Bo Bun vietnamien au bœuf, la vraie recette !

Bo Bun vietnamien au bœuf, la vraie recette !

La recette du Bo Bun 100% fait maison, facile et authentique ? C’est juste ici ! Découvrez tous les secrets pour savoir comment faire un Bo Bun parfait !

Attention Mesdames et Messieurs, ça va commencer. Le moment que vous attendiez-tous depuis très longtemps, celui qui vous a fait frissonner toute votre vie, le moment où on allait vous dévoiler notre incroyable recette de Bo Bun. Mais oui, vous savez, le Bo Bun au bœuf ! La fameuse recette vietnamienne hyper à la mode ! Ce petit bol magique rempli de nems, de bœuf et de vermicelles.

Eh oui c’est aujourd’hui ! Et c’est un grand moment pour nous tous. Parce que comme vous le savez déjà, ma chérie a des racines vietnamiennes (je vous l’avais déjà dit dans la recette du poulet à la citronnelle). Et de ce fait, quand je me lance dans l’élaboration d’un plat vietnamien, j’ai toujours la petite appréhension de trahir ses origines. Donc je fais gaffe que la recette soit la plus parfaite, la plus gourmande, et la plus facile à faire à la maison.

Le Bo Bun au bœuf vietnamien : l’institution culinaire du Dragon de l’Asie

recette bo bun vietnamien boeuf
Le bo bun au boeuf vietnamien

Bon alors, pour ceux qui ne savent pas, le Bo Bun vietnamien au bœuf, c’est superbement délicieux. Gourmandissimement bon. Et en plus assez sain. C’est un bol, composé de vermicelles de riz, agrémentés de petites crudités fraîches et marinées (carottes, concombre, salade), d’herbes parfumées (menthe, coriandre vietnamienne, shiso…) et surtout de fines lamelles de bœuf marinées à la citronnelle et de nems bien croustillants.

Le tout est bien sûr sublimé par une sauce acidulée et de petits toppings croquants / croustillants, notamment des cacahuètes. Et croyez moi, le faire maison ce n’est pas si compliqué que ça en a l’air. C’est même plutôt simple si on sait s’organiser.

La recette du Bo Bun vietnamien au bœuf facile et faite maison

La recette du Bo Bun vietnamien maison, c’est en gros étapes :

  • Préparez les sauces avec le nuoc mam et faire mariner le bœuf et les carottes
  • Faire cuire les vermicelles et préparez les crudités et les herbes
  • Faire cuire le bœuf et les nems quelques minutes
  • Et enfin assembler les bols en mettant un peu de vermicelles, des légumes et des herbes, du bœuf, des nems et une bonne dose de sauce

Simple pas vrai ? Ne stressez pas, vous allez voir, suivez le guide ! Et n’hésitez pas à lire nos conseils en fin d’article.

Ingrédients du Bo Bun vietnamien

Temps de préparation : 1 h
pour 4 personnes

Pour le bœuf du Bo Bun vietnamien et la marinade

400 g de bœuf à griller (rumsteak, onglet, faux-filet, entrecôte)
2 gousses d’ail
1 tige de citronnelle
1 c.a.s de nuoc mam
1 c.a.s de jus de citron vert
1 c.a.s de sucre (ou de miel)
1/2 c.a.s de sauce soja sucrée
un peu de poivre de Kampot (ou poivre blanc)
une pointe de curry (en option)
1 oignon blanc

Pour la garniture du Bo Bun vietnamien

500 g de vermicelles de riz
12 nems au porc (maisons ou achetés)
1 petit concombre (ou 1/2 concombre)
quelques feuilles de laitue
1 poignée de menthe
quelques tiges de coriandre vietnamienne (ou rau ram)
quelques feuilles de shiso (ou de basilic thai, en option)
huile d’arachide

Pour la sauce du Bo Bun

1 ou 2 grosses carottes
4 c.a.s de nuoc mam
4 c.a.s de sucre (ou miel)
3 c.a.s de vinaigre de riz
2 c.a.s de citron vert
1 c.a.s de sauce soja sucrée
2 c.a.c d’huile de sésame
1 c.a.c de purée de piment
un peu d’eau

Pour terminer le Bo Bun

une bonne poignée de cacahuètes grillées
une bonne poignée d’oignons frits

Préparation du Bo Bun vietnamien au bœuf

Bon alors pour ce fameux Bo Bun, on commence par quoi ? Eh bien par la sauce et les marinades ! Parce que ça doit reposer un peu donc on le fait tout au début.

La sauce et les marinades du Bo Bun

On va faire mariner deux choses : le bœuf, bien sûr, et puis les carottes.

Pour le bœuf, on commence par couper son bœuf en fines tranches. Puis on mélange le bœuf cru avec l’ail et la citronnelle hachée. Ensuite, on ajoute tous les ingrédients (nuoc mam, citron etc…) sauf l’oignon, qu’on fera cuire au dernier moment. On laisse bien mariner pendant qu’on prépare la suite.

La suite, c’est les carottes du Bo Bun. Il faut les couper en julienne, c’est à dire en fin bâtonnets le plus fins possibles. Ensuite, on mélange tous les ingrédients de la sauce du Bo Bun (nuoc mam, sucre, vinaigre de riz, citron vert, sauce soja, huile de sésame, purée de piment). Et on fait mariner les carottes dans cette sauce. Si vous avez la flemme, vous pouvez éventuellement sauter l’étape de la marinade des carottes, mais c’est quand même pas mal pour leur donner un petit côté acidulé sympa.

Les garnitures du Bo Bun au bœuf

Ensuite, on va préparer les garnitures, c’est à dire couper les concombres, la salade et les herbes. Coupez le concombre en bâtonnets assez fins, pas trop gros. Hachez grossièrement la salade de manière à obtenir des lamelles assez larges. Ciselez la menthe et le shiso (ou le basilic thaï), retirez les tiges de la coriandre. Gardez quelques feuilles de menthe ou de shiso pour le dressage. Un conseil : conservez toutes ces garnitures dans des bols séparés et au frais.

Faites cuire vos vermicelles comme indiqué sur le paquet et refroidissez les bien dans l’eau froide. Égouttez vos carottes marinées. Gardez bien la sauce puisqu’on va s’en servir pour assaisonner le Bo Bun. Mais délayez-la avec un tout petit peu d’eau (allez-y doucement) jusqu’à ce qu’elle soit adoucie juste comme vous le souhaitez.

La préparation des bols du Bo Bun

Dans des bols de service, placez une bonne quantité de vermicelles. Arrosez d’un filet de sauce. Rajoutez par dessus la salade, le concombre et les carottes harmonieusement, ainsi qu’une partie des herbes. Maintenant, on va faire cuire les nems et le bœuf.

La cuisson du Bo Bun au bœuf

Dans une grande poêle, faites chauffer une bonne quantité d’huile d’arachide et faites réchauffer vos nems. Une fois qu’ils sont bien dorés, réservez au chaud sur un papier absorbant. Dans la même poêle, enlevez le surplus d’huile de la poêle et faites sauter l’oignon coupé en lamelles quelques minutes. Ajoutez le bœuf avec la marinade et éventuellement une pointe de curry. Vous pouvez enlever la citronnelle si vous le voulez, elle n’est pas forcément très pratique à manger, sauf si vous l’avez coupée très finement. Laissez 1-2 minutes pour laisser la marinade réduire et sortez du feu : il ne reste qu’à finir de dresser.

Le dressage des Bo Buns vietnamien

Pour dresser le Bo Bun récupérez vos bols et ajoutez par dessus le bœuf cuit avec un peu de marinade et d’oignon. Ajoutez aussi les nems coupés en 2 ou 3 morceaux. Arrosez le tout d’un peu de sauce. Parsemez par dessus le reste des herbes.

