buche caramel vanille recette

Bûche de Noël vanille caramel : la recette facile et faite maison

La bûche de Noël vanille caramel : voilà une idée gourmande pour un dessert Noël sans prise de tête. Une mousse légère et un insert crémeux : voilà le secret.

Parfois, trouver un dessert de Noël qui plaise à tout le monde, c’est dur. Entre ceux qui sont plus chocolat et ceux qui préfèrent les choses légères, ou ceux qui ne jurent que par le fruit… C’est parfois galère. Chaque année, chez moi, c’est un peu le défi et je dois faire 2 bûches pour satisfaire tout le monde : la gourmande, et la légère.

Alors à force de réfléchir, je me suis dit que ça devait être possible de trouver quelque chose qui soit à la fois gourmand et pas trop lourd. C’est là que surgit l’idée de la bûche vanille – caramel. La vanille, c’est gourmand, mais une mousse vanille légère ce n’est pas aussi « fat » qu’un dessert au chocolat. Le caramel, ça ajoute une touche festive et décadente, mais sans être aussi gras et pesant qu’une crème au beurre. J’avais là la recette ultime.

Bien entendu, l’histoire révèlera que j’avais tort, puisqu’évidemment, j’ai réussi à trouver la seule gamine au monde qui n’aime pas le caramel à ma table de Noël. Mais chut. Elle a mangé la mousse vanille, donc tout va bien.

La bûche vanille et caramel : légère et gourmande

La composition de cette bûche est très simple. Un bon biscuit moelleux aux amandes et à la vanille comme base, avec un léger praliné croustillant amande – vanille pour la texture. Ensuite, au centre, un insert crémeux au caramel. Juste une pointe de beurre pour la gourmandise, mais pas trop ! Et on enveloppe tout dans une ganache montée aérienne à la vanille.

C’est assez classique comme format : biscuit, insert, mousse. Mais croyez-moi, avec des saveurs aussi magiques, c’est un succès avec tout le monde (l’exception n’est là que pour confirmer cette règle).

La recette de la bûche de Noël à la vanille et au caramel

Alors, c’est parti. D’abord, voici la liste des courses :

Ingrédients de la bûche vanille – caramel

Pour le biscuit amande vanille

2 oeufs
40 g de cassonade
60 g d’amandes en poudre
50 g de beurre
1 c.a.s d’huile de pépins de raisins
1 c.a.s de miel
30 g de farine
un peu de poudre de vanille
une pincée de sel
une pointe de levure chimique

Croustillant praliné amande vanille

40 g de chocolat blanc
50 g de praliné amandes
45 g de crêpes dentelles (gavottes)
un peu de poudre de vanille
une pincée de fleur de sel

Ganache montée vanille

100 g de chocolat blanc
400 g de crème liquide entière
1 gousse de vanille
3 g de gélatine (1.5 feuille)

Insert crémeux caramel

100 g de sucre
20 g d’eau
15 g de glucose (ou de miel)
60 g de crème liquide entière
2 jaunes d’oeuf
110 g de crème liquide entière
25 g de beurre
1 gousse de vanille
2 g de gélatine (1 feuille)

Le glaçage miroir chocolat blanc

150 g de sucre
150 g de glucose
75 g d’eau
150 g de chocolat blanc
de la poudre de vanille
100 g de crème liquide entière
9 g de gélatine (4.5 feuilles)

Vous avez tout ? Maintenant, place à la pratique : la bûche de Noël vanille et caramel.


Ingrédients de la ganache montée vanille :

100 g de chocolat blanc
400 g de crème liquide entière
1 gousse de vanille
3 g de gélatine (1.5 feuille)

Préparation de la ganache montée

Faites chauffer légèrement la crème, et faites-y infuser une gousse de vanille avec ses grains durant une quinzaine de minutes. Pendant ce temps, faites tremper votre gélatine dans de l’eau bien froide pour la réhydrater.

Quand votre gélatine est bien réhydratée, récupérez votre gousse de vanille, essorez bien pour récupérer tout le jus et le goût de la vanille. Faites alors chauffer la crème et quand elle est à frémissements, ajoutez la gélatine essorée.

Versez ensuite le mélange bien chaud sur le chocolat blanc haché, en 3 fois. À chaque fois, mélangez bien pour émulsionner la ganache. Quand votre mélange est bien lisse, mettez le au frais, couvert, durant une nuit. On la montera au moment du montage. Pendant ce temps, on va faire l’insert caramel vanille.


Pour l’insert crémeux caramel

100 g de sucre
20 g d’eau
15 g de glucose (ou de miel)
60 g de crème liquide entière
2 jaunes d’oeuf
110 g de crème liquide entière
25 g de beurre
1 gousse de vanille
2 g de gélatine (1 feuille)

Préparation de l’insert

Faites tremper votre gélatine dans de l’eau bien froide pour la faire réhydrater. Faites ensuite chauffer 60 g de crème liquide avec les grains de votre gousse de vanille, et la gousse, pour bien infuser. Pendant ce temps, mélangez dans une casserole l’eau, le sucre et le miel. Faites chauffer pour obtenir un caramel assez ambré. Quand le caramel est presque à la couleur désirée, faites bien chauffer votre crème, retirez la gousse de vanille, et versez la crème chaude sur le caramel pour le « décuire ». Mélangez pour obtenir un caramel homogène, et ajoutez la gélatine essorée.

Dans un bol, fouettez les jaunes d’oeuf avec le reste de crème (110 g), puis ajoutez ce mélange à votre caramel dans la casserole. Faites chauffer légèrement, autour de 80-85 degrés, sans cesser de remuer. Quand le mélange est « nappant » un peu comme une crème anglaise, débarrassez le dans un bol ou un cul de poule. Laissez refroidir quelques minutes avant d’ajouter le beurre coupé en petits cubes. Mélangez bien pour homogénéiser le tout.

Versez dans votre moule à insert et placez au congélateur jusqu’à durcissement complet.


Pour le biscuit moelleux vanille

2 oeufs
40 g de cassonade
60 g d’amandes en poudre
50 g de beurre
1 c.a.s d’huile de pépins de raisins
1 c.a.s de miel
30 g de farine
un peu de poudre de vanille
une pincée de sel
une pointe de levure chimique

Préparation du biscuit

Commencez par faire fondre le beurre, et le faire cuire jusqu’à obtenir un beurre noisette (laissez le chauffer jusqu’à ce qu’il arrête de crépiter, et qu’il prenne une teinte noisette et une agréable odeur). Pendant ce temps, dans un saladier, mélangez les oeufs et le sucre. Fouettez jusqu’à ce que le mélange commence à blanchir. Ajoutez ensuite délicatement les amandes en poudre. Versez le beurre fondu dans le mélange, et ajoutez l’huile et le miel. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite le farine tamisée, sans écraser la préparation. Ajoutez également un peu de vanille en poudre, une pincée de sel, et une pointe de levure chimique. Versez ensuite dans un moule à cake d’environ 24 cm de long.

Faites cuire à 170 degrés pendant environ 15-20 minutes : le biscuit doit être moelleux et légèrement doré.


Pour le croustillant praliné amande vanille

40 g de chocolat blanc
50 g de praliné amandes
45 g de crêpes dentelles (gavottes)
un peu de poudre de vanille
une pincée de fleur de sel

Préparation du croustillant

Faites fondre le chocolat blanc doucement. Ajoutez le praliné amandes et les crêpes dentelles en morceaux, ainsi qu’une pincée de sel et un peu de poudre de vanille. Etalez ensuite le mélange en une couche bien plate sur votre biscuit moelleux aux amandes. Placez ensuite au congélateur pour que le tout durcisse bien.


Pour le montage de la bûche

Votre ganache vanille prête à être montée
L’insert caramel bien congelé
Le biscuit avec le croustillant praliné, bien durci

Montage

Quand tous vos ingrédients sont prêts on passe au montage. Commencez par monter la ganache vanille. Pour ça, versez battez-la simplement au batteur électrique jusqu’à ce qu’elle devienne aérienne, comme une mousse. Quand c’est fait, récupérez votre insert bien congelé, votre biscuit bien congelé. N’hésitez pas à « parer » votre biscuit, c’est à dire à découper les excroissances qui dépassent sur les côtés, pour obtenir un biscuit bien droit et parfaitement adapté à votre moule. Le biscuit doit être un peu plus petit que la place disponible dans votre moule.

Placez votre insert sur votre biscuit : vous pouvez utiliser une petite quantité de mousse pour « coller » les deux préparations ensemble. Déposez ensuite la mousse dans votre moule à bûche, puis ajoutez bien au centre l’insert et le biscuit. Appuyez légèrement de façon à faire « remonter » la mousse sur les côtés. Lissez le tout à l’aide d’une spatule, et placez au congélateur jusqu’à durcissement complet.


Pour le glaçage miroir chocolat blanc

150 g de sucre
150 g de glucose
75 g d’eau
150 g de chocolat blanc
de la poudre de vanille
100 g de crème liquide entière
9 g de gélatine (4.5 feuilles)

Préparation du glaçage

Faites tremper votre gélatine dans une eau bien froide pour la réhydrater. Mélangez l’eau, le sucre et le glucose. Faites chauffer jusqu’à ébullition. Ajoutez la gélatine essorée. Versez sur le chocolat blanc haché, et mélangez bien sans incorporer d’air. Ajoutez ensuite la crème liquide entière, la poudre de vanille, et mixez à l’aide d’un mixeur plongeant sans incorporer d’air pour obtenir un mélange bien lisse et brillant.

Laissez ensuite refroidir. Lorsqu’il est autour de 35 degrés (à peu près la température de votre doigt), sortez votre bûche du congélateur, démoulez-la et versez délicatement votre glaçage sur la bûche en une fois. C’est prêt !

 

Pour la déco, j’ai simplement parsemé d’un peu de poudre de vanille et posé un petit sablé de Noël à la vanille, rien de plus simple ! Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *