Le Pad Thaï : la plus emblématique des recettes thaï

Le Pad Thaï : la plus emblématique des recettes thaï

La recette du pad thaï version poulet ! Une délicieuse recette thaï parfumée et subtile… Prêts à kiffer un bon pad thaï maison ? C’est parti !

Tout le monde connaît le Pad Thaï. C’est le plat emblématique de la Thaïlande, le truc qui est servi dans toutes les gargotes plus ou moins thaïlandaises du monde entier, le plat qu’on te citera inévitablement si tu parles de cuisine thaï.

Pourtant, c’est assez marrant car la recette du Pad Thaï ne fait pas du tout partie de la grande tradition culinaire thaïlandaise. La cuisine thaïlandaise et les recettes thaï, c’est des curry comme le poulet au curry rouge et lait de coco ou encore le poulet au curry vert thaï, des plats à base de pâtes de piments (les namh prik) comme le boeuf sauté au basilic thaï. Et surtout, le centre de la cuisine thaï, c’est le riz (comme dans le fameux riz sauté au poulet à la thaïlandaise) ! Et là on se retrouve avec des nouilles… Des nouilles sautées, avec pratiquement aucun ingrédient venant de la cuisine thaïe ancestrale. Même le nom est tiré des dialectes du Sud de la Chine (kway teow pad thai, ce qui signifie nouilles sautées à la thaïe). Mais en fait c’est normal. Le pad thaï c’est un plat très récent dans la culture culinaire thaïlandaise.

Les origines de la recette du Pad Thaï

Le vrai « pad thaï », les nouilles de riz sautées telles qu’on les connait aujourd’hui, aurait en fait été popularisé dans les années 1930 en Thaïlande … par un dictateur ! En gros, pour la petite histoire, au début des années 1930, la Thaïlande s’appelle le Siam, et c’est un peu le bordel. Ca fait 700 ans que la monarchie dirige le pays, mais l’économie va mal, et les élites du pays commencent un peu à en avoir marre d’être dirigé par des rois… Et la contestation monte !

Et puis en 1932 y’a une révolution. Parmi les révolutionnaires, y’a ce mec, Plaek Pibulsonggram surnommé Phibun, qui finit par prendre le pouvoir en 1938. Et là, le gars se dit « Comment je fais pour que le pays ait sa place dans le monde des nations modernes (et pour que les occidentaux nous foutent la paix sans essayer de nous coloniser) ? » Et là, son idée pour que le pays reste indépendant, c’est de montrer à tout le monde qu’ils sont une grande nation, moderne et unie ! Il lance donc un gros programme culturel nationaliste, il renomme le pays « Thaïlande », il réforme les écoles, généralise l’emploi de la langue thaï, et au milieu de tout ça il décide d’inventer un plat national, histoire d’unir son peuple par ce qui compte le plus : la bouffe.

C’est là qu’il va inventer le Pad Thaï, chez lui, en s’inspirant des nouilles sautées chinoises. Il prend des nouilles de riz et d’autres ingrédients pas trop chers (mais plus nourrissants que les Nahm Prik traditionnels) et ça a donné le pad thaï. Ce plat, c’était le combo parfait pour lutter contre la crise économique, affirmer l’identité nationale thaï, et moderniser le pays. Une fois inventé, Phibun va imposer aux vendeurs de rue de faire ce plat au lieu des plats chinois qu’ils vendaient souvent. En quelques années, le pad thaï était devenu le plat national et aujourd’hui c’est clairement le plat thaï le plus connu, un peu comme la bolognaise en Italie quoi. Jackpot, pari réussi pour le pad thaï.

La recette du Pad Thaï au poulet
La recette du Pad Thaï au poulet

 

Après cette petite pause culturelle qui je suis sûr vous a mis en appétit, passons à la recette, qui est simplissime.

La recette du pad thaï au poulet

Pour faire un bon pad thaï, il vous faut tout simplement des nouilles de riz, du poulet, du tofu, que vous allez faire sauter au wok avec une sauce à base de tamarin. Quelques cacahuètes, du piment, de la ciboulette chinoise et des pousses de soja pour servir, et c’est prêt !

Mais avant d’entrer dans le détail, un petit aveu : la recette du pad thaï à l’origine c’est avec des crevettes (ou du poulet + des crevettes). Mais moi je la fais au poulet car je trouve ça meilleur, à vous de voir.

 

Les ingrédients du Pad Thaï au poulet

pour 2 personnes

250 g de nouilles de riz assez large
150 g de poulet désossé (blanc ou haut de cuisse)
100 g de tofu extra-ferme
2 gousses d’ail finement hachées
60 ml de sauce de poisson (Nam Pla ou Nuoc Mam)
60 ml de jus de tamarin (ou de pâte de tamarin diluée dans un peu d’eau)
1 grosse cuillère à soupe de sucre de palme
3 c.a.c de concentré de tomate
2 oeufs
4 branches de ciboulette thaï
2 échalotes thaï
cacahuètes torréfiées et hachées
pousses de soja
flocons de piment
huile d’arachide
1 citron vert

Préparation du pad thaï au poulet

Commencez par faire tremper vos nouilles de riz dans de l’eau froide pendant une vingtaine de minutes. Elles vont se ramollir et c’est ce qui va permettre de les faire sauter au wok avec le reste des ingrédients.

La sauce du pad thaï au poulet

Pendant ce temps préparez la sauce en mélangeant dans une casserole le sucre de palme, la sauce nam pla, le tamarin, et le concentré de tomate. Faites fondre doucement pour que la sauce devienne homogène et réservez. Préparez tous vos ingrédients près de vous : tofu coupé en cubes, ail haché, échalotes en lamelles, et vos oeufs légèrement battus. Préparez aussi vos cacahuètes hachées, vos pousses de soja et votre ciboulette thaï en la coupant en petits tronçons.

La cuisson du poulet pour le pad thaï

Pour le poulet, coupez le en petits cubes / lamelles. Ensuite, faites chauffer un peu d’huile dans votre wok ou dans votre poêle et ajoutez votre poulet. Laissez cuire quelques minutes…

La cuisson du pad thaï : chaud le wok !

Ajoutez ensuite dans le wok à feu fort votre ail haché, l’échalote en lamelles, les cubes de tofu et faire sauter 1 minute. Ajoutez ensuite les nouilles égouttées. Faites cuire 1 minute puis ajoutez la sauce du pad thaï. Laissez cuire quelques instants en remuant en permanence. Le feu doit être bien chaud pour saisir les aliments. Débarrassez le tout dans 2 bols ou 2 assiettes, remettez un peu d’huile dans le wok, et faites cuire les oeufs façon « oeuf brouillé » dans le wok encore chaud.

Ajoutez le sur le pad thaï, puis ajoutez vos morceaux d’oeuf brouillés, votre ciboulette thaï, et vos pousses de soja ainsi que les cacahuètes. Parsemez de flocons de piments. En option ajoutez un peu de coriandre et des quartiers de citron vert et servez. Pour que chaque convive puisse assaisonner son plat comme il le souhaite apportez plus de cacahuètes, de piment et de citron vert.

 

Pad Thaï - la recette
La recette du Pad Thaï au poulet

 

Et voilà, vous avez la recette parfaite pour refaire le vrai-faux plat national emblématique de la Thaïlande. Une petite soupe de poulet au lait de coco et au galanga (le fameux Tom Kha Kai) et vous avez un menu spécial Thaïlande ! Sauf que la prochaine fois que vous mangerez un Pad Thaï vous vous rappellerez qu’il a été inventé et popularisé par un dictateur pour assurer sa politique culturelle.

De quoi impressionner vos potes !

PS : Cette recette est un mélange entre celle de David Thompson dans son « Grand Livre de la Cuisine Thaï » et celle de Pim Techamuanvivit, une chef de Bangkok spécialiste du Pad Thaï. Un de ces jours, je vous mettrai la recette complète avec les crevettes !

24 Responses

  1. Mon colocataire a décidé de refaire la recette… sans poulet et du jambon à la place. Pour être plus précis sans le tofu, sans sucre de palme, sans concentré de tomate, sans ciboulette, sans cacahuètes, sans pousses de soja, sans flocons de piment et sans huile d’arachide.
    Deux bâtons d’encens plus tard, je peux dire que ÇA NE MARCHE PAS ! Pour votre sûreté et celle de vos proches, ne tentez jamais ceci. Merci.

    • Couteaux

      Dois-je comprendre que notre recette est tellement parfaite qu’il ne faut en aucun cas la modifier ?!

      haha

  2. En gros vous avez fait des nouilles au jambon.. Mdr

    Excellent la recette en tout cas et je préfère avec le poulet que les crevettes!

    • Couteaux

      Merci 🙂

      Oui c’est vrai que j’ai aussi une préférence pour la version poulet, mais il faudrait quand même que je mette la version crevette un de ces jours !

  3. bonsoir,
    direction Tang freres le we prochain et se sera le test qui je n’en doute pas sera une réussite !
    Par contre les quantités annoncées sont pour combien de personnes?
    Si bous voulons le faire aux crevettes on reste sur les même quantités que le poulet?
    Merci bcp pour cette recette, hâte de me régaler grâce à vous

    • Couteaux

      Alors moi avec ces quantités je fais pour ma chérie et pour moi. Ca fait 125 g de pâtes par personne, avec le poulet les légumes et le tofu ça fait une belle assiette ! Mais pour les gros gourmands vous pouvez prévoir jusqu’à 150 g de pâtes par personne (ce que je fais parfois pour les gros mangeurs de la famille !)

      Pour les crevettes, je dirais que ça risque de revenir cher si vous en mettez autant, mais c’est tellement bon… En tout cas moi je serais capable de manger avec autant de crevette que de poulet !

      Dites nous si vous avez aimé la recette !

  4. Je reviens de Thaïlande et comme à chaque fois, je me suis RÉGALÉE!!!!!!!
    Ce WE au menu, Pad Thaï…. VOTRE Pad Thaï qui j’espère sera aussi bon que semble être le vôtre!! Ma seule crainte, ne pas trouver tous les ingrédients.. j’étais convaincue qu’il y avait de la citronnelle lorsque j’en mangeais?.. apparement non.
    Merci pour vos délicieuses recettes.
    Entre épicuriens on se comprend toujours!!

    • Couteaux

      Merci du compliment ! Oulala la pression j’espère que le pad thaï sera aussi bon qu’au pays ! Vous me direz ! Pour les ingrédients, ça dépend où vous habitez mais si vous êtes à Paris ou à Bordeaux je peux vous renseigner sur des boutiques 🙂 !

  5. Je rentre de Thailande..2ème voyage pour moi là bas et je reste une fan inconditionnelle de la cuisine Thai. Dans quelques jours j’ai des amis qui viennent à la maison et je cherche la meilleure recette du PAD THAI..la votre me semble au top. Je la teste le WE du 11 novembre et je vous en dirai des nouvelles…Hum..Hâte de la tester.. Merciii

    • Couteaux

      Cool !! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en tant que fan de la cuisine thaïe ! Parce que moi je n’ai malheureusement pas encore eu la chance d’y aller et je suis fasciné par cette cuisine ! Donc si je peux avoir l’avis d’une pro… ça m’aidera à améliorer encore la recette 🙂

  6. Salut à tous !

    Testé et approuvé !! Pour les inconditionnels de cuisine thaï vous pouvez ajouté un peu de sauce soja salé ( 1/4 de la sauce poisson à peu prêt ) .

    En tout cas chapeaux bas, ce site est super ! J’en ai parlé à un collègue bloggeur culinaire, y a du cross over dans l’air ahah .

    • Couteaux

      Ah merci du compliment c’est génial !

      Par curiosité, qui est votre collègue blogueur ? Si ça se trouve c’est un blog que je connais 🙂 !

  7. hum … on va essayer ce week end. Mais quel vin servir avec ce plat ? Mon mari pensait à une petite arvine ! Je reste septique. Merci pour vos idées.

    • Couteaux

      Alors notre conseil pour le pad thaï c’est de choisir plutôt un vin blanc, et plutôt légèrement sucré.

      La cuisine thaïe et la cuisine épicée en général marchent bien avec tous les vins moelleux : sauternes, vouvray, riesling moelleux, gewuztraminer, jurançon, pinot gris, tokay… On peut aussi choisir un blanc sec, pas trop vif avec un beau gras type Rhône… Et pour un accord plus audacieux certains conseillent les vins jaunes…

      Une Petite Arvine ? Honnêtement je ne connais pas suffisamment pour donner une réponse, mais s’il correspond aux critères au dessus pourquoi pas ! Tout ce qui est suffisamment doux et fruité peut fonctionner !

  8. J ai trouvé les explications vraiment top pour cette recette alors merci !
    par contre la prochaine fois je ne mettrai que 30 ml de nuoc mam car là c etait archi archi archi salé on n’a pas pu finir nos assiettes 🙁 à part ça (bon quand même important), en omettant l effet je bois la tasse dans la mer morte, c etait tres bon.

    • Couteaux

      Ah c’est dommage je suis désolé !

      Le truc c’est que ça dépend aussi vachement de la marque qu’on prend. La marque Susi Wan par exemple est très salée. Moi je prends plutôt le nam pla de la marque squid qui est bcp plus légère. C’est vrai que je devrais le préciser dans la recette ! Il faut que je refasse un pad thaï bientôt pour vérifier mes quantités avec d’autres marques !

      Merci en tout cas suivre nos recettes c’est tooop !

  9. Philippe Del Burg

    Hello,

    Il passerait presque pour le plat national… S’il ne l’est pas, et loin de l’être, il est malgré tout le plat emblématique du pays, vu de l’étranger.
    Tout le monde ou presque pense que le Pad Thaï est consommé par tous les thaïs… Et bien pas du tout… En 5 années d’expatriation, et 2 ans de vie dans ma famille thaïe, je pense pouvoir compter sur les doigts d’une main, le nombre de thaïlandais que j’ai vu manger un Pad Thaï…
    Certes vous le trouverez, surtout à Bangkok ou dans les endroits touristiques, vendu et cuisiné sur place dans les petites échoppes de rue. Les principaux consommateurs étant les touristes, les Chinois, et éventuellement la population jeune de thaïlandais n’ayant pas encore le palais adapté au piment…

    Pour vous dire s’il n’est pas le plat traditionnel du pays : il n’est JAMAIS proposé dans les restaurants gastronomiques thaïs…

    Cela n’empêche pas d’en manger bien sûr, il reste un plat savoureux, et fera le bonheur de ceux qui ne supportent pas la cuisine pimentée.

    Philippe

    • Couteaux

      Haha top merci pour l’info je savais pas !

      Alors pour vous c’est quoi le plat thaï n°1 ?!

  10. C’est difficile a donner un plat Numéro 1… La cuisine thaïe est une cuisine régionale, les plats diffèrent du nord au sud, un peu comme en France.. Cassoulet? Choucroute ? Tête de veau ou bœuf bourguignon??
    En tout cas beaucoup de variétés au SIAM…
    J’ai regardé vos autres recettes thaïes, et elles sont bien documentées, et  »authentiques » au regard de la façon dont on les cuisine ici.
    Et vos plats ont l’air délicieux, et en tout cas très bien présentés..

    Philippe

    • Couteaux

      Merci du compliment !! C’est super gentil !

      Moi je ne suis jamais allé là bas (on s’y prépare pour l’année prochaine) mais j’ai une passion pour tout ce qui contient du Basilic Thaï !

      En tout cas merci de nous lire !!!

  11. dans plusieurs resto de rue, j’ai constaté qu’ils ajoutent des germes de soja crus et les cuisent quelques minutes avec le reste avant de servir
    bon appétit

  12. Je suis sur Bordeaux je suis preneuse pour les adresses des boutiques

  13. Joachim Levin

    Bonjour !
    Ça a l’air très bon !Pourriez-vous me conseiller des boutiques à Paris pour acheter des ingrédients authentiques?
    Merci,
    Joachim

  14. Recette realisée ce soir : un succès ! Ou plutôt une tuerie !!! J’ai retrouvé exactement le gout du Pad Thaï que j’adore tant dans mon resto Thaï (authentique) préfèré. Un grand merci à vous « Mr Couteaux » pour avoir partagé cette recette !

    Juste 2 petites questions :
    – la pâte de tamarin à diluer dans l’eau, combien de grammes pour obtenir l’équivalent de 60 ml de jus ?
    – j’adore la citronnelle, j’en ai mis 2 batons fendus dans chaque assiette mais le goût était quasi inexistant, faut’il l’infuser avant ou y’a t’il une autre méthode pour développer le goût de la citronnelle ? Ou alors la mienne n’était peut-être pas goûteuse…

Laissez un commentaire