Pour finir, il ne reste qu’à saupoudrer généreusement de cacahuètes grillées pilées et d’oignons frits. Quelques feuilles de menthe ou d’autres herbes pour terminer.

bo bun boeuf recette vietnamien
Le bo bun au boeuf vietnamien

Comment faire un Bo Bun : nos conseils

Bon alors c’est vrai que vue comme ça, la recette peut sembler un peu longue et fastidieuse. Mais en réalité, c’est surtout des petits trucs à coupés et à assembler, y’a pas grand chose de compliqué à faire. Pour bien réussir son Bo Bun, le mieux c’est de s’organiser un minimum pour avoir chaque ingrédient prêt au bout moment et faire chaque étape dans l’ordre le plus rationnel.

Le mieux c’est de commencer par les marinades et la sauce, puis de préparer les garnitures et les herbes, et on termine par les cuissons et l’assemblage.

La marinade du Bo Bun au bœuf

Pour la marinade du bœuf, comptez une vingtaine de minutes de marinade voire 30 minutes. L’idée c’est d’attendrir les chairs de la viande et de donner de la saveur mais pas non plus de cuire la viande dans la marinade comme on le ferait pour un plat mijoté. A la fin de la marinade égouttez votre bœuf avant de le faire griller. On peut aussi ajouter des épices au moment de griller la viande comme du curry.

En même temps que vous faites mariner votre bœuf, faites mariner vos carottes dans la sauce du Bo Bun.

Quelle sauce pour le Bo Bun vietnamien ?

La sauce, c’est tout le secret du Bo Bun : c’est ça qui va donner un petit côté acidulé, frais, et qui va compenser le côté un peu sec des vermicelles de riz. Généralement, on mélange tout simplement nuoc mam, sucre, citron et vinaigre de riz. Mais on peut aussi customiser la sauce et rajouter des condiments : comme ici avec la purée de piment, l’huile de sésame. On peut aussi mettre des épices genre une pointe de curry, des poivres divers, un peu de yuzu, du gingembre… Bref, au feeling ! Sinon, parfois j’utilise aussi simplement de la sauce nem vendue dans le commerce. Ça fait le taf !

Quelle viande pour un Bo Bun ?

Pour le Bo Bun bœuf, évidemment on prend du bœuf ! D’autant que en théorie, « bo » en vietnamien, ça veut dire bœuf. Et on prend plutôt un morceau qui supporte la cuisson rapide, c’est à dire des parties adaptées aux grillades : rumsteak, faux-filet, entrecôte… On évite en principe les morceaux qui nécessitent des cuissons longues comme le paleron, viandes à bourguignon etc… Mais si vous gérez très bien la cuisson et que vous faites ça vite vous pouvez éventuellement en prendre. Mais dans ce cas soyez vraiment attentif à ne pas trop le cuire.

Et puis, bien sûr vous pouvez aussi faire des Bo Bun avec d’autres viandes comme le poulet ou le porc. Mais traditionnellement chaque viande ses petites particularités de recettes !

Le Bo Bun : chaud ou froid ?

On se demande souvent si on doit servir le Bo Bun chaud ou froid. Et en fait c’est les deux ! Les vermicelles et les légumes sont froids, évidemment, tandis que le boeuf et les nems sont chauds ! C’est ce contraste qui fait tout l’intérêt du Bo Bun : salade chaude-froide, épicée, acidulée, croustillante…

Le bo bun au boeuf vietnamien
Le bo bun au boeuf vietnamien

Qu’est ce qu’un Bo Bun ? L’origine du Bo Bun

Tiens et pour finir avant que vous partiez d’ici, un peu de culture ! Vous savez d’où vient le Bo Bun ?

Sachez qu’il n’est probablement pas si typique que vous le pensez ! En effet, le Bo Bun, déjà, en vietnamien, ça s’appelle pas Bo Bun. Ca s’appelle bùn bo. Comme vermicelles au bœuf. Et à l’origine, y’a pas vraiment de nems. Ça serait plutôt les voisins laotiens et cambodgiens qui auraient popularisé le « Bo Bun » tel qu’on le connait en France.

Au Vietnam, le vrai Bùn Bo c’est une soupe : le Bùn bo-Hué.

Et pour nos autres recettes vietnamiennes, jetez un oeil ici :

Bo Bun vietnamien au bœuf, la vraie recette !
5

Laissez un commentaire