Tarte aux coings amande recette

Tarte aux coings et amandes : la recette facile

Envie d’une bonne tarte aux coings ? c’est ce que je vous propose avec cette recette de tarte coing et amandes, spécialement pour le défi « coin-coin » de recettes.de ! Bon appétit !

Tout le monde adore les tarte aux fruits pas vrai ? Tarte aux pommes, tarte aux poires, bourdaloue, tarte aux fraises, tarte aux abricots et amandes, tarte aux quetsches, tarte aux agrumes… Evidemment, faire des tarte aux fruits, c’est toujours plus facile quand il y a plein de fruits sur les étals.

Mais quand on est en plein milieu de l’automne, et qu’on a surtout des pommes et des poires… Comment varier ? Ben c’est simple ! Avec des coings ! Et puis des coings dans une tarte ronde, c’est géométriquement rigolo.

La tarte aux coings et amandes : tarte automnale

Pour cette recette de tarte aux coings, j’ai voulu reprendre le même principe que la tarte bourdaloue. Vous savez, cette fameuse tarte aux poires avec une crème d’amande moelleuse. Bah pareil, mais avec des coings. Ça donne une tarte douce et acidulée, parfaite pour les matins d’automne où on a la déprime de partir au boulot alors qu’il fait encore nuit.

Cette recette est toute simple, vraiment. Une pâte sablée, une crème d’amandes, et des coings. Mais pochés les coings. Car on ne peut pas les mettre crus dans la pâte, ils ne seraient pas assez cuits :).

La recette de la tarte aux coings et amandes

Ingrédients de la tarte coings et amandes

Pour la pâte sablée à l’amande

240 g de farine
80 g de sucre glace
70 g de poudre d’amandes
125 g de beurre à température ambiante
1 oeuf
une pincée de fleur de sel
les grains d’1/2 gousse de vanille
1 jaune d’oeuf pour la dorure

Pour la crème d’amandes

60 g de beurre pommade
60 g de poudre d’amande
50 g de sucre cassonade
1 oeuf
1 trait de rhum

Pour les coings confits

3 coings
200 g de sucre
le jus d’un citron
les grains d’1/2 gousse de vanille
quelques amandes effilées

Préparation du magret de canard aux coings

C’est une tarte toute simple conçue sur le même principe qu’une tarte bourdaloue, vous savez, la tarte aux poires avec une crème d’amande. On fait une pâte sablée, une crème d’amande, et des coings confits, c’est tout !

Pour la pâte sablée à l’amande

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amandes, le sucre glace, le sel et les grains d’une demi gousse de vanille. Coupez votre beurre en dès et ajoutez-le à vos ingrédients secs. Entre vos doigts, ou au robot, mélangez pour obtenir une pâte avec une texture sableuse.

Ajoutez ensuite l’oeuf, et mélangez pour obtenir une pâte homogène. Ne travaillez pas trop la pâte. Faites une boule, filmez et conservez au réfrigérateur 2 heures (ou plus).

Pour le coings confits

Pendant que votre pâte repose, faites les coings confits. Pour ça, tout simple : on va les pocher dans un sirop sucré. Épluchez vos coings, et coupez les en tranches d’environ 0.5-1cm d’épaisseur, retirez les parties dures au coeur. Mettez le tout dans une casserole, puis ajoutez de l’eau à hauteur. Ajoutez 200 g de sucre. Faites ensuite chauffer à frémissements légers durant 30-40 minutes, le temps que vos coings commencent à être fondants. Attention : si vous cuisez trop fort ou trop longtemps, vos coings risquent de tomber en purée. Soyez attentifs. Aussi, le temps de cuisson dépend du degré de maturité de vos fruits, et de l’épaisseur de vos tranches.

Une fois vos coings presque cuits comme il faut, laissez refroidir le tout dans le sirop, histoire que ça s’imprègne et que ça devienne parfaitement fondant. Une fois froid, sortez vos coings et faites bouillir le sirop pour le faire réduire et épaissir : on utilisera ça pour « glacer » les fruits à la fin.

Pour la cuisson à blanc de la pâte sablée

On va pouvoir passer à la cuisson de la tarte. Pour ça, sortez votre pâte du frigo, et étalez-la sur une épaisseur de 3 mm environ. Foncez un cercle à pâtisserie de 24 cm environ. Piquez votre pâte, et placez au besoin des billes de cuisson dessus pour qu’elle reste bien en place (mettez alors un papier sulfurisé pour éviter que vos billes collent à la pâte).

Placez ensuite tout ça au congélateur, environ 15 minutes. Pendant ce temps, préchauffez votre four à 180 degrés. Enfournez votre pâte bien froide dans le four pour une quinzaine de minutes, pour la cuire à blanc. Pendant ce temps, on va faire la crème d’amandes.

Pour la crème d’amandes

Mélangez simplement le beurre pommade avec la poudre d’amande, le sucre et l’oeuf, pour obtenir une crème bien homogène. Ajoutez un trait de rhum si vous aimez.

Pour la cuisson de la tarte aux coings et amandes

Il ne reste qu’à terminer la tarte. Quand votre pâte est bien cuite à blanc, passez au pinceau un peu de jaune d’oeuf sur l’extérieur. Puis ajoutez la crème d’amande au fond, et placez ensuite des quartiers de coings confits dans cette crème. Vous en aurez peut-être trop : pas grave ! Mettez tout ce que vous pouvez, plus y’en a meilleur c’est. Au pire, vous pourrez ajouter le reste coupé en morceaux à la fin de la cuisson. Parsemez aussi d’amandes effilées, si vous aimez ça.

Placez ensuite au four 20-25 minutes à 160 degrés. Il faut juste que la crème d’amande soit prise, cuite et légèrement dorée. Mais pas sèche. Une fois cuite, sortez-la du four et laissez refroidir. Vous pouvez utiliser votre sirop de cuisson de coing réduit pour faire un genre de nappage sur le dessus de votre tarte, pour la rendre bien brillante. Autre option : ajoutez de la pâte de coing en petits morceaux par dessus, ou de la gelée de coings. Le bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *