bienvenue. Traduction : on ira plutôt dans des régions comme la Bourgogne (hors Chablis), le Jura ou le Sud de la France qu’en Alsace ou à Bordeaux. Le chardonnay est votre amis, alors que le riesling ou le sauvignon par exemple, sont beaucoup moins indiqués ici. Le chenin (Loire), même s’il présente une certaine acidité peut aussi être un bon choix pour équilibrer le gras du plat, dans le cas d’une volaille farcie ou d’une volaille à la crème par exemple.

Les vins rouges et la dinde de Noël

Pour les vins rouges, on recherchera des vins élégants, fruités, pas trop puissants, avec une matière tannique maîtrisée et des élevages bois pas trop marqués. Traduction : plutôt des bourgognes, alsace, savoie ou des beaujolais que des vins du rhône ou des bordeaux à l’ancienne, très tanniques et boisés. Le pinot noir convient particulièrement bien aux volailles, grâce à sa finesse, son fruité et la souplesse de ses tanins. Le cabernet franc est moins adapté, mais lorsqu’il est ligérien (saumur-champigny par exemple), avec des élevages maîtrisés, cela peut aussi être une bonne option, d’autant plus qu’il apporte une certaine fraîcheur.

Après, il s’agit là de règles générales, que vous pouvez adopter dans quasiment tous les cas sans prendre de risques. En revanche, vous pouvez également faire de très bons accords mets et vins contraires à ce que nous venons de dire, dans certains cas avec certaines recettes. Par exemple, une dinde aux cèpes, avec une sauce un peu corsée peut s’accorder super bien avec un vin de Bordeaux, surtout si c’est un vin qui a déjà un peu de bouteille (un millésime un peu mature) !

Les accords mets et vins avec la dinde : tout dépend de la recette !

Accords mets et vins avec les dindes farcies

La farce de la dinde est généralement un peu (voire beaucoup) grasse, puisqu’il y a souvent de la chair à saucisse et parfois même du foie gras (ahhh le chapon au foie gras), cela peut donc être intéressant de jouer un peu le contraste en optant pour un vin avec une belle fraîcheur, qu’il s’agisse d’un vin blanc ou d’un vin rouge.

Côté blanc, on peut donc choisir des cépages qui ont une bonne acidité, comme le chenin de Loire (Vouvray, Montlouis), voire même un riesling s’il n’est pas trop vif tout de même. Toujours dans la Loire, le sauvignon de Pouilly-Fumé est un choix intéressant. Les chardonnays du Jura présenteront eux aussi une fraîcheur intéressante ici. En revanche, si votre farce comprend aussi des champignons au goût prononcé comme les cèpes ou les truffes, on conseillera plutôt les vins rouges. On peut aussi être original et tenter l’accord avec un champagne, plutôt un blanc de noirs ou au moins majorité pinot noir et/ou meunier.

Pour les rouges, on conseille également la Loire, ou le cabernet franc est bien plus tendu et aussi plus fruité qu’il ne peut l’être par exemple à Bordeaux. Mais ces vins (saumur-champigny, chinon, bourgueil…) garde tout de même le côté structuré (puissant) du cabernet franc, qui conviendra bien à des viandes goûteuses comme le porc (de la farce) et le foie gras, mais aussi aux marrons et champignons qui peuvent être dans la farce. Comme dans notre recette de dinde farcie aux marrons, pour info !

De même, le Jura offre des possibilités intéressantes comme le trousseau, qui conviendra bien aux farces au goût puissant, puisqu’il s’agit de vins tanniques, avec du fruité et une certaine acidité. A l’inverse, si votre farce reste délicate et pas trop puissante, vous pouvez vous orienter vers des vins de Bourgogne : là encore la fraîcheur du pinot noir viendra équilibrer le gras de ce plat et la délicatesse du vin épousera celle de la dinde.

Accords mets et vins avec les dindes à la crème

Qui dit crème dit plutôt vin blanc. Et pour des accords harmonieux, des vins blancs amples et onctueux, comme des bourgognes (Mâconnais, Meursault, Côte Chalonnaise) ou alors des vins de Loire bien spécifiques : de Savennières (comme le sublime domaine de La Coulée de Serrant) ou encore des beaujolais blancs. Les vins blancs du Sud ne feront pas de faux-pas (Languedoc, Roussillon, Provence, Corse, Rhône), mais l’accord pourra manquer un peu de peps et risque d’être plat.

Ce type de vins ira parfaitement avec des recettes comme la dinde au vin jaune et aux morilles par exemple, mais pour ce type de plat vous pouvez aussi opter pour un blanc de Jura ou un vin jaune !

Quel vin avec une dinde aux champignons

Si les champignons ont une place prépondérante dans votre plat de dinde (genre si vous faites notre pintade rôtie au four aux champignons, en version dinde), vous pouvez alors partir sur des vins plus puissants et aux arômes de sous-bois comme des vins de Bordeaux ou même aux notes plus animales, du Rhône par exemple. A Bordeaux, les vins de la rive droite comme de la rive gauche iront tout aussi bien, mais on vous conseille quand même d’opter pour des domaines qui ne donnent pas trop dans le boisé (évitez les longs élevages en 100% barriques neuves) et si possible, pour des millésimes déjà un peu anciens (le vin n’en sera que meilleur !) qui offrira des arômes plus évolués.

Du côté du Rhône, il faut être vigilant, car beaucoup de vins risquent d’être trop puissant pour de la dinde, il faut donc plutôt rester dans ce que vous connaissez, des domaines que vous avez déjà goûtés et dont vous savez qu’ils ne seront pas trop costauds pour votre plat. Pour vous donner une idée, vous pouvez par exemple sans problème vous orienter vers les vins d’Emmanuel Reynaud (Rayas bien sûr, mais aussi ses autres domaines plus abordables comme Fonsalette, Pignan et le château et le domaine des Tours).

Les dindes épicées : quel vin servir avec ?

Eh oui, on peut faire des dindes aux épices pour Noël, comme la dinde aux marrons, miel et aux épices. Là, c’est peut être le seul cas on peut vous conseiller un vin moelleux ou liquoreux, ou alors un vin rouge du Sud (Languedoc, Roussillon, Corse). Si vous partez sur une dinde aux épices sucrée-salée (type dinde au miel et aux épices, dinde à l’orange et aux épices…), l’accord avec le vin moelleux ou liquoreux est un très bon choix. En effet, les vin sucrés aiment les épices, dont la puissance vient équilibrer le sucre. Vous pouvez choisir les classiques Sauternes, qui allient sucrosité, richesse, ampleur et apportent notamment des arômes de miel et d’agrumes. Les moelleux et liquoreux d’Alsace fonctionnent également, notamment le pinot gris pour rester dans l’accord harmonieux ou au contraire du riesling, dont la vivacité et la minéralité viendront équilibrer la sucrosité du vin et du plat. Idem pour le chenin ligérien, ce cépage comporte une belle fraîcheur qui peut éviter la sur-enchère de sucre et de lourdeur.

Pour les vins rouges, vous pouvez chercher des vins qui reprennent un peu les épices de votre plat (curry, canelle, poivre…), sachant que les vins aux arômes les plus épicés sont en général les vins du Sud, notamment du Rhône et du Languedoc (notamment lorsqu’ils sont composé de syrah et/ou carignan).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *