Restaurant A Cevicheria à Lisbonne : des ceviche de folie

Restaurant A Cevicheria à Lisbonne : des ceviche de folie

Honnêtement, on trouve pas les mots pour vous dire à quel point on a S-U-R-K-I-F-F-E ce resto ! C’était juste magique, de très loin les meilleurs ceviche qu’on ait jamais goûté, du bonheur à l’état pur.

Pour mon anniversaire, le doudou m’a offert un weekend de 4 jours à Lisbonne (c’est pas difficile, les petits voyages c’est mes cadeaux préférés ! 🙂 ). Évidemment, il a passé un bon moment à faire le programme et les réservations… des restaurants de Lisbonne. Sauf qu’on était un peu ruinés… Du coup on avait quand même limité et choisi des resto pas trop trop chers : Tapisco, un resto à Tapas d’un chef étoilé (pour son autre restaurant, le gastronomique) et 100 maneiras, un resto branché sur les accords mets et vins. Pour le reste, on prévoyait surtout de manger dans des petits boui-bouis et au Time Out Market, qu’on m’avait grandement conseillé. Sauf qu’en sortant de notre 1er resto (Tapisco), un peu déçus par les plats qu’on avait choisis, on est tombé par hasard sur un restaurant qui avait l’air bien sympa et où il y avait d’ailleurs pas mal de queue : A Cevicheria.

Restaurant A Cevicheria Lisbonne

Pour être honnête, c’est surtout la déco qui nous a attiré : un énorme poulpe géant qui pendait au plafond. Comme on adore tous les deux le poulpe, on s’est dit que c’était de bon augure ! Du coup on y est retourné le lendemain, assez tôt pour éviter la queue, mais on a quand même eu droit à presque une heure d’attente… Et on a beau détester faire la queue pour aller au restaurant, là, c’était tellement succulent qu’on ne l’a pas regretté. D’ailleurs on est même reparti avec le bouquin de recettes du chef !

Restaurant A Cevicheria à Lisbonne :

 

A Cevicheria, c’est le resto de Kiko Martins, un chef portugais qui raconte avoir eu un coup de cœur pour la cuisine péruvienne lors d’un voyage à Lima au Pérou. Il a donc ouvert ce resto aux influences péruviennes avec comme spécialité le ceviche, le fameux tartare de poisson mariné à la péruvienne. D’où le nom !

.
Les mises en bouche sont à cette image : un simple pain de mais servi avec une mayonnaise à la coriandre et au citron vert, une tuile de pain noir et du mais grillé. Tout simple en apparence, mais tout est dans le moelleux du pain et l’onctuosité raffinée et épicée de la mayonnaise.

Ensuite, comme pour se mettre en jambe, un gaspacho vert de concombre et céleri avec ses petits mollusques juste saisis, et son croustillant à l’encre de sèche, frais, acidulé, idéal pour réveiller le palais, accompagné de perles de tapioca, pour apporter un heu de texture.

Alors comment vous dire… Les plats de ce resto sont vraiment exceptionnels. Pas exceptionnels dans le sens où on est ébloui par des techniques de cuisine pas possibles comme on en trouve dans les plus grands gastronomiques. Exceptionnel dans le sens où on retrouve dans l’assiette des plats gouteux, raffinés, originaux, copieux et magnifiquement présentés. La cuisine d’A Cevicheria en elle-même est simple, mais magnifique, elle sublime le produit (ici le poisson), tout en le laissant dans son plus simple appareil, le produit relativement brut.

 

Et c’est là que le festival des ceviche commence ! Le premier peut-être le plus exceptionnel, inspiré de la cuisine thaïe, gros morceaux de thon marinés dans un jus citronné parfumé au gingembre, à la citronnelle et au jus de coco. Voyage instantané entre Lima et Bangkok. Et puis on repart dans le plus traditionnel, avec le ceviche de dorade 100% péruvien, avec sa patate douce et ses oignons. Quand le crémeux rencontre la fraîcheur épicée. On trouve aussi un ceviche de saumon aux notes d’agrumes avec sa purée de carotte et ses fruits exotiques.

Puis les plats : poulpe confit au barbecue à la portugaise et sa purée à l’encre de seiche, puissant et gourmand à tel point qu’on regrette qu’il n’y en ait pas plus… Mais c’est parce qu’on ne sait pas encore ce qui nous attend ensuite ! Un immense plat de quinoa crémeux, le quinotto, autre signature du chef. Quinoa onctueux dans sa sauce vert et d’énormes saint jacques au gras de jambon ibérique avec une poudre d’olive noire. Superbe ! Rien que d’y repenser, on en salive déjà !

Et pour finir, un dernier petit plat, un quinotto encore mais cette fois à la portugaise avec sa morue confite dans le sel et son jus iodé (une émulsion d’huitre !) et ses petits fruits de mer.

En dessert on a le choix : des classiques brownies (mais sublimés par un confit de banane au caramel au beurre salé et un crumble de cacahuète, comme si ça ne suffisait pas), aux plus originaux quinoa sucrés, façon crème brûlée à la citronnelle avec sa tuile de nougatine et ses fruits frais. Presque trop gourmand pour terminer un repas si copieux.

Vous l’aurez compris, si on avait un restaurant à vous conseiller à Lisbonne, ce serait bien celui-ci ! C’est probablement le meilleur resto de poisson qu’on ait jamais fait, oui rien que ça ! 🙂

 

 

Restaurant A Cevicheria à Lisbonne : des ceviche de folie
4.5

Laissez un commentaire