Restaurant Studio à Copenhague : voyage dans les étoiles de la cuisine danoise

Restaurant Studio à Copenhague : voyage dans les étoiles de la cuisine danoise

Escapade au restaurant Studio à Copenhague, l’un des restaurants étoilés de la capitale danoise !

Que font deux blogueurs culinaires lorsqu’ils sont en week-end dans l’une des capitales européennes les plus vibrantes du point de vue culinaire ? Ils se ruinent en restaurants bien sûr !

C’est d’ailleurs exactement ce que nous avons fait récemment pour notre week-end d’anniversaire passé à arpenter les pavés de la capitale danoise : Copenhague. Et oui, figurez-vous que cette année, nous fêtions nos 5 ans. D’ailleurs pour ceux qui voudraient nous envoyer un cadeau, je peux vous transmettre notre adresse postale sans soucis. Bref, pour en revenir à notre petit week-end, nous avions prévu un point d’orgue particulièrement savoureux puisque nous avions réservé le restaurant Studio, 1 étoile au Michelin.

Le restaurant Studio à Copenhague : les talents de la cuisine nordique

Il s’agit d’une petite pépite culinaire, située juste au bord du canal de la ville, avec une superbe vue sur l’eau et l’opéra et dans un superbe bâtiment Art Déco construit en 1937 par un célèbre architecte danois (dont je vous épargnerai le nom). Le restaurant est situé juste en face du fameux Noma (mais si, vous savez, ce fameux restaurant qui a été élu meilleur restaurant du monde à 4 reprises entre 2010 et 2014. D’ailleurs, le chef du Studio,Torsten Vildgaard était sous-chef du Noma depuis à peu près 8 ans lorsqu’il décide de se lancer en solo… et de créer Studio ! 4 mois plus tard il obtenait sa première étoile, et aujourd’hui il s’agit de l’un des restaurants qui fait briller la gastronomie danoise pour les papilles ébahies des danois et des touristes gourmets.

Évidemment, à l’intérieur, c’est une déco sobre et très design, où les bois clairs sont rois… à la danoise quoi… Le personnel est au petit soin, dans le style des grands restaurants français (vous savez, ceux où quand on se lève pour aller aux toilettes on vient vous tirer la chaise…).

Les plats du restaurant Studio, Copenhague

Maintenant passons aux choses sérieuses : la cuisine ! Le midi, le restaurant propose un menu en 9 services pour 1 000 couronnes danoises (ce qui fait grosso modo 134 euros). Alors oui, c’est une blinde. Et oui c’est le resto le plus cher qu’on ait jamais fait. Mais vu le prix des restaurants à Copenhague, on avait pas trop le choix, surtout pour faire un étoilé. Et puis c’était pour nos 5 ans. Donc arrêtez de nous lancer ces regards réprobateurs !!!

Bref, ces fameux 9 services consistaient en quoi ? D’abord une ribambelle de petites entrées. La première (qui était plus un amuse bouche) était une sorte de petit assemblage de filaments de pomme de terre, frits comme des chips et légèrement vinaigrés, accompagnée d’une crème au fromage frais et d’herbes sauvages. Très bon, un peu salé et acidulé pour activer les papilles. Ensuite, une entrée de dingue, avec un dressage et une mise en scène bien sympa : un tartare de chevreuil… servi dans un os ! La viande est fumée au pin sauvage et servi avec une multitude d’herbes : épines de jeune pins au goût acidulé, thym citron et autres jeunes pousses. Un goût incroyable, et en plus, le resto jouait à fond la carte de la mise en scène, en nous apportant des épines de pin pour les faire flamber et fumer sous nos yeux pour ajouter au goût l’odeur du pin fumé. Plutôt cool.

Ensuite, on enchaîne avec un genre d’æbleskiver… Vous savez pas ce que c’est ? Rassurez-vous, nous non plus on savait pas. Apparemment c’est un genre de pâtisserie traditionnelle danoise, comme une pâte à pancake mais façonnée de façon sphérique et généralement garnie avec de la pomme. En gros comme un gros beignet farci et sphérique. Mais là, c’était en version salée ! Garnie de fromage frais (un genre de brie). Mais le clou du spectacle, c’est que ces grosses boules délicieuses et gourmandes, on devait les tremper dans de la crème de truffe noire au parmesan. Comment on dit trop trop trop bon en danois ?

On continue avec le plat végétarien autour de la betterave. Des betteraves confites des heures au charbon de bois, avec presque un goût de viande, mais aussi tartare de betteraves, le tout assaisonné à la perfection et parsemé de petites pousses de pin, de pickles de pousses d’herbes sauvages au petit goût d’ail sauvage…

Puis le premier vrai plat : de la plie (un genre de gros poisson plat) cuit à la perfection, bien nacré et ferme, servi avec des oignons en pickles et un joli beurre blanc aux herbes. Que ce soit en Norvège, à Amsterdam ou ici à Copenhague, on s’est bien rendu compte que les nordiques cuisinent le poisson comme personne …

Pour la suite on restait dans les produits iodés, avec des énormes Saint-Jacques nacrées et moelleuses, servies avec une émulsion au miso (je crois)…Là aussi magique : la pureté des produits exceptionnels dans leur plus simple expression, juste soulignée par le travail des saveurs du cuisinier.

Puis ce fut le tour du plat de viande, une joue de boeuf confite, servie avec une déclinaison de kale frits, et surtout une multitude de petits condiments, notamment une crème d’ail noir. Mais si vous savez, ce fameux ail confit des jours entiers comme le font les coréens.

Enfin les desserts : un premier très léger et original, un jus d’herbe avec un parfait glacé au foin. Très original, très peu sucré et très végétal : on hésite presque entre le dessert et l’entrée tellement on est dans le registre des herbes. Enfin, le dernier dessert : une mousse de lait à la camomille sur une déclinaison de prunes, un dessert léger et équilibré, pas trop sucré, comme on les aime pour terminer un repas.

Restaurant Studio à Copenhague : le bilan

Le bilan… c’est qu’on a été enchantés par les plats et le cadre. La cuisine du Studio est vibrante, créative, mais solide sur ses bases : la tradition culinaire danoise. On y retrouve tous les codes de la cuisine nordique popularisée par les Redzepi, Nilsson & consorts : des poissons extra frais et magnifiquement cuisinés, des produits simples, sauvages, dénaturés le moins possibles, mais toujours sublimés par une technique ultra précise et des assaisonnements de dingue. Et aussi, un travail incroyable sur les herbes sauvages, les petits condiments issus des écosystèmes locaux, et une vraie idée du terroir et de la cuisine durable.

Bon après, il faut avoir que c’est vraiment pas donné ! Mais en même temps, c’est le prix des restaurants étoilés dans les pays nordiques … On était un peu moins fans du côté hyper guindé et des serveurs qui se précipitent pour replier notre serviette dès que l’on quitte notre chaise ou qui viennent remplir notre verre d’eau dès qu’on a bu une mini gorgée … mais bon c’est le jeu aussi quand on choisi un étoilé !

Si vous avez envie de mettre le budget, on vous recommande vraiment ce resto ! Sinon, pour deux fois moins cher, vous avez aussi un autre restaurant du même groupe, le Radio, qui sert une cuisine un peu plus simple (mais aussi plus « gourmande », moins prétentieuse on va dire) dans une ambiance beaucoup plus décontractée, on a adoré aussi !

Restaurant Studio à Copenhague : voyage dans les étoiles de la cuisine danoise
5

Laissez un commentaire