Le Plat dans l’assiette, le bon petit resto bordelais

Le Plat dans l’assiette, le bon petit resto bordelais

Le Plat dans l’Assiette c’est un petit resto bordelais qu’on a connu grâce à des amis qui en sont totalement fans puisqu’ils y sont déjà allés une bonne douzaine de fois ! Ils nous ont emmené là-bas, deux fois déjà, et comme chaque fois c’était une super expérience gustative on a décidé de vous en parler !

D’emblée, lorsqu’on pénètre dans ce resto, on est séduit par le cadre typiquement de bordelais : un ancien chai, tout en pierre avec de très belles arches voûtées, des lumières tamisées, une salle de taille moyenne tout en longueur pour garder une ambiance intimiste.

 

restaurant Le Plat dans l'Assiette Bordeaux

Le plat dans l’assiette, les menus :

Ensuite la Plat dans l’Assiette c’est surtout un concept : celui de proposer une grande assiette qui contient tous les plats du repas, de l’amuse-bouche au dessert, autour d’un thème.

Le soir où nous y sommes allés, 4 thèmes étaient au menu : Bordeaux Tokyo, Tout est bon dans le cochon, Pêché de gourmandise, et le Canard déchaîné.

Vous vous en doutez, on a opté pour le canard, bien sûr, et pour le Bordeaux-Tokyo, avec ses saveurs japonaises.

Bordeaux-Tokyo :

Sur cette assiette, le chef a joué sur le voyage entre le Sud-Ouest et le Japon. Alors on embarque ! Sur l’assiette, on découvre d’abord des toast garnis de fromage frais et parsemés de gomazio. Ces petites graines de sésame grillées et salées relèvent bien le fromage et apportent un peu de croustillant.

Ensuite, un petit bol du traditionnel bouillon miso aux champignons. Bien assaisonné et relevé, le bouillon nous plonge directement dans l’ambiance japonaise.

Le centre de l’assiette, c’est un Tataki de Boeuf aux graines de sésame et poivre concassé. Le Tataki c’est un mode de cuisson typiquement japonais qui consiste à cuire très rapidement la viande sur chaque face pour saisir l’extérieur, et à faire ensuite mariner la viande pour la servir en fines tranches. La viande servie ici est moelleuse, goûtue, avec un joli jeu de texture apporté par le croquant des graines de sésame. La sauce soja sucrée vient apporter un peu de douceur à l’ensemble et c’est trooop bon. On déguste ça avec de jolies frites maison, c’est top.

Pour la fraicheur, l’assiette est aussi composée d’une belle salade de crudités à la japonaise, avec des oignons frits, et surtout de jolis « makis landais ». La polenta remplace le riz, le magret fumé remplace le saumon, et la courgette faut office d’algue nori. Un peu trop de polenta à mon goût, mais le concept est super marrant, et c’est bon.

Pour accompagner le tout, le chef nous propose une glace au yuzu, très parfumée et très fraiche, qu’il conseille de manger comme un condiment. Une super idée car le côté acidulé du petit citron japonais complète bien le reste, à la fois la viande, le fromage ou les makis.

C’est vraiment une jolie assiette, et le concept d’avoir tout le repas dans l’assiette est plutôt sympa à découvrir.

restaurant Le Plat dans l'Assiette Bordeaux

Le canard déchaîné :

La deuxième assiette, autour du canard est particulièrement réjouissante de classicisme aquitain.

Tournedos de canard et sauce à l’orange… Petit bouillon de canard et pépites de foie gras, crème brûlée au foie gras, salade de crudité et magrets fumés… et un petit chèvre frais et confiture de cerise noire.

Tout pour nous plaire en somme. La viande est bonne et la sauce est particulièrement réussie. Le bouillon est simple mais relevé par le foie gras fondant c’est super. La crème brûlée au foie gras, peut être un poil trop caramélisée mais très douce et pleine de goût.

La salade de magret fumé, on connait très bien, et celle ci n’a rien à envier à celles qu’on a pu goûter dans le passé.

Pour le « dessert » le chèvre frais et sa confiture de cerise noire, grand classique des altitudes pyrénéennes nous fait terminer sur une note légère, acidulée.

Tout ce qu’on a trouvé dans l’assiette était, certes de la cuisine classique du Sud Ouest, mais tellement bon malgré tout !

restaurant Le Plat dans l'Assiette Bordeaux

Tout est fait maison, jusqu’au pain. Et en plus de tout ça on peut même choisir des desserts hyper gourmands : tiramisu au caramel au beurre salé par exemple ! Il était déééélicieux.

Le plat dans l’assiette : un très bon restaurant, pas cher, et très accueillant

Chaque assiette était un univers différent : l’une exotique, un peu plus audacieuse, fraiche et originale, l’autre plus classique, gourmande et très « terroir » comme disent nos étoilés cathodiques préférés. Une bonne cuisine quoi, sans chichis et généreuse.

Mais au-delà de la cuisine, ce qui nous a aussi beaucoup plu, c’est l’ambiance du resto. Le chef Florent Lasserand est super sympathique et accessible, il vient vous accueillir avec des petits amuse-bouches au début du repas, et vous offre un petit shot de son propre rhum arrangé à la fin. Nous avons discuté un bon moment avec lui et il nous a même donné des petits conseils de cuisine, forts utiles.

C’est vraiment rare de pouvoir rencontrer un chef aussi ouvert, passionné par son métier, et de pouvoir échanger avec lui Le chef respire la bonne humeur et on voit qu’au-delà de la cuisine, il aime aussi recevoir et connaître son client. Rien que pour ça on vous le conseille, mais pas d’inquiétude, la nourriture aussi vaut le détour !

Le Plat dans l’Assiette : infos pratiques

Laissez un commentaire