Agneau sauté à la thaï : la recette aux riches parfums du SIam

Agneau sauté à la thaï : la recette aux riches parfums du SIam

Agneau sauté à la thaï : voilà une bonne recette simple et rapide pour partir en Thaïlande dans votre assiette ! Découvrez la recette de l’agneau sauté thaï.

C’est certainement pas un scoop pour ceux qui suivent ce blog depuis quelques temps, mais ici on est super fans des saveurs thaïlandaises. La citronnelle, la coriandre, les piments et tout ça : on adore. Et on est aussi fans de l’agneau, avec sa viande moelleuse et bien parfumée. Donc en toute logique, ça n’était qu’une question de temps avant que je vous propose ici une recette de wok d’agneau aux saveurs thaïlandaises. D’autant plus que sans surprise, l’agneau fonctionne à merveille avec les saveurs épicées et la fraîcheur délicate et subtile des ingrédients thaïlandais.

Agneau sauté aux épices thaï : la recette aux saveurs épicées

agneau saute thai
Agneau sauté à la thaïlandaise

L’idée de cette recette est toute simple mais elle est différente des recettes thaï les plus courantes avec l’agneau. Bah oui, souvent en Thaïlande l’agneau est servi mijoté, sous forme de curry notamment. Un peu comme dans l’agneau au curry vert ou le curry massaman d’agneau. Là au contraire, il s’agit de faire sauter au wok (ou à la poêle, selon ce que vous avez) de petits morceaux d’agneau (épaule ou gigot par exemple). On rajoute quelques petits légumes et on parfume le tout avec des condiments thaï, plein de parfums délicieux. Ensuite, on sert le tout avec du riz et des herbes et une petite tranche de citron vert, et vous avez la recette parfaite pour un plat fait en 20 minutes et qui mettra tout le monde d’accord.

La recette du sauté d’agneau façon thaï

Donc je récapitule vite les étapes de la recette de l’agneau sauté thaï :

  • Coupez l’agneau en petits morceaux
  • Faites sauter au wok avec les légumes pendant 5 minutes à feu fort
  • Déglacez avec le nuoc mam, la sauce soja sucrée et le citron vert et les épices
  • Servez avec du riz et des feuilles de coriandre fraîche

Ingrédients de l’agneau sauté façon thaï

Temps : 20 minutes

pour 2 personnes

250 g d’agneau (épaule ou gigot)
300 g de légumes à sauter (pois gourmands, poivrons, courgettes ou autres)
1 oignon
2 gousses d’ail
1 petit morceau de gingembre
2 c.a.s de nuoc mam
3 c.a.s de sauce soja sucrée
1 c.a.c de pâte de piment
le jus d’un demi citron vert
quelques graines de fenouil
un peu de poivre blanc
quelques feuilles de coriandre fraîche
1 tige de ciboulette thaï
quelques cacahuètes pilées
quelques oignons frits
un filet d’huile d’arachide (ou d’olive)

Préparation de l’agneau sauté façon thaï

Comme d’habitude avec les plats au wok l’essentiel c’est de commencer par préparer correctement tous les ingrédients pour qu’il n’y ait plus qu’à les cuire. Donc commencez par couper l’agneau en petits morceaux, pas trop épais, mais pas trop fins non plus. Coupez vos légumes en lamelles ou en petits morceaux pour qu’ils puissent cuire rapidement. Hachez votre ail et coupez votre oignon en lamelles. Prélevez le jus d’un citron et mélangez le avec la sauce soja et le nuoc mam. Faites cuire votre riz aussi si besoin.

Une fois que tout est prêt, faites chauffer votre wok ou votre poêle avec un peu d’huile d’arachide. Quand elle est bien chaude (fumante) ajoutez la viande de façon à la faire dorer 2 minutes. Puis ajoutez l’ail, l’oignon et les légumes. Au bout de 4-5 minutes, déglacez avec la sauce (soja – nuoc mam – citron). Ajoutez un peu de pâte de piment (doucement si vous avez le palais sensible). Laissez réduire 1 ou 2 minutes.

Ensuite, il ne reste qu’à servir ! Dans un bol, déposez un peu de riz, et ajoutez par dessus le wok d’agneau façon thaï avec les légumes et un peu de sauce. Ajoutez un peu de poivre blanc moulu, quelques graines de fenouil (au besoin écrasez les légèrement au mortier). Ajoutez des feuilles de coriandre, un peu de ciboulette thaï hachée, et des cacahuètes pilées. Terminez au dernier moment par quelques oignons frits. Servez bien chaud !

Agneau sauté à la thaïlandaise
Agneau sauté à la thaïlandaise

 

Comment faire un agneau à la thaï : nos conseils

Comme d’habitude, je vous donne ici une recette de base, mais elle peut être largement modifiée selon vos goûts, vos envies, la saison etc… Donc voilà quelques trucs à savoir si vous voulez customiser la recette.

Quels légumes avec l’agneau sauté à la thaï ?

Avec ce plat, on peut servir plein de légumes différents. Moi dans cette version j’ai mis des piments doux et des poivrons, plus les oignons et l’ail. Mais on peut aussi le servir avec des aubergines thaï sautées, ou bien des grosses aubergines rôties au four. Avec des pois gourmands, des haricots verts, des carottes en julienne… Bref tous les légumes possibles et imaginables !

Moi je préfère servir ce plat avec des légumes qui se sautent facilement au wok pour les cuire rapidement en même temps que l’agneau. Mais dans l’absolu vous pouvez aussi les servir avec des légumes plus longs à cuire comme les potimarrons ou les courges en saison, il suffit de les cuire séparément.

 

Quel accompagnement avec l’agneau thaï ?

Ensuite, en plus des légumes, je sers généralement ce plat avec du riz thaï (ou du riz basmati, hein, ce que vous avez). Mais on peut aussi le servir avec des pommes de terre ou de la semoule de couscous, du boulgour… Mais si vous voulez rester dans le classique thaï, c’est le riz !

A la limite vous pouvez faire un riz sauté, comme dans la recette de riz sauté au poulet thaï (mais sans poulet). Ou un riz au lait de coco et aux feuilles de citron kaffir.

Que boire avec un agneau à la thaïlandaise ?

Alors l’accord mets et vins avec ce plat est un peu particulière… Parce que c’est un plat épicé, aux parfums thaï, donc on pourrait penser que le mieux c’est de choisir un petit moelleux type Sauternes ou Gewurtzraminer d’Alsace. Sauf que c’est aussi de l’agneau ! Donc il faut quelque chose qui ait du corps, pour soutenir le parfum assez puissant de l’agneau. Pour ça l’idéal c’est sans doute les vins blancs du Jura, un bel Arbois parfumé par exemple !

Et en rouge, c’est un peu compliqué mais on peut quand même tenter des rouges du Sud, chaux et épicés, comme les Bandols, Minervois, Terrasses du Larzac, voire les vins du Rhône Sud, et même des vins étrangères : Boulaouane par exemple.

Bon appétit !

 

Agneau sauté à la thaï : la recette aux riches parfums du SIam
Notez recette recette !

2 Responses

  1. J’imagine que le goût que ça fera, une vraie délice!

Laissez un commentaire