Poulet yassa recette senegalaise traditionnelle

Poulet yassa (ou yassa au poulet) : la recette traditionnelle sénégalaise

La recette du poulet yassa, ou yassa au poulet, c’est le bon moyen pour voyager dans les saveurs authentiques de l’Ouest. Un plat typique du Sénégal.

On ne le sait pas forcément, mais la cuisine africaine est une cuisine riche et très savoureuse. Il y a plein de plats délicieux à faire, des plats du quotidien plein de gourmandise. Selon les pays et les régions du continent, on trouve une grande variété de plats, d’ingrédients et de tradition culinaires.

Aujourd’hui, le thème ça sera cuisine de l’Ouest africain et en particulier la cuisine sénégalaise et malienne, Avec le très fameux… poulet yassa !

Le poulet yassa : l’authentique cuisine du Sénégal

Le poulet yassa (ou yassa au poulet), c’est quoi ? L’idée est assez simple en théorie : du bon poulet mariné dans du citron, de l’ail et un peu de piment, puis grillé et servi avec des oignons caramélisés dans la marinade, et bien-sûr, du riz ! Rien de très compliqué mais attention, il y a un tour de main et des astuces de grand-mère à connaître pour faire de ce plat un yassa de compétition !

Aussi, il faut savoir que comme toutes les recettes authentiques et familliales, il y a plusieurs versions du yassa de poulet. Il y a ceux qui mettent des olives et ceux qui n’en mettent pas, la team « moutarde » et la team sans moutarde. Certains rajoutent du cumin, d’autre du curcuma. Alors moi, je vous propose la recette la plus simple et basique : après, vous pourrez varier et rajouter votre petite touche perso.

La recette du poulet yassa

Ingrédients du poulet yassa

pour 4 personnes

800-900 g de morceaux de pouler (cuisse et blancs) ou un petit poulet découpé en morceaux
4 oignons
4 citrons ou citrons verts
4 gousses d’ail
1-2 petits piments oiseau
huile d’arachide
sel
poivre selim (ou poivre noir)
deux louches bouillon de volaille (maison, en poudre, ou en cube)
quelques oignons frits

En option

une pointe de moutarde
quelques olives vertes
un peu de cumin
un peu de curcuma

Préparation du poulet yassa

La recette n’est pas très compliquée dans le fond. Il faut d’abord faire mariner le poulet (c’est pas obligé mais ça aide à rentre la viande moelleuse et savoureuse), puis la faire cuire. En parallèle on fait une sauce yassa avec des oignons frits et caramélisés avec du citron, bien assaisonnée. Et on sert tout ça avec du riz. Pour le poulet, le mieux est de mélanger des morceaux de cuisse et de blanc de poulet, les cuisses donnant beaucoup de goût et les blancs apportant du moelleux. Mais vous pouvez faire avec l’un ou l’autre.

La marinade du poulet yassa

Commencez par hacher très finement l’ail et le piment. Mélangez avec le jus de vos citrons et un peu d’huile d’arachide. Salez et mélangez vos morceaux de poulet à cette marinade (pilons, hauts de cuisse et blancs découpés en morceaux). Vous pouvez laisser mariner quelques heures, mais si vous êtes pressés, une vingtaine de minutes sera déjà un bon début. Au pire, sautez cette étape.

La cuisson du poulet

Égouttez bien vos morceaux de poulet (gardez bien la marinade) afin de le faire cuire. Moi je cuis les cuisses et pilons au four. Placez simplement vos morceaux égouttés dans un plat et enfournez 1 h 30 à 170 degrés, avec un filet d’huile d’arachide. Pour les blancs, on les fera revenir quelques minutes dans la sauce en fin de cuisson.

Pour la sauce yassa

Pendant que le poulet cuit, on va faire la sauce yassa. Pour cela, émincez vos oignons et faites les dorer dans une poêle avec de l’huile d’arachide. Ajoutez ensuite votre marinade avec le jus de citron, l’ail et le piment haché. Si vous aimez, vous pouvez aussi ajouter une pointe de moutarde, ou quelques épices (cumin, curcuma). À ce moment-là, ajoutez les blancs de poulet coupés en morceaux, laissez cuire quelques minutes en remuant. Ajoutez ensuite le bouillon de volaille (ou le bouillon cube dilué dans l’eau) et laissez mijoter. Il faut que la sauce soit un peu épaissie, pleine de saveurs. Vous pouvez aussi ajouter des olives vertes si ça vous dit.

Pour finir votre yassa au poulet

Au dernier moment, mélangez votre poulet cuit au four avec votre sauce et laissez mijoter quelques minutes (pas trop, sinon la peau perd tout son croustillant). Et il ne reste qu’à servir bien chaud, avec du riz blanc. On peut aussi ajouter quelques feuilles de persil, râper un zeste de citron, et saupoudrer avec des oignons frits. Un tour de moulin à poivre et c’est parti.

 

Une fois dans l’assiette, c’est le voyage garanti dans les saveurs de l’ouest africain. C’est un plat délicieux qu’on peut faire en grandes quantités pour les repas en famille.

Comme je vous le disais, y’a plein de variantes à cette recette selon les familles, donc voici quelques conseils bonus.

Cuisiner le poulet yassa : nos conseils

Olives, moutardes, épices, ail… On peut faire plein d’ajouts ou de modifications à la recette de base du poulet yassa, donc pour vous donner des idées, voilà ce qu’on peut faire.

Poulet yassa : avec ou sans moutarde ?

Je sais pas quelle est la bonne réponse à cette question. Y’a des cuisiniers Sénégalais experts qui disent que la vraie recette est sans moutarde et que la moutarde c’est un ajout européen qui n’est pas authentique. D’autres disent que la moutarde est essentielle pour la saveur du vrai yassa. Moi, j’en sais rien. Mais ce que je peux vous dire c’est que la moutarde change pas mal le goût du plat. Sans moutarde, on a un plat très acidulé, évidemment très citronné, avec la saveur dominante de l’oignon frit, caramélisé. Quand on met de la moutarde, on rajoute ce petit côté piquant qu’on connait bien dans la cuisine française (par exemple dans le porc à la moutarde) et ça donne un côté plus crémeux à la sauce aussi.

Donc c’est à vous de voir ! Perso j’aime bien les deux, mais j’ai peut-être une petite préférence pour la version sans moutarde.

Poulet yassa : avec ou sans olives ?

Même débat pour les olives. Certains en mettent d’autres non. C’est plutôt des olives vertes en général, mais en théorie rien n’empêche de le faire aussi avec des olives noires. Les olives apportent une autre texture au plat, un côté gourmand, presque méditerranéen. Je sais pas si c’est traditionnel ou pas, mais c’est sympa aussi avec. Si vous en mettez, je vous conseille de les faire mijoter avec la sauce, pour que la saveur d’olive s’imprègne dans le jus. Aussi, c’est plus facile à déguster avec des olives dénoyautées évidemment.

Quelles épices avec le poulet yassa ?

Enfin, dernier point : les épices. Moi le plus souvent je mets juste un peu de poivre au moment de servir, et parfois une pointe de curcuma. Mais en vérité, on peut mettre différentes épices : le cumin par exemple est très bon avec les saveurs citronnées donc vous pouvez essayer ! On peut aussi mettre un peu de coriandre, même si ce n’est pas très traditionnel. Mais on peut aller plus loin : un peu de curry, voire du ras-el-hanout. Bon je vous l’accorde, là c’est vraiment pas authentique, mais ça donne de bons résultats ! Pas pour les puristes donc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *