A Casa do Porco : le paradis du cochon à Sao Paulo

A Casa do Porco : le paradis du cochon à Sao Paulo

Si vous avez la chance d’aller au Brésil et que votre route vous mène à Sao Paulo, il y a quelques adresses gastronomiques à ne surtout pas manquer. A Casa do Porco en fait indéniablement partie. Ce restaurant entièrement dédié au cochon a été classée 39e meilleur restaurant du monde par le world’s 50 best. Une cuisine à la fois inventive et incroyablement gourmande et junk. On adore ! ( Le gros avantage ? C’est VRAIMENT pas cher !

Situé dans l’hyper centre de Sao Paulo, l’adresse est connue très prisée de la jeunesse paulistana branchée – le chef, Jefferson Rueda, est d’ailleurs originaire la ville – mais aussi des touristes. Il faut donc sortir TRES tôt pour avoir une table. Nous, on s’y était pointé vers 19h30 et c’était déjà complet, avec 2 heures d’attentes ! Mais comme on était super motivés et qu’on voulait absolument tester ce resto, on a sagement patienté dans un bar voisin – autour de caïpirinhas, bien sûr. ^^

Une fois le précieux sésame obtenu, on s’installe en terrasse plein d’attentes et légèrement affamés, il faut avouer. Mais on est confiant, on se dit que le jeu va en valoir la chandelle : après tout, on a pas tous les jours l’occasion de tester l’un des meilleurs restaurants du monde et Bib gourmand (guide Michelin), pour à peine une trentaine d’euros.

A casa do porco : notre test

Sur les conseils de la serveuse, on opte pour le menu dégustation, en neuf services, qu’on agrémente de caïpirinhas au rapadura, vraiment délicieuses ! Et là, tout s’enchaîne, rapidement et parfaitement. Il s’agit essentiellement de mini-portions, avec tout de même un plat en portion généreuse. On commence par un trompe-l’œil autour du petit-déjeuner : jus de fruit, café, porridge, beurre… Mais rien n’est vrai et tout n’est que cochon ! C’est bon et surtout bluffant et amusant. Puis vient le tartare de viande maturée, simplement fabuleux. Ensuite, c’est au tour des sushis de porc. Et là on prend une claque tellement c’est savoureux et addictif, on adore le petit côté junk de cette sauce caramélisée si suave. Le plat suivant est du même niveau : une aubergine fritte à la parmigiana et c’est encore un gros coup de coeur. On a aussi droit à de la pancetta panée à la confiture de goyave (qui a un petit côté ketchup), encore un côté très junk food haut de gamme qu’on adore. Arrive ensuite la fameuse feijoada – le plat brésilien le plus emblématique -, ici complétement revisitée, pimpée version gastro et déstructurée. C’est simple mais très réussi. On est ravi de découvrir le plat suivant : le porc au barbecue, en deux façons : les ribs et les saucisses. Autant dire que ces grillades sont vite englouties ! Enfin, c’est au tour du vrai plat et ça tombe bien, car il s’agit de porc confit pendant six heures, façon pulled pork, un plat que j’adore. Et il s’agit clairement d’un des meilleurs que j’ai goûté, probablement le meilleur même. On a terminé ce beau repas par un dessert très original autour du maïs, avec du fromage de chèvre. Un dessert quasiment pas sucré, où les deux ingrédients sont déclinés en plusieurs manières. Vraiment surprenant et, après quelques minutes d’hésitation tellement ça désarçonne, une vraie réussite !

Et pour tout ça, menu + cocktail, nous n’avons payé que 40 euros par personne, assez ouf ! Les cocktails étaient délicieux et, si on a pas regardé la carte des vins – shame ! -, on a tout de même aperçu quelques bouteilles dans leur cave, des vins pointus et de haut niveau, qu’on étaient très étonnés de retrouver à l’autre bout du monde, comme ceux du domaine Stéphane Tissot.

Conclusion : c’était une super expérience, qu’on reverrait de réitérer. Après, il ne faut pas s’attendre à de la haute gastronomie version restaurant étoilé. C’est plutôt un petit resto branché qui porte à la perfection la cuisine de type street food à base de cochon. De la cochonnaille, bien junk, mais de très haut niveau. Les amoureux du cochon ne pourront qu’adorer.

Restaurant A Casa do Porco Sao Paulo

A Casa do Porco : le paradis du cochon à Sao Paulo
5

Laissez un commentaire