Magret de canard au miel et au safran, carottes au miel recette

Magret de canard au miel et au safran : la petite bombe suave et délicate

Le magret de canard au miel et au safran : une bonne recette sucré-salée et richement parfumée pour accommoder le magret. Miam !

Oui, je sais ce que vous allez dire. Encore du magret de canard. Écoutez, je n’y peux rien moi, si je suis né dans le Sud-Ouest et si j’ai été bercé par les parfums délicieux du magret qui fond dans la poêle. Bref, que vous le vouliez ou non, oui c’est encore une recette de magret de canard.

Mais cette fois, je voulais changer un peu de mes recettes habituelles, de mon magret de canard aux pêches ou du magret de canard à l’orange. Cette fois, pas de fruit. Mais attention, c’est quand même du sucré-salé. C’est un magret de canard au miel et au safran.

Magret de canard au miel et au safran : la recette sucré-salée ultra parfumée

J’ai fait cette recette parce que j’ai vu le super concours de recettes au miel de recettes.de. Le miel et le magret, ça marche à merveille, et en plus, j’adore ces deux ingrédients, séparément ou ensemble. C’est comme ça que l’idée est venue. Et puis après, j’ai eu envie de jouer à fond le thème du miel, en allant sur des saveurs un peu florales. D’où le safran, qui après tout n’est qu’un pistil (un stigmate exactement) d’une fleur ! Et je me suis dit qu’avec la saveur sucrée de la carotte, tout ça irait à merveille.

Je me suis donc retrouvé à faire un magret de canard au miel avec du safran et des carottes confites, elles aussi au miel. Et je peux vous dire que c’est bon !

Magret de canard miel safran recette

La recette du magret de canard au miel et au safran

Pour votre recette de magret de canard, tout est vraiment très simple. Vous devrez simplement :

  • confire vos carottes avec du miel et un peu d’huile d’olive
  • faire dorer vos magrets de canard à la poêle
  • faire la sauce avec le miel, infusé au safran
  • servir le tout bien chaud

Et voici tout les détails.

Ingrédients du magret de canard au miel et au safran

pour 4 personnes

Pour le magret sauce miel et safran

2 magrets de canard
3 c.a.s de miel de bruyère
quelques pistils de safran
1 citron
une noix de beurre
fleur de sel
poivre noir

Pour accompagner le magret au miel et au safran

3-4 grosses carottes
1 c.a.s de miel de bruyère
un peu d’huile d’olive
200 g de semoule fine
quelques graines de coriandre
quelques graines de fenouil
quelques pistils de safran
sel
poivre noir
quelques feuilles de coriandre

Préparation du magret de canard au miel et au safran

Alors pour cette recette de magret de canard au miel et safran, je vous conseille de commencer par les carottes, car c’est le plus long.

Les carottes au miel et au safran

Commencez par épluchez les carottes. Coupez l’une d’entre elles en lamelles d’1.5 cm d’épaisseur à l’aide d’une mandoline, ou avec un économe (c’est optionnel, mais c’est ce qui permet de faire ces jolies carottes un peu enroulées comme des fleurs). Les autres, coupez les en biseaux. Ensuite, mettez les biseaux dans une casserole avec de l’eau à hauteur. Ne mettez pas trop d’eau, juste assez pour les immerger. Salez et faites ensuite cuire à feu doux-moyen une quinzaine de minutes. Au bout de ce temps, il ne doit plus avoir beaucoup de liquide. Rajoutez alors, le safran pour infuser, ainsi que le miel et un peu d’huile d’olive et les lamelles de carottes (qui cuisent plus vite car elles sont fines). Laissez réduire jusqu’à ce que les carottes soient bien glacées.

La semoule parfumée

Vous pouvez faire cuire votre semoule, comme vous avez l’habitude, pendant que les carottes cuisent. Ajoutez simplement de l’huile d’olive, quelques graines de coriandre et de fenouil (si vous aimez), un peu de sel et éventuellement un tour de moulin à poivre.

Le magret de canard au miel et au safran

Pour le magret, c’est tout simple. D’abord pressez le jus d’un citron et réservez. Ensuite, taillez la peau de vos magrets de canard en damier. Faites ensuite chauffer une poêle sur feu moyen-fort et déposez vos magrets côté peau. Laissez dorer environ 8 minutes. Puis retournez vos magrets de canard pour saisir le côté chair et baissez légèrement le feu. Laissez cuire encore 5-6 minutes. Puis débarrassez le magret dans un endroit assez chaud, pour le laisser reposer (proche de votre plaque, ou dans un four légèrement chaud, éteint). Débarrassez l’excédent de gras de la poêle chaude, puis déglacez avec le jus de citron. Ajoutez ensuite le miel et laissez réduire doucement. La sauce va épaissir et caraméliser. Ajoutez les pistils de safran et laissez infuser. Salez à votre goût. Au dernier moment ajoutez le beurre pour lier la sauce.

Le dressage du magret de canard au miel et safran

Pour servir, déposez simplement un peu de semoule chaude dans une assiette. Par dessus, déposez des biseaux de carottes glacées, ainsi que des lamelles de carottes enroulées sur elles mêmes pour faire un peu un effet « fleur ». Découpez ensuite vos magrets en travers, en tronçons, et ajoutez les par dessus, puis nappez le tout de sauce. N’hésitez pas à terminer avec un peu de fleur de sel et un tour de poivre. Finissez avec quelques feuilles de coriandre fraîche.

Voilà ! Tout simple, très rapide, et délicieux.

Magret de canard au miel et au safran : quelques conseils bonus

Y’a vraiment que deux choses à réussir pour faire de ce plat un bon plat. D’abord, la cuisson de la viande, évidemment. Trop sèche, c’est la cata, pas assez cuite, ça peut aussi être gênant. Et ensuite, le deuxième truc important c’est la sauce : elle doit être sucrée, avoir la saveur puissante du safran, mais en même temps ne pas être trop lourde .Donc il faut bien doser l’équilibre des ingrédients et la réduction de la sauce.

Comment bien cuire son magret de canard au miel et au safran

Pour la cuisson de la viande, c’est comme d’habitude avec le magret. Il faut la cuire juste comme il faut, entre rosé et saignant pour moi et avec une peau bien croustillante. Pour ça il faut combiner une bonne cuisson puissante à la poêle pour caraméliser la peau, mais sans trop agresser la chair de la viande.

Moi j’aime bien démarrer à feu assez fort, pour saisir, avant de baisser légèrement le feu, notamment quand on retourne le magret. Mais on peut aussi combiner avec un passage d’une dizaine de minutes au four à 170 degrés pour cuire « à coeur » avec une chaleur plus douce. Dans l’absolu, il est aussi possible de faire 100% au four. Dans ce cas, enfournez à feu très fort (240 degrés par exemple) une douzaine de minutes, peau vers le haut, puis baissez à 160 pour une quinzaine de minutes après l’avoir retourné. Mais honnêtement, c’est plus dur d’avoir une peau caramélisée avec cette méthode.

Et surtout, très important de ne pas négliger le repos de la viande. I

Réussir la sauce au safran et au miel

Pour la sauce, là encore c’est très simple en théorie. Une fois le magret cuit, on déglace avec le jus de citron et on ajoute le miel et le safran. Mais attention : il faut qu’il reste un peu de gras dans la poêle, mais pas trop. Il faut aussi que la sauce réduise sur le feu, mais il ne faut pas que ça devienne non plus un caramel trop épais. Enfin, il faut que le côté sucré du miel soit équilibré avec un peu d’acidité, d’où le jus de citron. Mais si vous trouvez ça trop sucré, il faut en rajouter un peu ! Aussi, n’oubliez pas de saler. Les sauces sucrées comme ça peuvent devenir écoeurantes si elles ne sont pas compensées par un peu d’acidité et un peu de sel.

Enfin, veillez à bien laisser infuser le safran plusieurs minutes pour qu’il développe bien des saveurs.

Quel vin boire avec le magret au miel et au safran

Évidemment, c’est le genre de plat qui s’apprécie encore mieux avec un bon vin. Le magret de canard étant une viande qui se mange saignante ou rosée, il s’accorde très bien avec des vins rouges assez tanniques, donc plutôt puissants. Le miel réclame quant à lui un vin fruité, voire légèrement suave. Il faut donc trouver le vin qui a le bon équilibre !

Et on en trouve : on pense par exemple à des vins du Rhône nord, comme les croze-hermitage ou Saint-Joseph qui combinent ces caractéristiques. Mais misez plutôt sur des vins jeunes, que vous pourrez apprécier sur la fraîcheur du fruit. Certains vins corses comme les patrimonio peuvent aussi très bien s’accorder avec ce plat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *