Pirouette et ses acrobaties culinaires bistronomiques à Paris

Pirouette et ses acrobaties culinaires bistronomiques à Paris

Le restaurant Pirouette dans le 1er arrondissement de Paris : une adresse bistronomique, créative et super tendance à découvrir d’urgence.

Le restaurant Pirouette, c’est un peu la figure de proue de ces resto bistronomiques parisiens, qui proposent une cuisine gourmande mêlant tradition et envolées créatives, le tout pour pas trop cher. Le portrait robot du néo-bistrot c’est : une cuisine de saison, alléchante mais originales, des produits simples sublimés par des techniques modernes, le tout arrosé d’une jolie carte des vins (natures si possible). Et on peut dire que Pirouette répond à tous ces critères.

Pirouette : restaurant bistronomique du Quartier des Halles

Le chef du Pirouette, Tony Gousset, est désormais bien connu des gourmands de la capitale, puisqu’il a longtemps officié dans des grandes maisons gastronomiques comme le Taillevent ou le Meurice.

Désormais, et depuis Juillet 2013, c’est au restaurant Pirouette qu’il dévoile ses acrobaties bistronomiques, et propose des plats aussi variés et créatifs. Adoubé par la critique et par les clients, le restaurant n’a pourtant jamais réussi à accrocher à son ardoise sa première étoile Michelin. Du coup, on a voulu en avoir le coeur net !

Direction le quartier des Halles, à deux pas du Boulevard Etienne Marcel où Pirouette se cache sur la petite place qui jouxte la rue Mondétour. On entre dans la salle boisée et cosy au mobilier scandinave et on s’installe !

La cuisine du restaurant Pirouette à Paris

Il faut savoir que Pirouette fait partie de ces rares bistrots-gastronomiques qui proposent une cuisine VRAIMENT abordable au déjeuner, et un menu dégustation avec, lui aussi, un très bon rapport qualité prix. Alors comme on ne fait pas les choses à moitié, on a bien entendu testé les deux histoires de pouvoir comparer.

Menu déjeuner au restaurant Pirouette, quartier des Halles à Paris

Au déjeuner, Pirouette est l’endroit rêvé pour ceux qui veulent se détendre sur un bout de terrasse ensoleillée, dans le quartier rénové des Halles. Sur la carte, des plats de bistrot classiques modernisés, mais aussi des gourmandises comme le risotto à la truffe, ou l’épaule d’agneau confite, et en cave des vins bien sourcés, qui baignent dans le bio / nature / indépendant.

Pour 20 euros, Pirouette propose une entrée + un plat. Simple, efficace : reste à voir si c’est bon. Ce jour-là, on commence avec une assiette de fregola sarda, accompagné de canard légèrement effiloché, pickles de betteraves et copeaux de parmesan. Une entrée simple mais terriblement efficace : le petit côté gourmand des fregola, entre la pâte et le risotto (sans le côté coulant bien sûr), ouvre l’appétit ! Canard plein de saveur, pickles de betteraves bien acidulés, légèrement sucrés pour compléter le tout. Et évidemment, la petite touche de parmesan qui fait (presque) voyager du côté de la Botte. Très bon, très bien assaisonné, on en redemande !

restaurant-pirouette-paris-fregola-sarda-canard-betteraves
Restaurant Pirouette – Fregola Sarda, Canard, Betterave en Pickles

Pour le plat, on a le choix entre le lieu jaune, accompagnés de haricots verts et mayonnaise, et une bonne poitrine de volaille, pommes de terres et piments doux. Deux plats d’une délicieuse simplicité : tout ce qu’on a envie de manger quand on cherche une cuisine de bistrot pointue et modernisée. Volaille gourmande, moelleuse, avec sa peau croustillante, pommes de terre fondantes et jus bien corsé, avec ces petits morceaux de piments vert doux qui viennent twister le plat. Régalade assurée.

restaurant-pirouette-paris-volaille-pomme-de-terre-piment-doux
Restaurant Pirouette – Volaille, pomme de terre, piment doux

Bilan : dans le quartier, manger aussi bien pour 20 euros c’est loin d’être facile. Là on se fait vraiment plaisir, et c’est VRAIMENT de la bonne cuisine !

Le restaurant Pirouette le soir : menu dégustation

Ensuite, deuxième partie du test : le menu dégustation ! Pour 65 euros, en 5 plats (2 entrées, 2 plats, 2 desserts). On peut aussi choisir le triptyque entrée – plat – dessert pour 45 euros.

On commence avec le grand classique de la maison, la tête de veau sauce gribiche déstructurée. Très joli dressage pour un plat plein de fraîcheur, avec le condiment gribiche très moutardé qui vient rafraîchir les cubes de tête gras et gélatineux. Les amateurs apprécieront la modernisation de ce classique des bistrots parisiens.

Tête de veau façon gribiche - Pirouette, Restaurant Paris
Tête de veau façon gribiche – Pirouette, Restaurant Paris

On enchaîne avec l’œuf parfait snacké au chorizo, crème de pomme de terre et graines de courge. L’oeuf parfait, désormais grand classique de la gastronomie de précision, s’affiche ici dans le creux d’une assiette gourmande avec son chorizo relevé et croustillant et sa crème de pomme de terre ultra douce. Plein de petites herbes, un jaune crémeux, et les graines de courge qui apportent le jeu de texture parfait. C’est un plat super gourmand, qu’on déguste avec avidité à la petite cuillère…

Pour les plats, on a d’un côté un merlan de ligne, dattes et radis roses, de l’autre une épaule d’agneau confite, oignon grillé et sauce à la menthe. Le poisson est très fin, très bien cuit, même si à mon avis il manque un peu de peps et d’acidité. La sauce ressemble à une bisque est très goûteuse.

Merlan de ligne, poireau grillé, radis condiment dattes - Restaurant Pirouette, Paris
Merlan de ligne, poireau grillé, radis condiment dattes – Restaurant Pirouette, Paris

 

Côté viande là… C’est le top du top ! Une viande ultra fondante qui s’effiloche sous la fourchette… Avec ça, une purée dense et crémeuse et surtout un bon jus corsé, profond et savoureux. Une petit crème à la menthe pour terminer, et ça donne un plat incroyablement bon !

Avant de passer au dessert, on nous amène le classique de la maison, un Ossau Iraty restructuré comme un cheesecake, avec sa petit confiture de cerise noire. Tellement appétissant qu’on a oublié de le prendre en photo avant de commencer à manger (oups). Le fromage a tout le goût de l’emblème du Pays Basque, mais sa texture lui apporte une fraîcheur géniale. Un peu de piment d’Espelette pour finir…

Ossau Iraty confiture de cerise noire - Restaurant Pirouette, Paris
Ossau Iraty confiture de cerise noire – Restaurant Pirouette, Paris

Et enfin, les desserts, qui seront un peu la surprise de ce repas. D’un côté, un espuma à la sauge (si si), déposé sur un petit financier et couronné d’une petite opaline croustillante. Un goût de sauge incroyable, mais une fraîcheur et une légèreté de dingue ! Et le deuxième dessert met à l’honneur le sucré avec une tarte chocolat blanc / caramel, avec une glace au citron, riz soufflé et nougatine. Et si je me souviens bien, un peu de banane ! Beaucoup de saveurs et de mélanges, mais au final quelque chose de super harmonieux, suave et tout en douceur.

Le restaurant Pirouette : le bon plan bistronomique du ventre de Paris

Au total, on s’en sort pour un menu 6 plats à 62 euros par personne le soir. Et ces 6 plats étaient tous excellents, avec peut-être un petit moins sur le poisson qui manquait d’un peu de peps (mais on chipote). Côté vins, Pirouette propose une liste impressionnante de vins, souvent natures ou bios. Plein de petites perles relativement peu connues à découvrir en se laissant guider par les conseils des maîtres des lieux.

Une expérience vraiment sympa, aussi bien sur le plan de la cuisine que du service. Quand on pense que Tomy Gousset s’en va bientôt du Pirouette pour ouvrir son propre établissement, on ne peut qu’être triste que le quartier des Halles perde une telle pépite. D’un autre côté, on ira forcément voir du côté de sa nouvelle cuisine !

En attendant, les petites pirouettes de la rue Mondétour valent carrément le détour !

Restaurant Pirouette : infos pratiques

Pirouette, 5 rue Mondétour, 75001, Paris

Horaires : Tous les jours, midi et soir sauf le Dimanche

Prix :

  • Déjeuner (entrée – plat) : 20 euros
  • Dîner (entrée – plat – dessert) : 45 euros
    Menu dégustation 6 plats : 65 euros
Pirouette et ses acrobaties culinaires bistronomiques à Paris
Notez recette recette !

5 Responses

  1. Visité aussi en début d’année pour le lunch. Finalement un peu déçu. La viande n’était pas cuite comme demandé, et presque froide sur l’assiette, sans réel saveur comme la sauce trop classique pour réveiller les papilles. En revanche le poisson était sublime avec une cuisson parfaite mais les accompagnement bien qu’original champignons ou kale frit, goûté l’huile passé et resté très sec. Comme dit c’était le lunch, à essayer en menu complet du coup car les retours sont en général meilleur que notre expérience.

    • Couteaux

      Ah étrange en effet ! Moi je n’avais eu que des bons retours sur ce resto, et j’ai vraiment pas été déçu !
      Peut-être un mauvais jour ?!

    • Couteaux

      Re-testé au dej ce midi, j’ai trouvé ça très bon ! Je vous conseille d’y refaire un tour à l’occaz (après tout ça n’est que 20 euros sur le menu du jour), pour confirmer ou infirmer la mauvaise impression initiale !!

      En tout cas moi je pourrais vite devenir un habitué (c’est le quartier ou je travaille)

  2. Jean-Marie Fréchet

    Bonjour,
    Merci pour cet article sur notre restaurant.
    J’ai le plaisir de vous informer qu’après Pirouette et Zébulon, Laurent et Jean-Marie FRECHET s’associent à deux amis restaurateurs Vincent SITZ et Luc MORAND et reprennent la VILLA CORSE boulevard de Grenelle.
    Après une première année aussi abrupte que le GR 20 nous sommes en mesure de vous présenter le nouveau visage de la Villa Corse, où la cuisine est de nouveau au centre des débats et la carte des vins enrichie des meilleurs domaines de l’île.
    C’est cette Villa Corse là, toujours aussi confortable mais avec une cuisine retrouvée que nous vous invitons à découvrir.
    Pour toute information complémentaire, merci de contacter Vincent SITZ, Directeur associé de la Villa Corse à l’adresse lavillacorse@wanadoo.fr (site Web http://www.lavillacorse.com) ou par téléphone (06 16 69 52 78).
    Bien cordialement,
    Jean-Marie Fréchet, copropriétaire de Pirouette, Zebulon, La Villa Corse

    • Couteaux

      Ah merci pour l’info ! Je vais jeter un oeil !

      J’étais justement à Pirouette au déjeuner aujourd’hui : toujours aussi bon 🙂 !

      Merci de votre passage sur notre blog !
      A bientôt !

Laissez un commentaire