Buche chocolat noisette

Bûche chocolat – noisette : la recette facile et gourmande pour Noël

La bûche de Noël au chocolat et à la noisette, voilà une idée simple, sans prise de tête pour un dessert délicieux pour les Fêtes de Noël. La recette est ici, et elle est facile.

Chaque année au moment des Fêtes de Noël, je suis tiraillé entre deux clans opposés quand il s’agit des desserts. Il y a d’un côté ceux qui veulent miser sur un dessert léger, plutôt fruité, frais… Et d’un autre côté, le clan des amateurs de gourmandise : ceux qui veulent du chocolat à tout prix.

Entre ces deux clans, c’est toujours la battle. Et moi, au moment de faire les desserts, je dois souvent en sacrifier un… ou alors me lancer dans la confection de deux bûches. Et comme c’est déjà assez compliqué Noël, il faut donc trouver des recettes qui soient pas trop compliquées, pas trop prise de tête. C’est pour ça que j’ai fait cette recette de bûche de Noël au chocolat et à la noisette. Toute simple. Enfin, pour un entremet quoi.

La bûche chocolat – noisette : simple et efficace pour Noël

Pour éviter de se prendre la tête avec une recette de bûche trop compliquée, j’ai fait simple. Un peu sur le mode du trianon au chocolat, mais avec une touche de noisette. Il y a juste 3 « couches » : un biscuit genre brownie, un croustillant, et une mousse chocolat – noisette.

Rien de compliqué il faut juste s’y prendre en avance. Et le mieux, c’est qu’on peut la laisser au congélateur des semaines avant de le jour J une fois qu’elle est prête. La bûche est un savant mélange de la douceur gourmande du chocolat et du goût subtil de la noisette. Le petit croustillant apporte un très léger côté fleur de sel. Miam miam.

La recette de la bûche de Noël chocolat – noisette

Ingrédients de la bûche de Noël chocolat – noisette

Pour le brownie chocolat – noisette

40 g de beurre
35 g de chocolat au lait
15 g de praliné noisette
1 oeuf
40 g de sucre en poudre
30 g de farine
40 g de noisettes entières

Pour le croustillant praliné noisette

40 g de chocolat au lait
50 g de praliné noisette
44 g de crêpes dentelles (gavottes)
une pincée de fleur de sel

Pour la ganache montée chocolat – noisette

300 g de crème liquide entière
100 g de pâte de noisette (ou à défaut de praliné noisette)
180 g de chocolat noir

Pour le glaçage chocolat – noisette

150 g de sucre en poudre
150 g de glucose
80 g d’eau
50 g de pâte de noisette
80 g de crème liquide
150 g de chocolat noir
9 g de gélatine

Pour la décoration de la bûche chocolat – noisette

quelques noisettes torréfiées
quelques carrés de chocolat noir

 

 

Préparation de la bûche de Noël chocolat – noisette

Pour vous organiser, voilà l’ordre que je vous conseille pour vos préparations :

  • J-3 : Préparation de la ganache, qu’on laisse prendre au froid au moins 6 heures (une nuit c’est bien)
  • J-2 : Réalisation du biscuit, sur lequel on dépose le croustillant praliné
  • J-2 : Montage de la bûche (on monte la ganache, puis on assemble avec le biscuit et le croustillant) et prise au froid.
  • J-1 : Réalisation du glaçage et finitions
  • Jour J : dégustez.

Dans l’absolu, ça peut être bien plus rapide, si votre congélateur permet des congélations rapides, mais avec ce timing vous serez large et tranquille ! Allez on y va !

Préparation de la ganache montée chocolat noisette

Faites chauffer la moitié de la crème. Pendant ce temps, dans un saladier, hachez le chocolat et ajoutez la pâte de noisette. Quand la crème est bouillante, versez la sur le chocolat et remuez bien pour faire fondre le chocolat et la pâte de noisette. Quand tout est bien homogène, ajoutez le reste de la crème. Mélangez bien, voire mixez au mixeur plongeant, et laissez cristalliser au froid au minimum 6 heures.

Pendant ce temps, on peut préparer le biscuit.

Préparation du brownie chocolat noisette

Préchauffez le four à 160 degrés.

Faites fondre le beurre à feu doux avec le chocolat. Pendant ce temps, mélangez l’oeuf avec le sucre. Ajoutez le mélange beurre fondu et chocolat fondu, ainsi que le praliné. Mélangez pour obtenir quelque chose d’homogène. Ajoutez ensuite la farine, et les noisettes entières torréfiées.

Faites cuire environ 12 minutes à 160 degrés, dans un moule à cake d’environ 24 cm de long pour 8 cm de large (c’est assez standard). Si vous n’avez pas de moule, n’hésitez pas à doubler les quantités et à le cuire dans un cadre ou sur une plaque silicone avant de découper à la bonne taille.

Préparation du croustillant praliné noisette

Faites fondre doucement le chocolat. Ajoutez ensuite le praliné, mélangez bien et ajoutez les crêpes gavottes écrasées. Étalez ensuite la préparation sur le biscuit, pas trop chaud. Vous pouvez placer le tout au congélateur pour faciliter le montage.

Montage de la bûche chocolat – noisette

Sortez la ganache bien froide de votre réfrigérateur, puis montez-la au batteur électrique pour en faire une mousse. Ne montez pas trop, ça ferait grainer la ganache. Placez ensuite la mousse dans votre moule à bûche, répartissez bien, puis placez le biscuit et le croustillant par dessus. Appuyez légèrement pour bien répartir de la mousse de façon homogène. Placez ensuite au congélateur environ 6-8 heures.

Préparation du glaçage miroir chocolat – noisette

Commencez par faire tremper dans l’eau froide vos feuilles de gélatine. Ensuite, dans une casserole, mélangez l’eau, le sucre et le glucose. Faites chauffer jusqu’à ce que ça boue et que ça atteigne 103 degrés. Versez ensuite le mélange bien chaud sur le chocolat haché dans un saladier, avec la pâte de noisette. Mélangez bien, sans incorporer d’air, jusqu’à obtenir un mélange homogène et que tout soit bien fondu.

Ajoutez ensuite la crème liquide entière. Pour finir, mixez le tout à l’aide d’un mixeur plongeant en prenant soin de ne pas incorporer d’air dans la préparation. Laissez redescendre à 35 degrés avant de glacer votre bûche chocolat – noisette bien congelée.

Pour la décoration de la bûche chocolat – noisette

Une fois la bûche décorée, placez simplement des morceaux de noisette torréfiée un peu partout sur la bûche, ainsi que des petits morceaux de chocolat concassés. Vous pouvez aussi utiliser les petits morceaux de peau de noisette torréfiées, ça fait très joli.

Laissez décongeler au frais avant de servir (minimum 3 heures).

 

Buche chocolat noisette recette noel facile

Réussir sa bûche chocolat – noisette : nos conseils

Comme je vous le disais, cette recette n’a rien de compliqué pour un entremet. C’est une recette assez basique, il faut juste bien suivre les instructions, les températures.

Voici néanmoins quelques conseils bonus.

Bûche chocolat – noisette : par quoi remplacer la pâte de noisette

Vous avez dû voir que dans la recette j’utilise de la pâte de noisette. Ça se trouve assez facilement dans les magasins spécialisés, les épiceries fines de qualité. Ça peut être un peu cher si on prend des bonnes noisettes du piémont. Mais sinon, ce n’est pas très difficile à faire chez soi si on a un bon mixeur. Il suffit alors de torréfier les noisettes 30 minutes à 150 degrés puis de les mixer. Moi je garde la peau, ça donne une belle couleur, mais on peut enlever la peau des noisettes en les frottant dans un torchon avant de mixer.

Après, si vous ne trouvez pas de pâte de noisette, c’est toujours possible de la remplacer. Par exemple, on peut utiliser de la pâte à tartiner à la noisette, ou du praliné. Bien-sûr, cela va changer le goût : ce sera notamment plus sucré. Moi j’aime bien les pâtisseries pas trop riches en sucre, notamment quand ce sont des pâtisseries au chocolat qui sont déjà riches et lourdes. Donc dosez bien, ou préparez vous à manger une bonne dose de sucre (mais bon, une fois de temps en temps …. !).

Réussir sa ganache montée chocolat – noisette

La petite subtilité de la recette (si on peut dire) c’est la ganache montée. Il faut qu’elle monte bien, mais pas trop pour ne pas se transformer en beurre ! Pour qu’elle monte bien, il faut qu’elle soit bien froide, donc c’est important de la mettre au frigo. Il faut aussi que la ganache ait bien le temps de cristalliser, c’est pour ça qu’il faut la laisser plusieurs heures au frigo avant d’essayer de la monter au batteur électrique. Pour me simplifier la vie, je la fais le soir et je la laisse au réfrigérateur toute la nuit, comme ça c’est fait.

Quel vin boire avec la bûche chocolat – noisette ?

Comme tout ce qui est au chocolat, et à fortiori avec un peu de noisette, il n’y a pas 36 000 solutions, mais un accord parfait : les vins mutés. Les vins doux naturels en France par exemple (rivesaltes, maury) ou les portos. En effet, ce sont des vins très puissants en goût et en alcool, et en plus la note dominante est le « rancio », qui rappelle le goût des fruits secs, de noix, qui se marieront ici parfaitement avec la noisette.

On peut aussi déguster sa bûche chocolat – noisette avec un bon whisky, notamment les whisky tourbés, qui viendront se marier joliment avec les saveurs amères du chocolat.

Plus étonnant : certains aiment leurs desserts au chocolat avec des vins rouges, suaves, très ensoleillés, des vins du Sud. Mais bon, on est pas très spécialistes du sujet alors difficile de vous donner une appellation précise !

3 Responses

  1. Alexandra

    Bonjour
    Je découvre votre blog et j’adooooore
    Merci pour ce génial partage.
    Ce que j’apprécie surtout c’est que vous avez l’art de rendre simple ce qui pourrait paraître affreusement compliqué c?est rare …..
    Je suis totalement frustrée car je ne pourrai pas essayer la pintade mon four est en pane et actuellement, tout est compliqué pour être réparé donc je me console en lisant des recettes et voilà je suis tombée chez vous.
    J’ai bien l’intention d’en essayer et je ne manquerai pas de passer vous dire si j’ai réussi
    Je vous souhaite par avance de bonnes fêtes et espère que vous continuerez à nous offrir ces moments de joie .
    Cordialement
    Alexandra

    • Couteaux

      Merci c’est trop sympa !!! C’est ça la cuisine aussi : partager la joie en toute simplicité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *